Don’t Look Back de John Lee Hooker, un morceau de blues magnifique

Don't Look Back de John Lee Hooker
© Universal Music

La semaine dernière, j’ai eu ce que l’on peut appeler communément un coup de cœur musical. Cela faisait longtemps que je n’en avais pas eu un aussi franc en matière de musique. Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir le titre Don’t Look Back de John Lee Hooker.

John Lee Hooker était un chanteur, auteur, compositeur et guitariste américain. Quand son album Don’t Look Back sort en 1997, le chanteur a presque quatre-vingts ans. Pourtant, c’est un des opus les plus prestigieux de sa carrière, une carrière longue de près de cinquante années.

John Lee Hooker s’accompagne de Van Morrison, musicien et chanteur nord-irlandais, et Mike Kappus, producteur de musique américain, pour la composition de Don’t Look Back, un disque aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs en matière de blues à l’international. Celui-ci est d’ailleurs lauréat du Grammy Award du Meilleur album de blues traditionnel en 1998.

Pour le titre éponyme de cet album, John Lee Hooker est cette fois uniquement assisté de Van Morrison à la voix. Les deux hommes proposent un duo magnifique qui remporte lui aussi un Grammy Award, celui de la Meilleure collaboration pop avec voix.

Cette chanson Don’t Look Back est finalement écrite par le chanteur comme s’il s’agissait d’un conseil de vie. John Lee Hooker le sait d’expérience : rien ne sert de se remémorer le passé, on ne peut vivre à nouveau celui-ci. Il appelle donc ses auditeurs à avancer vers le futur sans trop se poser de questions. Et le tempo de ce titre, les accords parfaits entre les différents instruments, cette ambiance intimiste conférée… Tout est parfaitement orchestré.

À propos de cet album

Artiste John Lee Hooker
Titre Don't Look Back
Parution 4 mars 1997
Prix 1.29 €
Ma note ★★★★★
Disponible sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.