Bayo, un single de Michael Brun qui dénonce l’impopularité d’Haïti dans les médias

Bayo de Michael Brun, Strong G, Baky et J. Perry
Copyright : Michael Brun

Michael Brun est un DJ et producteur haïtien qui a le vent en poupe ! Âgé de seulement 26 ans, il a su conquérir le cœur des amateurs de sonorités électroniques à l’échelle internationale, et propose aujourd’hui des mashups originaux qui reflètent son amour pour la musique électronique et pour ses origines haïtiennes.

En ce moment, on retrouve notamment Michael Brun sur le devant de la scène musicale avec Bayo, un morceau que je vous présente ci-dessous.

Qui est Michael Brun ?

Michael Brun naît à Port-au-Prince d’un père haïtien et d’une mère guyanaise. Il baigne dans la musique dès son plus jeune, et apprend ainsi à jouer du violon et de la guitare. Au moment de l’adolescence, Michael Brun se passionne pour Virtual DJ. Il s’amuse à produire ses premiers remix avec ce logiciel, et passe alors des journées entières sur ses platines virtuelles. Au début, ce n’est qu’un loisir comme un autre pour l’adolescent qu’il est ; pourtant, peu à peu, il arrive à se faire remarquer sur la toile.

Un des premiers singles reconnus de Michael Brun est son remix non-officiel de Big Jet Plane d’Angus & Julia Stone. Ce morceau sorti courant 2011 lui permet d’être contacté par des blogs et de décrocher son premier contrat avec Revealed Recordings, un label néerlandais dédié à la musique électronique.

Aujourd’hui, Michael Brun représente l’émergence de la culture de la musique électronique à Haïti. Il consacre la majeure partie de son travail à redorer l’image de son pays, et le riche patrimoine de la musique haïtienne lui procure une source inépuisable d’inspiration pour ses réalisations audio quotidiennes. Michael Brun sera d’ailleurs en tournée le mois de juin prochain dans plusieurs villes nord-américaines. Et pour montrer une nouvelle facette inconnue d’Haïti, ce DJ antillais nous propose Bayo, un titre qui évoque le don de soi.

Bayo, un titre pour redorer l’image d’Haïti

À l’image des deux précédents morceaux de Michael Brun, Wherever I Go et Gaya, Bayo est un mélange de sonorités caribéennes – konpa, hip hop kréyòl, rara, reggaeton – combinées à la musique électronique. Ce producteur présente une originalité singulière grâce à cet univers emprunt des différentes influences culturelles d’Haïti.

Avec ce morceau pour lequel il est accompagné des rappeurs et chanteurs haïtiens Strong J, Baky et J. Perry, Michael Brun offre à ses auditeurs un rythme entêtant qui ne manquera pas de les faire danser. On y perçoit des tambours haïtiens et des vuvuzelas en fond sonore. Ce sont d’ailleurs principalement ces instruments qui m’ont interpellée à la première écoute de cette chanson.

Cette collaboration est assez unique en son genre. La principale motivation du producteur est de montrer l’esprit participatif et positif de la jeunesse haïtienne. Le clip de Bayo a ainsi été tourné en Haïti avec la contribution d’enfants originaires d’un quartier de Jacmel, une commune de la côte sud du pays.

« Tou sa ou wè é sa ou tandé sou Ayiti sé bagay négatif », nous déclare une voix masculine en introduction à cette chanson. La vidéo dénonce la trop grande assimilation des médias d’Haïti avec la misère, la volonté pour ce peuple de ne pas être uniquement synonyme de pauvreté et de désolation. Cette nouvelle génération est prête à prendre son destin en main, à définir son identité réelle.

C’est une belle image pour la culture haïtienne d’aujourd’hui : « Pou’n sa avansé, fok nou respekté yonn a lòt », pour avancer il faut que nous nous respections.

À propos de cet album

Artiste Michael Brun
Titre Bayo
Parution 16 février 2018
Prix 1.29 €
Disponible sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.