Des proverbes créoles

Piments de Martinique
Copyright : Christelle

Je vous propose aujourd’hui de lire quelques proverbes en créole plus ou moins employés à la Martinique. Chacun d’entre eux comporte en premier lieu une traduction littérale, "mot à mot". Celle-ci permet aux personnes ne comprenant pas le créole de mieux pouvoir appréhender le proverbe énoncé. Ensuite, la morale du proverbe est mise en relief grâce à une phrase simple exprimant la signification véritable de celui-ci.

J’en profite pour dire un grand MERCI à mes parents, mes tantes, ma sœur et Sika qui m’ont aidée à rassembler ces quelques dictons pour la rédaction de cet article. Bien évidemment, la liste que je vous présente n’est pas exhaustive, mais je compte sur vos commentaires pour l’alimenter !

Par ordre alphabétique

a
A fòs makak karésé ich li, i tjwé’y.
A force d’avoir caressé son enfant, le macaque l’a tué.
Signifie qu’à trop vouloir bien faire, on finit par tout détruire.
A pa lè ou fen pou mété manjé si difé.
Ce n’est pas lorsque tu as faim que tu dois commencer à cuire ton repas.
Signifie qu’il faut savoir faire preuve de prévoyance et de réactivité.
Anba latè, pa ni plézi.
Sous terre, il n'y a pas de plaisir.
Signifie qu'il faut profiter de la vie, avant que ne survienne la mort.
Apré fèt, sé graté tèt.
Après la fête, on se gratte la tête.
Signifie que les difficultés financières surviennent après la fête : il faut savoir épargner avant les grosses dépenses.
Apré lapli, sé botan.
Après la pluie vient le beau temps.
Signifie qu'il faut savoir être patient, les moments difficiles ne durent pas.
Asiré pa pétèt !
Sûr, pas peut-être !
Se dit de manière à bien marquer la différence entre ce qui est sûr, et ce qui n'est pas certain.
Ayen di fòs pas bon.
Rien de force n'est bon.
Signifie que les choses obtenues par usage de la force ne peuvent être profitables.
b
Bèf douvan bwè dlo klè.
Le bœuf de devant boit de l'eau claire.
Equivalent du proverbe "Premier arrivé, premier servi".
Bèf fon pa konèt malè bèf món.
Le bœuf des fonds ne connaît pas le malheur du bœuf des mornes.
A chacun ses problèmes, peu importe les apparences.
Bèl pa ka tchuit an kannari.
La beauté ne sait pas cuire un canari.
Signifie que ce n'est pas parce que l'on choisit une belle femme ou un bel homme que l'on sera heureux.
Bonjou pa ka plen bouden.
"Bonjour" ne remplit pas le ventre.
Signifie qu’il faut saluer par politesse les personnes que l’on croise, cela ne coûte rien.
Bouch li pa ni dimanch.
Sa bouche n'a pas de dimanche.
Se dit de quelqu'un qui est très bavard.
Bwè tout, manjé tout, pa di tout.
Bois tout, mange tout, ne dis pas tout.
Signifie qu'il faut savoir tenir sa langue.
c
Chak bèt a fé ka kléré pou nanm’yo.
Chaque luciole éclaire sa propre âme.
Signifie que dans la vie, c’est "chacun pour soi".
Chyen pa ka fè chat.
Les chiens ne font pas des chats.
Equivalent créole du proverbe français "Tel père, tel fils".
Chyen pa lé bannann, i pa lé poul pran’y.
Le chien ne veut pas de bananes, mais il ne veut pas que les poules les mangent.
Se dit d’une personne qui ne veut pas de quelque chose mais qui refuse que quelqu’un d’autre l’ait.
d
Dan épi lang ka faché.
Les dents et la langue se fâchent.
Signifie que même des personnes proches peuvent avoir des divergences d'opinions.
Dan ri kò, zié pléré misè.
Les dents se sont moqués du corps, les yeux ont pleuré de misère.
Signifie que la personne qui se moque d’autrui doit s’attendre un jour à recevoir les moqueries des autres.
Dé lè sé adan an bwèt zôdi ou ka trouvé an pyé lanbi.
Il arrive que parfois l’on trouve du lambis dans une poubelle.
Signifie que bien que l’on soit dans une mauvaise situation, quelque chose de bon peut en sortir.
Dé mal krab pé pa viv adan mèm trou.
Deux crabes mâles ne peuvent pas vivre dans le même trou.
Signifie que deux forts caractères ne peuvent pas cohabiter dans un même environnement.
Débouya pa péché.
Les débrouillards ne pèchent pas.
Signifie que les personnes usant de ruse ne peuvent pas être considérées comme fautives.
Démen sé an kouyon.
"Demain" c’est un imbécile.
Signifie qu’il faut savoir profiter de l’instant présent, demain est incertain.
Dèyè chyen sé chyen, douvan chyen sé misyé chyen.
Derrière le chien c'est "Chien", devant le chien c'est "Monsieur Chien".
Signifie que les gens agissent souvent de manière hypocrites.
e
Epi lajan ou ka fè tout makak dansé.
Avec de l'argent, on peut faire danser n'importe quel macaque.
Signifie qu'avec l'argent, on peut tout faire.
Epi pasyans ou ka wè tété a fronmi.
Avec de la patience, on peut voir les seins d'une fourmi.
Signifie qu'il faut savoir être patient.
f
Fanm sé chatenn.
Fanm sé chatenn, nonm sé fouyapen.
Les femmes sont des châtaignes. (Les hommes sont des fruits à pain.)
Signifie qu'une femme trouve toujours la force de se relever après une déception.
Fè an pat chat mawon.
Faire un pas de chat sauvage.
Signifie faire une petite escapade.
Fòk ou flaté chyen jistan ou rivé bò an pil wòch.
Il faut flatter le chien jusqu’à ce que l’on soit arrivé près d’un tas de roches.
Signifie qu’il faut user de malice pour arriver à ses fins.
Fòk ou mantjé néyé pou aprann najé.
Il faut que tu sois en train de te noyer pour que tu apprennes à nager.
Signifie que c’est en faisant des erreurs que l’on apprend.
g
Gro kòk ka fè sa i lé, ti kòk ka fè sa i pé.
Le gros coq fait ce qu'il veut, le petit coq fait ce qu'il peut.
Signifie que la raison du plus fort est toujours la meilleure.
Gro pwèson ka manjé piti.
Les gros poissons mangent les petits.
Signifie que les plus forts abusent souvent de leurs pouvoirs sur les plus faibles.
i
I ka palé kon on rara la simèn sent.
Il (elle) parle comme une crécelle de la semaine sainte.
Signifie que la personne dont on parle est extrêmement bavarde.
Ich tig pa ka fèt san grif.
Les bébés tigres ne naissent pas sans griffes.
Signifie que les enfants suivent généralement ce que font leurs parents.
Imité ka détenn.
Imité ka détenn gro blé.
Imiter déteint.
Signifie qu’à force d’imiter, on perd sa personnalité.
j
Jansiv té la avan dan.
La gencive était là avant les dents.
Signifie qu’il faut respecter ses aînés
Jou malè pa ni pran gad.
Il n'y a pas de "prends garde" avant un jour de malheur.
Signifie que le malheur arrive sans prévenir, de manière soudaine.
k
Kabrit kaka pilil, i konprann i sé dòktè.
Le cabri a rejeté une pilule, il s’est cru docteur.
Signifie qu’être docteur ne s’improvise pas.
Kabrit ki pa malen, pa gra.
Le cabri qui n'est pas malin n’est pas gras.
Signifie que si l'on n'est pas débrouillard, on ne prospère pas.
Kabrit mòdé wòch, dan mouton kasé.
Le cabri a mordu une roche, la dent du mouton s’est cassé.
Signifie que les bons payent pour les mauvais.
Kaka chyen bon pou sa ki enmé'y.
La crotte du chien est bonne pour celui qui l'aime.
Signifie qu'il y en a pour tous les goûts.
Kalkil fèt avan la pèy.
Le calcul se fait avant la paie.
Signifie qu'avant d'acheter quelque chose de futile, il faut réfléchir à ce que l'on mangera demain.
Kannari ka di chodiè bonday nwè.
Le canari dit à la chaudière que son cul est noir.
Equivalent du proverbe français "C'est l'hôpital qui se moque de la charité.".
Kékèt pa ka palé, boudin bava.
Le vagin est muet, le ventre est bavard.
Signifie que les actes cachés ont des conséquences visibles.
Kòd bouro ka kasé, kòd fanmi pa ka kasé.
La corde du bourreau se casse, celle de la famille ne se casse pas.
Signifie que les liens de famille tiendront toujours
Kout pié jiman pa ka fè poulen mal.
Le coup de sabot de la jument ne fait pas mal au poulain.
Signifie que ce qui vient d'une personne chère est complètement dépourvu de méchanceté et n'offense pas.
Krapon viv lontan.
Le peureux vit longtemps.
Signifie que dans la vie, il faut savoir faire preuve de réserve, comme le peureux qui ne prendra aucun risque et qui vivra longtemps.
l
La dévèn sé an vié nèg.
La malchance est un vieux nègre.
Signifie qu'un malheur n'arrive jamais seul.
La pousyè di plis ki sa, van chayé’y.
La poussière a eu beau parler, le vent l'a transporté.
Signifie que le plus fort a toujours raison.
La vi a sé pa an bòl toloman.
La vie n'est pas un bol de toloment.
Signifie que la vie n'est pas rose.
Lajan pa ka fè bonè mé bonè ka fè lajan.
L'argent ne fait pas le bonheur, mais le bonheur fait l’argent.
Signifie que l'argent n'est pas source de bonheur, mais que le bonheur est lui, source de richesse.
Lanmè pa ni branch.
La mer n'a pas de branches.
Signifie dans la mer il n'y a rien pour s'accrocher, il faut savoir y être prudent, sinon on s'y noie facilement.
Lè bab kanmarad ou pri difé, rouzé ta'w.
Quand la barbe de ton ami prend feu, arrose la tienne.
Signifie qu'il ne faut pas se moquer du malheur des autres et toujours balayer devant sa porte.
Lé konséyè pa lé péyè.
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Signifie que les personnes qui donnent les conseils ne sont pas celles qui auront à faire face aux conséquences de leurs dires.
Lè ou genyen an chouval an bokantaj, ou ka pèd li an bokantaj.
Lorsque tu gagnes un cheval en brocantage, tu le perds en brocantage
Signifie que ce que tu acquiers dans des conditions douteuses, tu le perds dans ces mêmes conditions.
Lè poul ka bwè dlo, i pa ka obliyé rimèsié Bondié..
Lorsque la poule boit de l'eau, elle n'oublie pas de remercier Dieu.
Signifie qu'il ne faut pas oublier de remercier Dieu pour tout ce qu'il nous donne.
Lèd ou lèd, ou pa méchan.
Tu es juste laid, tu n'es pas méchant.
Se dit à une personne qui s'auto-proclame plus rebelle qu’elle ne l’est véritablement.
Lentérésan sé pou an tan.
Faire son intéressant, c’est pour un temps.
Signifie que cela ne sert à rien d'être arrogant, on a toujours besoin de plus petit que soi.
Lombric kòché, vant fè mal.
Nombril écorché, ventre qui fait mal.
Signifie que le mal fait à quelqu'un est également ressenti par les siens.
m
Makak pa ka janmin trouvé ich li lèd.
Le macaque ne trouve jamais ses enfants laids.
Equivalent du proverbe français "L'amour rend aveugle".
Makak sav ki pié lépine i ka monté.
Le macaque sait sur quel arbre rempli d'épines grimper.
Signifie que malgré les apparences, la personne dont on parle agit bel-et-bien en connaissance de cause.
Manman ka fè ich mé pa ka fè santiman ich.
Les mamans font des enfants, mais pas les sentiments de leurs enfants.
Signifie que peu importe l'éducation reçue des parents, les enfants ont leur propre manière de penser.
Manman sur, papa pétèt.
Maman : sûr ! Papa : peut-être !
Signifie que l'on est certain de l'identité de sa mère, mais jamais de celle de son père !
Maté bis.
Renverser le bus.
Signifie faire l'école buissonnière.
Mayé ni dan.
Se marier a des dents.
Signifie que le mariage peut avoir de mauvais côtés.
Mayé sé pa rédi chèz bò tab.
Se marier n'est pas avancer sa chaise près de la table.
Signifie que le mariage n'est pas seulement un engagement synonyme de plaisir. Il apporte aussi son lot de responsabilités.
Mèm si né'w pouri, ou pa ka raché'y.
Même si ton nez est pourri, tu ne l'arraches pas.
Signifie que l'on ne blâme pas facilement un membre de sa famille.
Mouton ka toujou kité kou yo pann.
Les moutons laissent toujours leurs cous à la portée de tous. (Sous-entendu, de façon à se faire tuer.)
Signifie que certaines personnes peu clairvoyantes donnent le bâton pour se faire battre, à l'image du mouton qui offre son cou afin qu'on le tue.
n
Ni défen moun, pa ni défen travay.
Les gens meurent, le travail ne meurt pas.
Signifie qu'il ne faut pas se tuer à la tâche, il faut aussi savoir prendre le temps de vivre.
o
Ou ka tjwé mé ou pè mò.
Tu tues mais tu as peur de mourir.
Se dit d'une personne capable d'agir en contradiction avec ce qu'elle est capable d'endurer.
Ou ka wè pay la ki adan zié mwen, ou pa ka wè pié bwa'a ki adan ta'w la.
Tu vois la paille qui est dans mes yeux, tu ne vois pas l'arbre qui est dans les tiens.
Se dit d'une personne critique envers les autres incapable de gérer ses propres soucis.
Ou pa ka bat pè pou rob yo.
On ne bat pas un curé (père) pour lui prendre sa soutane (robe).
Signifie qu'il n'est pas convenable d'attaquer quelqu'un physiquement ou moralement pour lui prendre quelque chose qui lui appartient.
p
Pa gadé bourik pou ou pè bay pòté chaj.
N'aies pas peur de donner de la charge à porter à la bourrique en la regardant.
Signifie que l'apparence n'est pas à prendre en compte : quelqu'un de petit peut avoir une force considérable.
Padon pa ka djéri bos.
"Pardon" ne guérit pas les bosses.
Signifie que certaines fautes sont irréparables.
Pawòl an bouch pa chaj.
La parole ne possède pas de poids.
Signifie qu’une parole ne possède aucune valeur véridique, seuls les actes comptent.
Pli ou tou ni, pli chyen ralé’w.
Plus tu es nu, plus les chiens te traînent.
Signifie qu'un malheur n'arrive jamais seul.
Pli pré légliz sé kloché.
Ce qui est le plus proche de l'église, c'est le clocher.
S'emploie de manière générale pour désigner des lieux ou des personnes proches.
Pli ta, pli tris.
Plus tard, plus triste.
Signifie que la roue tourne : si l'on se porte bien aujourd'hui, demain tout peut être différent.
Plis pòch ou plen, plis fanm enmé'w.
Plus ta poche est pleine, plus les femmes t'aiment.
Signifie que les femmes sont intéressées.
r
Rand sèvis ka ba mal do.
Rendre service donne mal au dos.
Signifie qu'il arrive parfois qu'aider quelqu'un ne soit pas à notre avantage.
Ravèt pa ka ni rézon douvan poul.
Le ravet n'a pas raison devant la poule.
Equivalent du proverbe français "La raison du plus fort est toujours la meilleure".
Rayi chyen, mé di dan chyen blan.
Haïr les chiens, mais dire que leurs dents sont blanches.
Signifie que l'on peut nommer tous les défauts de quelqu'un mais reconnaître malgré tout les qualités de cette personne.
Ri sanmdi, pléré dimanch.
Rire le samedi, pleurer le dimanche.
Signifie que des grandes joies sont suivies de grandes tristesses.
s
Sa ki fèt, fèt.
Ce qui est fait est fait.
Signifie que l'on ne peut pas effacer le passé, il faut accepter les choses telles qu'elles sont.
Sa ki pa bon pou zwa, pa bon pou kanna.
Ce qui n'est pas bon pour les oies n'est pas bon pour les canards.
Signifie qu'il ne faut pas faire aux autres ce que l'on aimerait pas que l'on nous fasse.
Sa ki pou'w la riviè pa ka chayé'y.
Ce qui est à toi ne peut pas être emporté par la rivière.
Signifie que ce qui t'appartient le restera, personne ne peut échapper à sa destinée.
Sa zyé pa wè, tjè pa ka fè mal.
Ce que les yeux ne voient pas ne fait pas mal au cœur.
Signifie que ce que l'on ne sait pas, ce que l'on ignore, ne peut pas nous blesser.
San ayin ki pa bon.
Ne "rien avoir" n'est pas bon.
Signifie qu'il faut se contenter du peu que l'on a, ne rien avoir n'est pas mieux.
San épé pasé dlo.
Le sang est plus épais que l'eau.
Signifie que les liens de famille sont plus forts que les autres.
Sé boudin ki trayi bonda.
C'est le ventre qui trahit les fesses.
Signifie que les actes cachés ont des conséquences visibles. (Même signification que "Kékèt pa ka palé, boudin bava.")
Sé grèn diri ka fè sak diri.
Ce sont les grains de riz qui font les sacs de riz.
Signifie que l’accumulation de petites choses font de grandes choses.
Sé jodi nou ka mété rasin démen an tè.
C'est aujourd'hui que nous mettons les racines de demain en terre.
Signifie que si l'on veut mener sur le long terme des objectifs, il faut savoir se fixer une ligne de conduite dès le moment présent.
Sé kòd yanm ki maré yanm.
C'est la tige grimpante de l'igname qui attache l'igname.
Signifie que l'on peut être pris à son propre piège et que l'on peut être trahi par les siens.
Sé kouto sèl ki sav ki sa ki an tjè jiromon.
Seul le couteau sait ce que contient le giromon.
Signifie que toi seul connaît ta misère.
Sé lajan ki ka fè diab dansé.
C'est l'argent qui fait le diable danser.
Signifie que le nombre de personnes qui apprécient quelqu'un augmente en fonction de l'argent qu'il possède.
Sé lè ou ouvè bouch ou, yo ka wè dan'w gaté.
C'est seulement lorsque tu ouvres la bouche que l'on remarque que tes dents sont gâtées.
Signifie que l'on connaît véritablement quelqu'un que si cette personne fait preuve d'une totale transparence.
Sé mèl an pié bwa ki ka rakonté'w sa ki ka pasé la kay ou.
C'est le merle dans l'arbre qui te raconte ce qui se passe chez toi.
Signifie que c'est souvent de la bouche des étrangers que l'on apprend ce qui se passe chez soi.
Sé pa lè ou lé pisé ou pou sonjé pa ni bragjet.
Ce n'est pas au moment où tu as envie de pisser qu'il faut penser au fait que tu n'as pas de braguette.
Variante du proverbe "A pa lè ou fen pou mété manjé si difé".
Sé silon van la tché poul panché.
C'est selon le sens du vent que la queue des poules se penche.
Se dit d'une personne assez influençable.
Si ou pa dòmi an poulayé, ou pa sav si poul ka wonflé.
Si tu n'as pas dormi dans un poulailler, tu ne peux pas savoir si les poules ronflent.
Signifie qu'il faut parler uniquement de ce que l'on connaît.
Si zandoli té bon viande sé pa anlè fil pak i té ké yé.
Si l'anolis était une viande bonne à manger, il ne serait pas sur un fil.
Signifie que tout est mis en œuvre avec les moyens disponibles.
Solèy kouché, malè pa ka kouché.
Le soleil se couche, le malheur ne se couche pas.
Signifie que contrairement au rythme des journées qui se terminent une fois la nuit tombée, le malheur n'a pas de limite dans le temps.
t
Tan fè tan, tan kité tan.
Le temps a fait son temps, le temps a quitté son temps.
Signifie que beaucoup de temps s’est écoulé.
Tété pa tro lou pou lèstonmak.
Les seins ne sont pas trop lourds pour l'estomac.
Signifie que chaque problème possède une solution, rien n'est insurmontable.
Ti grèn ka fè gro pié bwa.
Les petites graines font de gros arbres.
Signifie que l'accumulation de petites choses font de grandes choses. Equivalent de "Sé grèn diri ka fè sak diri.".
Ti kochon di manman'y poutchi djòl li long mé djòl li vini pli long ki ta manman'y.
Le cochonnet a demandé à sa maman pourquoi sa gueule était longue, mais la sienne est devenue bien plus longue.
Signifie qu'il ne faut pas se moquer des aînés, on ne sait pas ce que l'on adviendra demain.
Ti kòk ka fè sa i pé, gro kòk ka fè sa i lé.
Le petit coq fait ce qu'il peut, le gros coq fait ce qu'il veut.
Equivalent du proverbe français "La raison du plus fort est toujours la meilleure".
Ti poul suiv ti kanna mò néyé.
Les poussins ont suivi les canetons, ils sont morts noyés.
Signifie qu'il ne faut pas agir selon les actes ou conseils des autres, mais selon sa propre morale.
Tout chyen ni mannyè yo pou graté do yo.
Chaque chien se gratte le dos à sa façon.
Signifie que chaque personne est différente, mais tout aussi capable.
Tout jé sé jé. Kasé bwa an tchou makak pa jé.
Tous les jeux sont des jeux. Casser du bois dans le derrière d'un macaque n'est pas un jeu.
Signifie que toutes les plaisanteries ne sont pas bonnes à faire.
Tout kochon ni sanmdi yo.
Tous les cochons ont un samedi. (Sous-entendu : tous les cochons ont une date à laquelle ils seront tués.)
Signifie que peu importe notre implication pour certaines causes, ce qui doit arriver arrivera.
Tout kouyon mò Sain-Pyè.
Tous les "couyons" sont morts à Saint-Pierre.
Signifie qu'il faut parfois faire preuve d'observation pour réellement comprendre une situation. Ce proverbe évoque l'histoire de Saint-Pierre en 1902. Ainsi, selon cette maxime, lors de l'éruption de Montagne Pelée, seuls ceux qui n'avaient pas cru aux signes précurseurs donnés par le volcan sont morts.
Tro présé pa ka fè jou ouvè.
"Trop pressé" ne fait pas le jour commencer plus tôt.
Signifie qu'il ne sert à rien de courir, qu'il vaut mieux accomplir les choses en toute sérénité.
v
Ven tan dèyè té pri, douvan pa té sav.
Il y a vingt ans que le derrière était pris, le devant ne le savait pas.
Signifie qu'on ne s'aperçoit pas rapidement d'une chose qui se passe chez soi.
w
Wi pa ni poutchi.
"Oui" ne possède pas de "pourquoi".
Signifie que si lorsque l'on répond "oui" à une question, on évite les éventuelles questions suivantes.
y
Yo pa ka bokanté pawol pou kou.
On échange pas des paroles contre des coups.
Signifie que les mots ne peuvent justifier la violence.
Yo pa ka nouri chouval pou ba ofisyé monté.
On ne nourrit pas un cheval pour qu'il soit monté par un officier.
Signifie que l'on ne prend pas soin de quelqu'un ou quelque chose pour qu'un autre l'utilise à ses fins.
z
Zafè kabrit pa zafè mouton.
Les affaires du cabri ne sont pas celles du mouton.
Signifie qu'il faut savoir se mêler de ses affaires et non de celles des autres.
Zandoli ka pisé silon fòs koko'y.
L'anolis pisse selon la force de son sexe.
Signifie que chacun agit selon sa force de caractère.
Zavè tchou mèl ki pran plon.
Tant pis pour le derrière du merle qui a pris du plomb.
Equivalent de la maxime "tant pis pour toi".
Zié pléré, né koulé dlo.
Les yeux pleurent, le nez coule.
Signifie que le mal fait à quelqu'un est également ressenti par les siens.

111 réflexions sur « Des proverbes créoles »

  1. A fos’ makak caressé ich li, i tchué’y (excuse pour le créole mdr je ne sais pas l’écrire): à trop vouloir bien faire, on finit par tout détruire.

    1. Merci pour le proverbe, je le rajouterai quand j’ai un moment. J’ai trouvé un dictionnaire créole, je regarderai pour être sûre : j’ai un doute pour le « tchué’y », mais je sais d’avance que « caressé » c’est plutôt « karésé ». :)

    1. Oui ce proverbe est beaucoup utilisé. Pour comprendre le principe : si on prend l’exemple d’une question simple genre « Ça va ? », tu remarqueras que lorsque tu réponds « oui » à ton interlocuteur, celui-ci est satisfait. Si tu lui réponds « non », tu as le droit au fameux « pourquoi ». En gros, le « oui » peut t’éviter d’avoir à t’expliquer quand tu n’en as pas envie. Et donc, les gens emploient généralement ce proverbe soit en tant que conseil à quelqu’un, soit pour dire qu’ils ont réussi à échapper à une conversation indiscrète.

  2. Chak bèt a fé ka kléré pou nanm’yo : Chacun pour soi!
    Genciv té la avan dan: Respectes tes aînés
    Makak paka janmin trouvé ich li lèd: L’amour rend aveugle
    Padon paka guéri bos: Certaines fautes sont irréparables
    Sé kouto sel ki sav sa ki en tchè jiromon: C’est toi seul qui connait ta misère

  3. Merci à tous pour vos proverbes ! Je les ai tous rajouté (sauf celui-ci « pa gratte lédos malheur sinon la fimé lévé », il faudrait que tu m’expliques ce que ça signifie Annuaire gratuit). Je tente d’améliorer cette page, et j’en rajouterai au fur et à mesure, donc n’hésitez pas :)

  4. Br je ne sais pas écrire en créole « hair les chien dire que leurs dents sont blanches »
    Nommer tous les défauts mais reconnaître la qualité de l’autre »

    1. Bonjour ! Je pense que « Haïr les chiens, dire que leurs dents sont blanches. », ça donnera « Rayi chyen, mé di dan chyen blan », ou quelque chose comme ça ! Merci pour le proverbe !

    1. Je ne trouve pas que ton créole est « zéro » comme tu dis ! Beaucoup savent parler le créole et pas l’écrire. Moi j’ai commencé à apprendre, mais je fais encore plein de fautes, parce que parfois je me calque trop sur le français. Ça vient petit à petit !

  5. Kekett’ pa ka palé, boudin bava.
    (Le vagin est muet, le ventre est bavard).
    Les actes cachés ont des conséquences visibles.

    Tout’ kouyon mô Sain-Pyè

  6. Une petite contribution en créole aaproximatif :
    lé babe kanmarad ou pri difé rouzé taw
    quand la barbe de ton ami prend feu arrose la tienne
    il ne faut pas se moquer du malheur des autres et toujours balayer devant sa porte
    tout cochon ni samdi yo
    tous les cochons ont mourir un samedi ou il vont mourir
    on n’a beau faire tout ce qui doit arriver arrivera
    Belle pa ka tchuit en kannari
    la beauté ne cuit ne cuit pas dans une casserole,
    ce n’est pas parce que tu choisis une belle femme ou un bel homme que tu seras heureux

  7. Sé selon ven la tché poule penché
    la queue des poules penche dans le sens du vent
    traduit le conté influençable de quelqu’un
    pour finir

    1. Merci BB ! Peut-être sans le savoir, tu viens de me donner les 5 proverbes créoles qui manquaient à cette page pour arriver à 100 ! ;)

      Je les ajoute à la liste dans un instant !

  8. Une de plus le créole est intarissable !

    fenm sé chataye
    les femmes sont comme des châtaignes (pays)
    Une femme trouve toujours la force de se relever après une déception

    1. Fanm sé chaten, nomm’ sé fwouyapin dou…
      la femme est comme les chataignes et l’homme comme le fruit à pain doux.
      cela signifie que la femme se relève toujours , contrairement à l’homme.
      la chataigne quand elle tombe repousse et le fruit à pain doux quand il tombe pourrit.

