Independent Living Is en images

Independent living
宇宙艦隊RAMBO

Ces derniers jours, j’ai commencé une série d’articles en tout genre, culturels, musicaux et même en rapport avec les bonnes pratiques en matière d’intégration et de développement ! Seulement, impossible pour moi de trouver les mots justes tout le temps, et donc je traîne et je traîne…

Alors, ce soir, je m’arrête deux secondes dans ma rédaction de ces contenus pour vous présenter cette petite série d’illustrations, façon bande dessinée, de ce que peut bien être la vie en parfaite autonomie. L’auteur de ces dessins, que l’on connaît sous le pseudonyme de demitasse-lover sur DeviantArt, a simplement appelé cette collection Independent Living Is.

Ces petites images pleines d’humour reprennent des faits bien connus de tout ce qui vivent seuls de façon caricaturée. Vivre indépendemment c’est…

  1. Manger un petit-déjeûner trois fois par jour sur le lit devant la télévision. Eating breakfast three times a day on a bed in front of the television. / Ça m’est déjà arrivé – ça arrive même aux meilleurs :) – de n’avoir vraiment aucune envie de cuisiner, et surtout d’avoir envie de manger que des choses sucrées et des choses bien caloriques. Dans ces moments-là, je me fais un cocktail de jus frais + barres céréalières + fruits + Nutella, et le tour est joué !

  2. Emprunter une tasse à un voisin… et ne jamais la lui rendre. Borrowing a cup from a neighbor… and never giving it back. / Pas une tasse, et pas à un voisin… Mais des Tupperware à une tante, un sac à une cousine, un pull à ma sœur…

  3. Devoir faire ses propres lessives. Having to do your own laundry. / Et ça, je reconnais que la toute première fois, c’était une vraie galère sans nom. Enfin, j’ai connu quelques problèmes d’optimisation de nettoyage de mes vêtements je dirais, mais rien de grave. Jusqu’à maintenant, mes vêtements sont toujours cleans. Pas forcément repassés (au grand désespoir de ma mère) mais toujours bien propres !

  4. Être invité à manger et penser "Nourriture gratuite"… Being invited to dinner and thinking : Free food… / Moi, je ne pense pas du tout au fait de manger « gratuitement » mais plutôt au fait de ne pas avoir à cuisiner !

  5. Quand quelqu’un frappe à la porte et que tu prétends ne pas être là. When someone knocks on your door and you pretend you’re not there. / Je ne crois pas me souvenir que ça me soit arrivé ça par contre. En revanche, j’ai souvent eu le contraire : un facteur qui sonne à la porte, je lui réponds, je cours, je vole, et lui, le temps que je lui ouvre, il est déjà reparti et… « $%#£%! je vais devoir passer à la Poste dans deux jours ».

  6. Manger dehors. Parce que tu ne peux pas cuisiner autre chose que des nouilles instantanées. Eating out. Because you can’t cook anything above instant noodles. / Manger dehors : définitivement oui ! Mais surtout à cause de cette envie de cuisiner inexistante, ou de cette flemme de ne pas être accompagnée pour changer un peu.

  7. Avoir à faire face à nos propres peurs. Having to face your fears. / Un cafard gênant et incommodant, des voisins du dessus un peu trop bruyant un peu trop tard, un immeuble squatté le soir au moment de rentrer chez soi… Alala, vive Saint-Denis : mes plus beaux souvenirs !

M’enfin… Malgré toutes ces petites choses de rien du tout, c’est quand même chouette d’avoir sa propre indépendance ! Et puis, chaque petite victoire devient énorme : un meuble monté en solitaire, une ampoule changée, des papiers administratifs remplis à temps, une recette parfaitement maîtrisée, le ménage en un temps record, et j’en passe ! En tout cas, j’ai adoré cette mini collection de cet illustrateur. ;)

2 réflexions sur « Independent Living Is en images »

    1. J’ai trouvé cette petite série assez marrante, et plutôt bien dessinée ! C’était une très bonne découverte pour moi aussi, que j’ai souhaité partager ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *