Le chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la première guerre mondiale

© Gallimard

J’ai eu l’occasion de lire La salle de bal d’Anna Hope, écrivaine et actrice anglaise, il y a quelques mois lors de la rentrée littéraire de septembre de Gallimard. Parce que cette romancière a un talent sans pareil pour manier les mots et nous faire ainsi découvrir l’histoire, j’ai eu envie de plonger dans la lecture de son premier roman Le chagrin des vivants. Ce livre nous conte une fiction historique post première guerre mondiale dans laquelle les personnages sont blessés, meurtris, émouvants. À l’heure où cette guerre se termine, les soldats du front qui ont survécu à des longs mois de souffrance et d’endurance rentrent chez eux. Ils apparaissent fragilisés, déconnectés, parfois même complètement fracturés. D’autres ont eu bien … Continuer la lecture de « Le chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la première guerre mondiale »

Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill, une sacrée épopée américaine

© Gallimard

Aujourd’hui je vous propose de découvrir le roman qui m’a probablement le plus marquée en ce début d’année 2018 : Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill. Cette lecture a eu le mérite de me faire passer par toutes les émotions, et j’ai été agréablement surprise de la facilité avec laquelle j’ai pu lire ses 700 et quelques pages. À aucun moment je ne me suis sentie dépassée par la grosseur de ce livre, si bien que j’ai pu l’achever en moins de cinq jours. Je dois également saluer l’excellent travail de traduction de Mathilde Bach pour ce roman. Toutes les petites notes rédigées par ses soins nous permettant de mieux appréhender l’histoire des États-Unis étaient appréciables : j’ai pris plaisir … Continuer la lecture de « Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill, une sacrée épopée américaine »

Les filles au lion de Jessie Burton, ou l’art de faire vivre une œuvre

© Gallimard

Jessie Burton est une écrivaine et actrice anglaise dont la renommée ne cesse de croître. Elle est l’auteure d’un premier roman sorti courant 2015 simplement intitulé Miniaturiste dans l’édition française, un roman maintenant disponible au format poche dans la collection Folio de Gallimard. Cette année, on la retrouve sur le devant de la scène littéraire en France grâce à son second ouvrage Les filles au lion. Ce livre, traduit par Jean Esch, est un joli roman emprunt d’une douce émotion. Il se lit facilement grâce à l’écriture fluide et précise de son auteure. J’ai pour ma part adoré lire cette histoire particulièrement singulière et découvrir des personnages plein de caractère et de détermination. Ce roman est une très belle découverte. … Continuer la lecture de « Les filles au lion de Jessie Burton, ou l’art de faire vivre une œuvre »

La salle de bal d’Anna Hope, leçons d’histoire et d’humanité

© Gallimard

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une histoire que je n’attendais pas. Quand j’ai découvert ce livre d’Anna Hope dans ma librairie, j’avoue avoir été intriguée par cette quatrième de couverture qui annonçait l’histoire d’un asile du Yorkshire. J’avais envie d’en savoir plus sur cette salle de bal dans laquelle sont réunis tous les vendredis les patients de cette institution. Mais je ne m’attendais pas à vivre autant d’émotions avec cet écrit. J’ai été littéralement prise dans un torrent de sentiments, tant ce livre m’a touchée. C’est une lecture bouleversante, de par son message mais aussi par l’humanité de ses personnages. Je ne pensais pas découvrir un roman si troublant, un roman dont je ne peux aujourd’hui pas oublier l’univers. … Continuer la lecture de « La salle de bal d’Anna Hope, leçons d’histoire et d’humanité »