  9. mouton ka toujou kité cou yo pan
    certaine personne peu clairvoyante donne le bâton pour se faire battre à l’image du mouton qui offre son cou afin qu’on le tue, je suis preneur d’une autre explication

  10. ou pa ka bat pè pou rob yo !
    on ne bat pas un curé (un père) pour lui prendre sa soutane (robe)
    il n’est pas convenable battre quelqu’un pour lui prendre ce qui lui appartient

    j’ai droit à une récompense ?

  11. lé ou gainyen en chouval en bocantage ou ka pèd li en bocantage
    lorsque tu gagnes un cheval en brocantage, tu le perds en brocantage
    ce que tu acquiert dans des conditions douteuses, tu le perds dans les mêmes conditions

  12. 2 mâle crab pé pa viv a dan mem touwa
    2 crabes mâles ne peuvent pas vivre dans le même trou
    2 forts caractères ne peuvent pas demeurer dans le même environement

  13. Inspiration ce matin :
    Ayen di fos pas bon
    Rien de force n’est bon
    Tout ce qui est forcé ou obtenu par la force ne peut être profitable

    1. pas d’accord avec ton explicitation du terme pour moi il s’agit bien de dire quand quelqu’un te dit c’est sur c’est mieux que quelqu’un qui te dit peut-être…

    2. Bin écoute, je ne suis pas trop d’accord avec la tienne non plus. Mes parents me disent que pour eux, ce serait plus dans le sens « C’est sûr que ce n’est pas 'peut-être' », ce qui ressemble un peu plus à ce que j’ai écrit. J’ai tendance à préférer leur version parce que quand j’entends les gens employer ce proverbe, et qu’ils disent Asiré pa pétèt mwen ké…, c’est vraiment dans le sens qu’ils feront vraiment la chose dont ils parlent. Faudrait que je lance un sondage, peut-être sur un des réseaux sociaux, pour voir ce qu’en pensent les gens !

    3. Je trouve bien sur Google Books, comme traduction de « Asiré pa pétèt » les adverbes : "Assurément" ou encore "Absolument". Pour moi, c’est vraiment dans ce sens que l’on dit ce proverbe. Quoiqu’il en soit, j’ai ajusté la définition du proverbe, de manière à ce que ce soit plus clair. Dis-moi ce que tu en penses.

  14. pour terminer :
    Yo pas ka nouri chouval pou bas officié monté
    On ne nourrit pas un cheval pour qu’il soit monté par un officié
    On ne prend pas soin de quelqu’un ou quelque pour qu’un autre l’utilise a ses fin

  15. Mwen ni yan’n ba zot, kado(sorry pour ortho): Sé épi graine diri ou ka pa sac diri (alors on peux comprendre les efforts finissent par payé ou qu’il faut savoir etre patien)

    1. je connais plutot la formule:
      sé grenn diri ka plen sak
      => ce sont les graines de riz qui remplissent un sac
      = il ne faut pas mépriser les petits commencements

    1. Il était déjà la ce proverbe en voila un du même sens. Ti gren’n ka fè gros pié bwa. Une très populaire, Bèf douvan bouè dlo clè=premier arrivé, premier servi.

  16. Bonjour! J’aurai besoins d’une traduction en Créole martiniquais si c’est possible.. J’aimerai savoir comment on peut traduire « Aime toi d’abbord ». Merci!

  17. Salut et merci pour cette page qui me replonge dans les profonds souvenirs de mon enfance…
    Par contre la traduction intégrale de « La dévèn sé an vié nèg » vié ici n’est pas « ancien » mais se traduit en français par « mauvais, méchant » an vié nèg=un homme méchant.

    J’ai un autre équivalent à « Sé mèl an pié bwa ki ka rakonté’w sa ki ka pasé la kay ou » = « Tout chyen lari konnet sa ki an fon pot chanm ou » = Tous les chien errant savent se qui se passe derrière la porte de ta chambre

  18. Un autre me vient à l’esprit:
    Moun pa ka konté zé an tjou poul
    = (trad) On ne compte pas les oeuf qui sont à l’intérieur d’une poule
    = (équi français) Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

  19. Aller, un autre!
    Tété doubout sé pou an tan
    = Les seins restent bien fermes et debouts pendant une période bien définie
    = La roue tourne, tous est éphémère

  20. je desire avoir des expresssions avec le mot ko ( corps en francais) en lien avec la nature , le temps ou les animaux . Je remercie chacun de l’aide qui me sera apportée.

  21. Sé sa ki ni en ba den ki ka desen en lestomac.
    C’est ce que l’on a sous la dent qui descend à l’estomac.
    C’est ce que l’on a semer que l’on récolte.

