Des croix gammées transformées en œuvres d’art à Berlin

Un lapin souriant cache une croix gammée
Legacy Store BLN

Il est illégal de diffuser une croix gammée en Allemagne : cette image, ce qu’elle symbolise et l’idéologie qu’elle évoque font preuve d’une censure médiatique très sévère. Et pourtant, malgré cette interdiction, le symbole de haine qu’est la croix gammée apparaît encore de temps en temps dans les rues et les espaces publics de la ville de Berlin sous la forme de graffitis.

Dans le but d’effacer ces témoignages fanatiques, le collectif Legacy Store BLN, avec entre autres le street artiste Ibo Omari et d’autres activistes basés dans la capitale allemande, décide de repeindre ces croix en les masquant sous des œuvres de street-art. « We take their ugly message and make something beautiful out of it. » (Nous prenons leur message répugnant et nous en faisons quelque chose de beau.) Il était important, selon ces artistes, de répondre avec des messages d’amour et de joie.

Une croix gammée recouverte d'un hibou

L’Allemagne a connu une augmentation de la violence politique de l’extrême droite ces dernières années, une réaction en masse contre le gouvernement qui admettait plus d’un million de réfugiés depuis 2015. Le collectif dénonce la peur des résidents face aux étrangers, une situation « inacceptable » à leur sens. Ibo Omari attribue cependant l’idée au joli travail d’Irmela Mensah-Schramm.

Irmela Mensah-Schramm est l’une des pionnières dans le recouvrage de croix gammées à Berlin. Âgée de plus de 70 ans aujourd’hui, cette ancienne professeure des écoles a elle aussi entrepris ce long travail dans la ville il y a deux ans. Selon elle, la liberté d’expression a des limites, elle finit là où la haine et le mépris pour l’humanité commencent. « Freedom of speech has limits. It ends where hatred and contempt for humanity begins. »

Vous pouvez retrouver le collectif sur Instagram et Facebook, et leurs travaux sur ce projet via le hashtag #PaintBack.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *