On Beauty de Zadie Smith, un magnifique roman sur la famille, l’art et l’amour

© Penguin Books

Après mes lectures de Swing Time et de Sourires de loup (White teeth), j’étais vraiment excitée à l’idée de pouvoir lire pour la troisième fois un écrit de Zadie Smith, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. On Beauty nous présente une facette magnifique de la plume de cette romancière. C’est de loin le livre que j’ai préféré lire d’elle, et pourtant j’avais beaucoup aimé mes deux précédentes découvertes. On Beauty est une ode à l’amour et aux relations familiales. Le titre de ce roman est soufflé à Zadie Smith par l’essayiste américaine Elaine Scarry avec son ouvrage On Beauty and Being Just, un livre qui présente à la fois en quoi la beauté inspire l’éducation, la … Continuer la lecture de « On Beauty de Zadie Smith, un magnifique roman sur la famille, l’art et l’amour »

Sourires de loup de Zadie Smith, un regard étonnant sur l’immigration

© Gallimard

Sourires de loup, connu sous le titre White teeth outre-Manche, est le premier roman de l’écrivaine anglaise Zadie Smith. C’est un ouvrage plein d’humour traitant des sujets pourtant sérieux tels que l’immigration, la religion, les avancées scientifiques, la diversité ethnique et culturelle. Suite à ma découverte de Swing Time il y a quelques mois, j’avais très envie de lire cet écrit par lequel Zadie Smith a commencé sa carrière de romancière. Sourires de loup est très différent de son dernier roman, tant par le ton de la narration que par le scénario imaginé. Et si j’ai eu du mal à en apprécier la première partie, j’ai finalement beaucoup aimé les sections suivantes. Claude Demanuelli est la traductrice de ce livre … Continuer la lecture de « Sourires de loup de Zadie Smith, un regard étonnant sur l’immigration »

Journée internationale du livre 2018

© Markos Mant

Comme chaque année depuis 1995, aujourd’hui c’est la Journée internationale du livre, connue sous le nom de World Book Day par les anglophones. Cette journée, qui nous est proposée par l’UNESCO, est l’occasion de célébrer les livres et leurs auteurs, et d’encourager le monde entier à (re)découvrir le plaisir de lire. Capitale de la Journée du livre 2018 : Athènes, Grèce L’UNESCO a choisit Athènes comme capitale mondiale du livre 2018. La ville grecque deviendra donc aujourd’hui officiellement la capitale mondiale du livre lors d’une inauguration spéciale au Musée de l’Acropole. Le président grec Prokópis Pavlópoulos se joindra aux festivités qui se poursuivront tout au long de la soirée. Il est prévu que des événements musicaux et des lectures retentissent sur … Continuer la lecture de « Journée internationale du livre 2018 »

Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre…

© Gallimard

Ma première impression en ayant terminé la lecture de ce livre a littéralement était wow. C’était la première fois que je lisais un texte écrit par Nathacha Appanah, et je peux vous dire, d’ores-et-déjà, que ce ne sera pas la dernière fois. Tropique de la violence relate une histoire difficile, voire trop difficile. Ça aura été vraiment très périlleux pour moi de terminer cette lecture d’un bout à l’autre. Mais pour autant, j’ai beaucoup aimé ce point de vue sur les îles idéalisées par les touristes, cette association du mot tropique au terme de la violence. Si vous n’aimez que les histoires feel good, alors ce livre n’est définitivement pas fait pour vous. Et si vous aimez les histoires noires … Continuer la lecture de « Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre… »

Ce que murmurent les collines de Scholastique Mukasonga, des nouvelles rwandaises évocatrices du passé

© Gallimard

Des parcelles d’émotions vives J’ai découvert par hasard ce recueil de nouvelles il y a quelques temps dans la bibliothèque de ma ville. Depuis longtemps, j’avais envie de découvrir la plume de Scholastique Mukasonga, c’était donc pour moi l’occasion rêvée de pouvoir réaliser ce souhait. Ce que murmurent les collines est une collection de six nouvelles à caractère historique. Le lecteur se retrouve en immersion totale dans le pays natal de la romancière, le Rwanda. Entre fiction et non-fiction, il s’aventure dans une région africaine dont l’histoire est parsemée de tristesse et d’inégalité. Depuis avril 2015, ce livre existe aussi au format poche dans la collection Folio de Gallimard. La rivière Rukarara La première nouvelle de cet ouvrage nous présente … Continuer la lecture de « Ce que murmurent les collines de Scholastique Mukasonga, des nouvelles rwandaises évocatrices du passé »

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte, l’histoire d’une amitié éternelle

© Michel Lafon

J’avais adoré le premier roman de Carène Ponte intitulé Un merci de trop, paru l’année dernière au format poche chez Pocket. À sa lecture, j’y ai découvert une écrivaine pleine d’humour avec un style pétillant, et une aventure complètement déjantée. J’avais donc très envie de découvrir son deuxième roman Tu as promis que tu vivrais pour moi. J’ai eu l’immense chance il y a quelques mois de gagner ce livre via un concours organisé par la romancière elle-même ; c’est donc avec beaucoup de plaisir que je vous présente aujourd’hui cette jolie histoire. Une amitié qui vit au-delà de la mort Je refuse de me lever et d’affronter cette journée. Parce que cela voudra dire que ma meilleure amie est définitivement … Continuer la lecture de « Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte, l’histoire d’une amitié éternelle »

Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, ou le mystère de la vie

© Presses de la Cité

Réveiller les lions est le deuxième roman de l’écrivaine israélienne Ayelet Gundar-Goshen. C’est un écrit important qui nous propose de réfléchir à notre vie dans sa globalité, qui nous emmène sur le chemin des éventualités auxquelles on doit faire face chaque jour. Car, si aujourd’hui tout semble habituel et familier, qu’en sera-t-il de demain ? Ayelet Gundar-Goshen nous offre une histoire originale qui ne manque pas de nous faire rire, avec un sujet plutôt sérieux et un suspense absorbant. C’était pour moi un réel plaisir de découvrir son écriture, fluide et pertinente, et son regard sur la société israélienne d’aujourd’hui. Ce roman, sorti aux éditions Presses de la Cité au mois de septembre 2017, a été traduit en français par Laurence … Continuer la lecture de « Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, ou le mystère de la vie »

Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, une réflexion éloquente sur les liens familiaux

© Gallimard

Ce qui reste de nos vies est un magnifique roman de l’écrivaine israélienne Zeruya Shalev. J’ai découvert cet ouvrage par hasard lors d’une de mes excursions en librairie. J’ai été intriguée par sa quatrième de couverture dans laquelle il est question d’une femme qui vit ses derniers jours et se questionne sur ce qu’a été sa vie. Ce texte est en réalité un exposé d’émotions et de ressentiments. Il nous donne un aperçu de ce que peuvent ressentir les différents membres d’une même famille, de comment un fait en particulier peut être perçu différemment selon la sensibilité de chacun. Zeruya Shalev nous fait découvrir ici les pensées les plus profondes de ses personnages, des personnages humains très aboutis, tant leurs … Continuer la lecture de « Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, une réflexion éloquente sur les liens familiaux »

Le lion de Joseph Kessel, une parution littéraire qui fête ses soixante ans

© Gallimard

J’avais très envie de relire Le Lion de Joseph Kessel, un roman qu’il me semble avoir lu étant jeune mais dont il ne me restait que de vagues souvenirs. Je suis contente d’avoir pu m’imprégner de cette histoire une nouvelle fois. Je pense que je comprends aujourd’hui d’autant mieux la portée de ce texte, je n’en retiens probablement pas les mêmes choses. Joseph Kessel est un aventurier, aviateur, journaliste et romancier français. Il écrit cet ouvrage suite à un voyage qu’il effectue au Kenya, on ressent cette authenticité au fur et à mesure que l’auteur nous décrit l’odyssée de son personnage principal. Ce livre fête son soixantième anniversaire ce mois-ci, il a été publié pour la première fois en avril … Continuer la lecture de « Le lion de Joseph Kessel, une parution littéraire qui fête ses soixante ans »

Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge, une non-fiction sur la violence armée aux États-Unis

© Grasset

J’ai repéré Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge en librairie il y a quelques mois. J’avais très envie de découvrir cet ouvrage, car il s’agit en réalité de bien plus qu’une simple histoire. C’est un reportage précieux sur la violence des armes aux États-Unis. Statistiquement parlant, chaque jour, en moyenne 7 enfants et adolescents sont tués par balle sur le sol américain. En 2013, l’année choisie par Gary Younge pour l’ensemble de ses recherches, c’était 6.75 enfants et adolescents par jour précisément selon la banque d’informations du site CDC Wonder. Gary Younge choisit une journée au hasard afin de retracer la vie des jeunes qui ont été violemment abattus. Ce document a pour but de nous … Continuer la lecture de « Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge, une non-fiction sur la violence armée aux États-Unis »