Holi, la fête des couleurs

Holi, festival of India
© Debashis Biswas

Chaque année, les indiens célèbrent Holi, aussi appelé Phâlgunotsava ou la fête des couleurs, lors de la dernière pleine lune du mois de mars. Cette année, ce festival a donc eu lieu le 8 mars cette année, et a rassemblé l’ensemble de la population indienne dans les rues du pays.

En quoi consiste Holi ?

Holi symbolise l’arrivée du printemps : en Inde, on considère ainsi que le bien l’a emporté sur le mal. C’est une journée qui se manifeste dans la joie et la bonne humeur. Les enfants comme les adultes s’aspergent de poudres et d’eaux colorées pour chasser le mauvais sort et attirer les grâces souhaitées. L’espace d’une journée, la coutume veut que tout le monde participe aux célébrations en tout genre : chants, danses, jeux de rôles et repas copieux.

Une couleur, un symbole

Chaque couleur a une signification en Inde.

Ainsi, le rouge est associé au mariage car il apporte l’amour pur, la fertilité et la beauté. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la tradition indienne veut que la femme mariée porte un point rouge entre ses sourcils, le bindi, signe d’un mariage heureux.

Le bleu est la couleur associée à la religion, plus précisément au dieu Krishna. C’est aussi un signe de de tranquillité d’esprit et de sérénité. Ainsi porter du bleu est un signe de vitalité en Inde.

Le vert symbolise la récolte, la fertilité, les nouveaux départs dans la vie et surtout l’harmonie. Le vert est associé aux souvenirs heureux.

Le jaune est souvent associé à la bonne santé et au curcuma, une plante aux propriétés médicinales importantes. C’est la couleur du soleil, de la joie et de l’amour.

Le rose décrit la femme par excellence : la décoration, la fugacité et la féminité. Et l’orange est associé à l’optimisme et à la force.

D’autres couleurs se font plus rares comme le violet, le blanc et le noir. De ce fait, porter du violet c’est porter quelque chose de rare et d’unique, de précieux. Le blanc est symbole de paix et de pureté. C’est aussi la couleur portée par les veuves en Inde, pour montrer qu’elles se déconnectent des plaisirs de la vie en société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.