Saving All My Love de Nora de La Orquesta de la Luz

Nora Orquesta de la Luz
Copyright : Hola Latinos!

Aujourd’hui, je vous offre mon premier article de ce genre, à savoir un de mes coups de cœur pour une chanson de salsa. Cette chanson, Saving All My Love, est une magnifique chanson interprétée par Nora, la chanteuse et leader vocal du groupe d’origine japonaise – qui l’eût cru, n’est-ce pas ?! – La Orquesta de la Luz. Saving All My Love est une reprise de la chanson du même originellement chantée par Whitney Houston.

Le groupe de salsa La Orquesta de la Luz

Le groupe Orquesta de la Luz existe depuis 1984, et possède déjà presque trente belles années de carrière musicale. C’est au cours de l’automne de cette année dons, que les membres de ce groupe japonais de salsa décide de lui donner le nom "d’Orchestre de la Lumière", très vite adopté dans la langue espagnole, la langue de la salsa, Orquesta de la Luz.

Au cours des années 90, le groupe de salsa japonais commence à enregistrer ses propres titres, après avoir connu un succès incroyable au cours d’un concert à New York en 1989. C’est ainsi qu’ils sortent leur premier album éponyme De La Luz, "Salsa caliente del Japon". Celui-ci démarre premier #1 du top singles de la catégorie Latin du Billboard, et le restera pendant 11 semaines consécutives aus Etats-Unis.

La chanson Saving All My Love

Nora permet au groupe de s’internationaliser. En 1987, c’est elle qui apporte une démo de leurs chansons à New York, à l’agent désormais très connu, Richie Bonilla. Et c’est ainsi que va démarrer leur aventure à l’international. L’Orquesta de la Luz sera très plébiscité en Amérique Latine depuis, notamment à Puerto Rico, au Panama, au Mexique, au Pérou et dans la Caraïbe.

En 2005, la Orquesta de la Luz sort un album du nom de Arco Iris, l’onzième de leur carrière (si je ne me trompe pas). Ce nouvel opus, composé de 15 pistes musicales, nous permet de découvrir Saving All My Love.

Cette chanson, que j’adore, possède un contexte assez particulier. Nora y joue le rôle d’une femme complètement éprise d’un himme, qui visiblement possède déjà sa propre famille. Elle nous chante par exemple : "You used to tell me, We should run away together, Love give you the right to be free, You said « Be patient, Just wait a little longer »…". Aux alentours de la deuxième minute, le rythme de cette chanson s’intensifie, et nous laisse entendre les trompettes, et toutes sortes de percussions traditionnelles à la salsa. Un vrai régal à danser, ou simplement écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.