Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill, une sacrée épopée américaine

© Gallimard

Aujourd’hui je vous propose de découvrir le roman qui m’a probablement le plus marquée en ce début d’année 2018 : Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill. Cette lecture a eu le mérite de me faire passer par toutes les émotions, et j’ai été agréablement surprise de la facilité avec laquelle j’ai pu lire ses 700 et quelques pages. À aucun moment je ne me suis sentie dépassée par la grosseur de ce livre, si bien que j’ai pu l’achever en moins de cinq jours. Je dois également saluer l’excellent travail de traduction de Mathilde Bach pour ce roman. Toutes les petites notes rédigées par ses soins nous permettant de mieux appréhender l’histoire des États-Unis étaient appréciables : j’ai pris plaisir … Continuer la lecture de « Les fantômes du vieux pays de Nathan Hill, une sacrée épopée américaine »

Journée mondiale de la poésie 2018

© Thought Catalog

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la poésie, connue sous le nom World Poetry Day 2018 dans le monde entier. En 1999, le 21 mars a été adopté pour la première fois comme Journée mondiale de la poésie par l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture, lors de sa trentième Conférence générale à Paris. L’objectif était de soutenir la diversité linguistique par l’expression poétique et d’accroître l’opportunité pour les langues en danger d’être entendues. La Journée mondiale de la poésie est l’occasion d’honorer les poètes, de faire revivre les récits oraux de poésie, de promouvoir la lecture, l’écriture et l’enseignement de la poésie, de favoriser la convergence entre la poésie et d’autres arts tels que … Continuer la lecture de « Journée mondiale de la poésie 2018 »

Encore de Hakan Günday, les dessous de l’immigration au Moyen-Orient

© Le Livre de Poche

Je me suis intéressée à ce livre à la minute où je me suis aperçue qu’il était question de la condition des migrants dans notre société actuelle. On est tous au courant de la présence de ces personnes clandestines, notamment dans la plupart des pays d’Europe. Mais à part des statistiques qui nous sont reportées de temps en temps dans les médias, nous intéressons-nous seulement à leur existence propre ? Encore est un roman écrit par Hakan Günday il y a cinq ans sous le titre original Daha, qui a la même signification. Cet auteur de littérature turque propose un récit cinglant dans lequel il dénonce des vérités dérangeantes sur notre perception de l’autre et sur le quotidien des personnes qui … Continuer la lecture de « Encore de Hakan Günday, les dessous de l’immigration au Moyen-Orient »

Petite maman de Halim Mahmoudi, ou la maltraitance des enfants

© Dargaud

Petite maman est l’histoire peu banale de Brenda, une enfant qui fait tout pour subvenir aux besoins de sa mère Stéphanie. J’avais entendu parler de cette bande dessinée il y a déjà quelques mois à l’occasion d’une excursion en librairie, mais n’avais pas eu l’opportunité de la lire jusqu’à maintenant. Par un dessin subtil et poétique, Halim nous fait découvrir l’univers de ces deux personnages, un monde plein de violence et de désespoir. Les tons monochromes que possède ce roman graphique nous plonge d’autant plus dans la noirceur de leur quotidien. Tel un poisson hors de l’eau… Stéphanie tombe enceinte à l’âge de 15 ans. Comble du « malheur », elle se fait larguer par le père de son enfant avant même d’avoir … Continuer la lecture de « Petite maman de Halim Mahmoudi, ou la maltraitance des enfants »

Une héroïne américaine de Bénédicte Jourgeaud, l’histoire de Brownie Wise et des Tupperware

© Éditions Charleston

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un livre qui m’a été offert l’année dernière par une de mes gentilles collègues que je remercie encore. Il s’agit d’un roman de Bénédicte Jourgeaud, une journaliste et écrivaine française ayant travaillé pour de nombreux médias tels que le magazine Biba, le Journal du textile et le Figaro. J’avoue qu’en découvrant cette couverture et le nom de sa récompense, le Prix du Livre romantique, j’avais peur qu’il ne s’agisse là que d’une histoire romancée, irisée de rose et de tons fuchsia… mais ce livre a été une réelle bonne découverte pour moi. Son auteure, Bénédicte Jourgeaud, nous emmène sur les traces de deux femmes d’esprit, qui savent comment donner un sacré coup de fouet … Continuer la lecture de « Une héroïne américaine de Bénédicte Jourgeaud, l’histoire de Brownie Wise et des Tupperware »

Love story à l’iranienne de Jane Deuxard et Deloupy, des témoignages poignants

© Delcourt / Mirages

Lorsque je me suis décidée à prendre cette bande dessinée, je ne connaissais pas grand chose de son contenu. J’ai justement choisi de la lire parce que je savais que j’allais découvrir un univers qui ne m’est pas familier, j’avais envie de voyager dans ce pays au destin si incertain qu’est l’Iran. C’est ainsi que par le biais de ce joli roman graphique, j’ai pu découvrir le magnifique travail de Jane Deuxard et de Deloupy. Jane Deuxard est le pseudonyme d’un couple de journalistes indépendants. Ce sont une femme et un homme qui se rendent de façon clandestine en Iran pour enquêter sur la vie des locaux. Cet anonymat leur permet de recueillir des témoignages poignants en toute discrétion, d’éviter … Continuer la lecture de « Love story à l’iranienne de Jane Deuxard et Deloupy, des témoignages poignants »

Adieu Bogota de Simone et André Schwarz-Bart

© Seuil

Depuis la fin de l’année dernière, je me suis mise à lire des auteurs d’origine antillaise. Par cette activité, je découvre des écrivains qui décrivent avec émotion et justesse leur vision des Antilles et je peux m’imaginer la Caraïbe sous un regard différent, plus sage. C’est aussi une manière pour moi de faire vivre à nouveau des livres présents chez mes parents : j’ai été impressionnée par le catalogue d’ouvrages d’auteurs caribéens qui prennent de la poussière dans la bibliothèque de mon père. J’en ai donc emporté quelques-uns dans ma valise, mais je reviendrai sur ce sujet bientôt… Quand j’ai aperçu en librairie cet ouvrage, Adieu Bogota, j’ai tout de suite été attirée par cette couverture empreinte de douce mélancolie, et … Continuer la lecture de « Adieu Bogota de Simone et André Schwarz-Bart »

Écumes, une bande dessinée poignante signée Ingrid Chabbert et Carole Maurel

© Steinkis

Il y a quelques temps, je suis littéralement tombée sous le charme de l’adaptation en bande dessinée du roman En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut. J’ai à la fois adoré le scénario confectionné avec amour par Ingrid Chabbert et les œuvres d’art pleines de vie et de couleurs dessinées par Carole Maurel. En me renseignant sur ces auteures, je me suis aperçue qu’elles n’en étaient pas à leur première collaboration, ce qui m’a donné envie d’en lire davantage. C’est ainsi que j’ai plongé la tête la première dans la très belle réalisation qu’est Écumes, une bande dessinée sortie en février 2017 aux éditions Steinkis. Écumes nous conte l’histoire de deux femmes qui vivent pleinement leur amour. Elles essaient depuis longtemps déjà … Continuer la lecture de « Écumes, une bande dessinée poignante signée Ingrid Chabbert et Carole Maurel »

No Home de Yaa Gyasi, trois siècles d’histoire

© Calmann-Lévy

Il y a toujours un roman que la critique encense, que tout le monde adore, et qui pour autant ne nous touche pas. Pour moi, ce sera celui-ci : je n’ai pas aimé No Home de Yaa Gyasi. Voilà, c’est dit. Je sais, je sais, je vais probablement faire partie de la minorité ici. Tout le monde parle de ce roman. Tout le monde est impressionné par celui-ci. No Home fait partie des meilleurs ventes dans au moins une dizaine de pays dans le monde. Il a été traduit en au moins 22 langues à ce jour, ce qui est remarquable pour une si jeune auteure (Yaa Gyasi est née en 1989). Je rêvais moi-même de pouvoir m’imprégner de cette lecture, ce … Continuer la lecture de « No Home de Yaa Gyasi, trois siècles d’histoire »

Swing Time de Zadie Smith, un roman important sur la différence culturelle

© Penguin Books

Swing Time est le livre qui m’a permis de découvrir la plume de Zadie Smith. Je dois dire que j’étais vraiment excitée à l’idée de le lire car j’ai toujours eu une certaine affection pour cette romancière et essayiste anglaise que j’ai découverte sur le site du New York Times il y a déjà quelques temps. Zadie Smith, sé an fanm doubout, comme on dirait en créole, c’est une femme « forte », forte de ses convictions, qui ose parler de sujets tabous dans la société d’aujourd’hui. C’est aussi une très belle femme métissée, fière des origines jamaïcaines de sa mère. Cette écrivaine contemporaine nous délivre avec Swing Time un roman important dans lequel on se questionne ainsi : Comment devenons-nous ce que … Continuer la lecture de « Swing Time de Zadie Smith, un roman important sur la différence culturelle »