  22. Pardon c’est : pitit chat paca fè rat, se sa ou ni en ba denw ki ka desen en lestomac.
    les chats ne font pas des rats, c’est que l’on a sous la dent qui descend dans l’estomac.
    C’est ce que l’on a semer que l’on récolte.

    1. Attention à l’orthographe! de la même manière qu’on nous a tappé dessus à cause de nos fautes en français, le créole a une orthographe à respecter et sur tout pas à rapprocher de l’orthographe franchie.
      Se souvenir donc toujours de cette phrase: Sa ou di sé sa ou ka ékri (ou matjé) avec un minimum de règles
      dent (français) s’écrit ‘dan’ en créole; sinon ‘den’ (créole) se prononce comme le mot daim en français… ‘c’ n’est pas dans l’alphabet Créole seul (il est écrit avec h pour former le son che de chyen)…
      Désolé d’insister sur cette revendication mais on nous a tellement tromatisé avec l’alphabet français, protégeons le Créole qui est l’une des langues les plus jeunes en lui donnant sa valeur comme tel.

  23. Je ne sais plus si je l’ai vu…:
    Ou (moun) paka achté chat an sak
    => on n’achète pas de chat enfermé dans un sac
    = il veut mieux avoir vu la marchandise avant de l’acheter

  24. bonjour
    pourriez vous me dire si « il ne faut pas faire le boudin avant d’avoir tué le cochon » est bien un proverbe créole et si vous pouviez me l’écrire en créole ce serait super ( avec l’orthographe la plus exacte possible car il figurerait dans un manuel scolaire) énorme merci

  25. Très intéressant de voir ces proverbes, je suis Haïtien et plusieurs d’entre eux ressemblent aux nôtres:
    Bèf fon pa konèt malè bèf món -> Wòch nan glo pa konn doulè wòch nan soley.
    Débouya pa péché -> Degaje pa peche

    Sé kouto sèl ki sav ki sa ki an tjè jiromon -> Sak nan kè Yanm se koute ki konnen’l

    Apré fèt, sé graté tèt -> Apre bal, tanbou lou.

    Sa ki pou’w la riviè pa ka chayé’y. -> Sa ki pou ou, lavalas paka pote’l ale.

    Padon pa ka djéri bos -> Bay kou bliye, pote mak sonje

    Jou malè pa ni pran gad -> Malè pa gen klaksònn

    1. Merci incognito ! Ce commentaire est vraiment super intéressant. La Martinique n’est pas si éloignée d’Haïti. :)
      Je pense que dans chacune des îles caribéennes ou outremer dans lesquelles on peut retrouver une variante du créole, on doit pouvoir également retrouver une version similaire de la liste de proverbes que je propose ici. Je me pencherais bien sur le sujet, je suis ravie d’avoir eu cette analyse au sein des commentaires présents ici. Merci beaucoup ! C’est tellement enrichissant de partager cette culture qui est la nôtre.

      1. Pas de quoi ! Ça m’a bien fait sourire de voir l’esprit de ses quelques proverbes, bien que formulés différemment, se perpétuer chez vous.

  26. Tan fè tan, tan kité tan.
    Alé a sé taw viré a sé tan mwen.
    Soti an lan mèd pou tombé an caca.
    Sé dèyè pawol ki ni pawol.
    I pa pli iyè ki tchuiyè ( il n’est pas plus hier qu’il n’est une cuillère ) il ne vaut rien!
    La pô chou pa tay.
    I kon an concomb san gren.
    Yo an tchè coco. (Ils sont amoureux ).
    Fô pa confonn coco epi abricot.
    Mwen diw bèf la mô ou di mwen non yo tchouéy.
    Bambou plié pé ké kasé.
    Cochon a di manman pouchi djol ou long kon sa manman. Manman a réponn li, tanto ou ké wè ich mwen.

  27. Super tous ces proverbes…au top!!
    j’en ai quelques uns que me disait ma grand mère…
    ils peuvent peut être compléter le travail déjà fait:
    – ti ko pa maladi
    – ti bato ka ni gran kal
    -sé pwel a chien ka géri modé a chien
    – met vou bien pou linj aw few bien
    -…
    @+

  28. J’arrive après la tempête, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à relire toutes ces expressions:
    Une qui m’est revenue en tête:
    « kouyonè doktè, maladi pa ka djéri »

  29. trop top enfin je pourrai comprendre ce que disent nos ainés
    Mais que signifie Sé silon vent latché poul panché désolé je ne sais pas écrire en créole

    1. Bonjour Manine,
      Sé silon van latjé poul panché signifie mot à mot « C’est selon le vent que la queue de la poule se penche ». C’est littéralement avec la direction du vent que se penche la queue de la poule. C’est une manière de dire que l’on fera avec les circonstances données.
      En espérant avoir répondu à ta question ;-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *