Des oiseaux de fleurs selon Hong Yi

Red Hong Yi

Je poursuis sur ma lancée avec des créations encore signées Hong ‘Red’ Yi. Hier, je vous proposais de découvrir des assiettes de nourriture plutôt originales. Aujourd’hui, je vous propose des oiseaux entièrement faits de fleurs !

Comme vous pouvez le constater, Red Hong Yi est une artiste pleine de versatilité, capable de pouvoir faire preuve de patience pour l’art. Et c’est cette fois au mois de juillet 2013 qu’elle réalise cette collection, qu’elle intitule Birds made of flowers. Elle utilise essentiellement des gerbéras pour ces réalisations grâce à leurs variétés de couleurs. Si vous voulez suivre les inventions de Red Hong Yi, vous pouvez vous rendre sur son compte Instagram, où elle poste régulièrement ses réalisations.

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Flowers birds

Un mois de cuisine créative par Hong Yi

31 jours de créativité culinaire : tel est le défi que s’est lancé Hong Yi, une artiste originaire de la Malaysie. Chaque jour du mois de mars 2013, cette grande admiratrice de l’art décide de créer des œuvres d’art avec de la nourriture, sur la même grande assiette de couleur blanche.

Red Hong Yi

31 jours de créativité culinaire : tel est le défi que s’est lancé Hong Yi, une artiste et architecte originaire de la Malaysie mondialement connu pour ses idées fantaisistes. Née en Malaysie, diplômée d’une université australienne, et fervente travailleuse en Chine, Red a toujours été attirée par les arts. Ses travaux ont largement été publiés par des journaux internationaux comme le Huffington Post ou The Wall Street Journal.

Chaque jour du mois de mars 2013, cette grande artiste décide de créer des œuvres d’art avec de la nourriture, sur la même grande assiette de couleur blanche. Chaque jour, elle poste l’objet de son travail accompagné d’une anecdote sur les réseaux sociaux, et gagne ainsi une renommée inconditionnelle dans le monde entier. Vous pouvez continuer de suivre les travaux de Red Hong Yi sur Instagram. Et pour ma part, je vous montrerai bien vite quelques autres projets de cette artiste, qui mérite vraiment sa popularité !

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

De la cuisine créative

Suffering and smiling de Marco Lapenna

Marco Lapenna

J’ai découvert, complètement par hasard, cette collection de photographies signée Marco Lapenna, intitulée Suffering and smiling.

Ces photographies ont été prises au Nigeria, et sont censées être représentatives de ce que vivent au quotidien les habitants de ce pays. Marco Lapenna décrit le contraste entre les sourires bien présents, malgré des conditions bien difficiles pour la population. L’intégralité de la galerie nous amène à la réflexion. Et pour ma part, c’est la beauté de ces instants immortalisés qui m’ont littéralement touchée.

Suffering and smiling: this is Nigeria. A country with nearly 160 million inhabitants, is the most populous in Africa. Here life is displayed in all its strength and contrast, a wonderful desire to live in a society hard and precarious. Nature and concrete fight each other, tangible representation of the man who tries to tame nature. Smiles that arise in contexts that we in the West would be a source of sadness, suffering caused by overcrowded metropolis. Entire families who live on the beaches, religious conflict, social problems … This is Nigeria of Fela Anikulapo Kuti.

Marco Lapenna, Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Suffering and smiling

Nelson Mandela honoré par Google

Google

En ce 18 juillet 2014, Google invite presque la Terre entière à commémorer la naissance du grand homme qu’a été Nelson Mandela. Nelson Mandela est mort en décembre dernier, des suites d’une longue maladie. Il a été l’un des pionniers en Afrique du Sud à dénoncer la ségrégation raciale.

Et c’est Katy Wu, doodler (personne qui fait des doodles chez Google), qui a illustré l’ensemble des animations représentant les pensées de cet illustre représentant.

Something that stood out to me about Nelson Mandela was his eloquent way with words. I thought his words gave a great insight into the kind of man he was, so I wanted to focus the creative direction of the doodle on his quotes against a backdrop of the history of South Africa.

Katy Wu

La petite vidéo que je vous est proposée ci-dessus exprime la dimension de la liberté selon Nelson Mandela. Je ne sais pas ce que vous pensez de ce doodle, mais je le trouve, pour ma part, très réussi.

La Coupe du Monde 2014 selon Coca-Cola

CreativeReview

Si je vous parle de Speto, je suppose que ça ne vous dira pas grand chose… Et pourtant, ce street artist d’origine brésilienne est celui à l’origine de cette campagne créée pour la Coupe du Monde 2014, longuement imaginée pour l’entreprise Coca-Cola.

James Sommerville, qui est à la tête des équipes design de Coca-Cola, explique sur Creative Review que l’idée de cette identité visuelle a commencé dans les rues de Rio. L’objectif était de représenter le Brésil sur l’ensemble des bouteilles de la marque. Ils avaient à l’esprit de conserver un aspect de la culture brésilienne, mais aussi l’image de la marque, et ces notions de fair-play et partage que l’on voudrait tous ressentir pendant cette Coupe du Monde. Et c’est ainsi qu’ils tombent sur le magnifique travail de Speto, et que l’idée d’une collaboration est née…

La Coupe du Monde 2014 par Speto

La Coupe du Monde 2014 par Speto

La Coupe du Monde 2014 par Speto

La Coupe du Monde 2014 par Speto

Scribble, un stylo aux 100 000 couleurs

Scribble

Vous en avez peut-être déjà entendu parler ! Je vous présente aujourd’hui Scribble, un stylo plutôt hors du commun, qui devrait intéresser tous les illustrateurs, ou tous les geeks ! Ce stylo a une particularité, il fonctionne un peu comme la pipette de Photoshop, pour ceux qui la connaisse.

"With Scribble, you can scan, match and compare colors, draw on paper or your mobile device. We know people are going to love it." En effet, Scribble est capable de capturer des couleurs de notre environnement, et ensuite de la proposer pour écrire. En clair, si par exemple, vous êtes dans la rue, et vous apercevez une couleur qui vous plaît sur un panneau publicitaire, vous serez capable, grâce à Scribble, de récupérer cette couleur, et ensuite de la reproduire.

D’après l’article de presse du site getscribble.com, Scribble fonctionne grâce à un capteur de couleur et un microprocesseur mis pour détecter les couleurs et réaliser la couleur d’encre nécessaire pour écrire et dessiner d’après ce scan. Le stylo serait suffisamment petit pour tenir dans une poche ou un sac à main, et par dessus tout, il serait super simple à apprivoiser.

On aura également la possibilité, avec un stylo Scribble, de conserver environ 100 000 couleurs dans sa mémoire interne, et de reproduire près de 16 millions de couleurs uniques. Une application mobile et tablette est en cours de développement afin de pouvoir gérer cet ensemble de couleurs capturées via Bluetooth notamment. Les couleurs seront d’autant plus malléables si elles sont organisées une fois capturées. On aura donc la possibilité d’y ajouter des tags ou de créer des dossiers de couleur.

stylo Scribble

stylo Scribble

L’art selon Nicholas Huggins

Nicholas Huggins

Nicholas Huggins est un graphiste et illustrateur originaire de l’île de Trinidad et Tobago. Magie de l’Internet : je découvre ces œuvres, que je trouve exceptionnelles, par le biais du chanteur jamaïcain Chronixx.

Il y a déjà quelques soirs, Chronixx nous propose, via sompte Instagram, de découvrir une illustration de lui, sous la forme de la carte du continent africain. J’ai tout de suite trouvé cette image très parlante, quand on connaît le sentiment du chanteur de reggae vis-à-vis de l’Afrique. Tels sont les mots qu’il nous laisse sur ce réseau social :

I’m not sure why I have never felt the GREAT NEED to seek out my « roots » and prove my « Africaness » to the world. As early as I can remember as a youth I always felt like an African (nobody had to tell me that) and the way I dress, the language I speak and the way I live never caused me to feel any less or more than African !

I observed a lot (secretly) and asked a lot of questions but that was life..for me that’s what living really is- learning. So all the reading and observation I did growing up didn’t feel like searching to me…it felt more like I was discovering things that I was literally created to know – acquiring knowledge I was meant to have.

One thing I learn in this life is that race is just our physical identity and we shouldn’t over spend our time trying to convince everybody that our physical appearance sets us higher than the remainder of humanity. because humanity is a greater force than any one race or group. Watch this now….Supremacy, racism and division has no end once you feed life to it in your everyday life – it can go on and on and on.

So first you are BLACK and you are greater than all other race then you are AFRICAN and there is no greater continent then you are NIGERIAN and now you are better than every other african then you are from the Ibo tribe and that sets you higher than all other Nigerians then…..you are better than your own brother. Africa is I an I. However it is my duty to love and care for the whole earth and all of humanity.

Chronixx

J’ai voulu satisfaire ma curiosité, et découvrir qui avait eu l’idée de cette image. Et c’est ainsi que je découvre tout l’art de Nicholas Huggins. Je vous invite d’ailleurs à directement aller sur son site, bien que je vous partage ici, quelques-unes de ses illustrations, reprenant par exemple Nelson Mandela, Bob Marley, Childish Gambino mais aussi Bunji Garlin, grand chanteur de soca, ou encore Jean-Michel Basquiat, un artiste américain décédé bien trop tôt…

Une princesse Disney, une nouvelle ethnie

TT

Il y a quelques semaines, une de mes collègues a attiré mon attention avec ces images, créées par l’artiste de Let There Be Doodles !. Son idée première : représenter les princesses héroïnes des dessins animés Disney avec une autre race. Et si l’histoire d’Hercules avait eu lieu en Egypte ? Meg aurait sûrement ressemblé à Cléopâtre…

People are people, women are women, every race is beautiful and every culture is diverse, and my goal was to simply explore a bit of that diversity through character design. People will have different opinions and interpretations, and that is what art is for, to create and express.

I have received a bit of flack from the images, however the vast majority of the response has been wonderfully positive. I do plan on completing the series, simply because I enjoy it and love working with Disney images.

Mulan

Mulan

Blanche Neige

Blanche Neige

Aurora

Aurora

Cendrillon

Cendrillon

Jasmine

Jasmine

Meg

Meg

Tiana

Tiana

Pocahontas

Pocahontas

Ariel

Ariel

Belle

Belle

Les 24 termes solaires chinois selon Oamul

Wikimedia

En Chine, on appelle un terme solaire un point précis sur le calendrier lunaire solaire asiatique traditionnel correspondant souvent à un phénomène naturel précis. En effet, un calendrier chinois prend également en considération la révolution de la Terre autour du Soleil et le mouvement de la Lune autour de la Terre. Une année chinoise se découpe donc en 24 termes solaires, le premier étant 立春, Lìchūn en pinyin (le début du printemps) et le dernier étant 大寒, Dàhán (le grand froid).

Oamul, illustrateur et animateur d’origine chinoise reconnu, nous propose sa propre version des 24 termes solaires. En plus de nous offrir des images aux tons doux, ce dessinateur en fait des GIFs possédant de manière calligraphiée les caractères chinois correspondant à chacun des termes solaires. Je vous invite donc à découvrir ces images ci-dessous, et à parcourir le portfolio d’Oamul.

立春 Lìchūn

雨水 Yǔshuǐ

惊蛰 Jīngzhí

春分 Chūnfēn

清明 Qīngmíng

谷雨 Gǔyǔ

立夏 Lìxià

小满 Xiǎomǎn

芒种 Mángzhòng

夏至 Xiàzhì

小暑 Xiǎoshǔ

大暑 Dàshǔ

立秋 Lìqiū

处暑 Chǔshǔ

白露 Báilù

秋分 Qiūfēn

寒露 Hánlù

霜降 Shuāngjiàng

立冬 Lìdōng

小雪 Xiǎoxuě

大雪 Dàxuě

冬至 Dōngzhì

小寒 Xiǎohán

大寒 Dàhán

La Coupe du Monde brésilienne en street-art

Paulo Ito

J’ai choisi, très volontairement, cette photo pour vous montrer le contraste entre les réjouissances liées à cette Coupe mondiale de football, et les habitants des favelas brésiliennes. Comme vous le savez très certainement, le monde du street-art n’existe pas seulement pour son côté artistique, mais bien aussi pour dénoncer aux yeux de tous certaines divergences d’opinions. Il apparaît actuellement un fossé énorme entre l’effervescence mondiale vis-à-vis de la Coupe du Monde de football et la population résidant au Brésil.

Paulo Ito, un street-artist brésilien, est l’auteur du mur de la photographie que j’ai choisie pour illustrer cet article. Cette peinture est actuellement visible dans une des rues de Rio de Janeiro. Paulo Ito a dessiné cette image pour dénoncer la pauvreté du Brésil, alors que cette Coupe du Monde, est l’une des plus chère organisée. Près de 900 millions ont été investis par exemple dans l’Estadio Nacional, soit un budget trois fois plus important que ce qui avait été estimé.

Ce sentiment d’impopularité est massivement dénoncé depuis par les street-artists du Brésil. Je vous invite donc à découvrir ci-dessous quelques-unes des images que j’ai pu trouver sur la toile.

Paulo Ito, we need food not football

Anti FIFA street art

Oitodos, street art world cup

Street art FIFA

Neymar en FIFA

FIFA go home

Food not FIFA

Anti FIFA street art

Street art FIFA

Rumo ao Équisa!

Street art Brazil