La musique numérique en statistiques

La musique numérique en statistiques
Copyright : One chapter a day

Dans le cadre d’une étude sur la place du son dans le numérique, j’ai réalisé le graphique d’informations situé ci-dessous dans le but de représenter les statistiques actuelles de la musique numérique.

La suprématie des majors dans l’industrie musicale

Une maison de disques est chargée de vendre de la musique à travers le monde : elle s’occupe de la production, de l’édition et de la distribution de la musique de ses artistes. Dans le marché international de la musique, il existe ce que l’on appelle des majors : ce sont les maisons de disques les plus influentes au monde. Il s’agit des sociétés Universal Music Group, Sony BMG Music Entertainment et Warner Music Group. Au nombre de trois depuis novembre 2011 (après le rachat d’EMI Classics par Universal Music Group), elles parviennent à gérer près de 70% de la musique vendue à travers le monde. Aux États-Unis, 85% de la musique vendue provient d’une des majors. La production restante est attribuée à de petits labels indépendants.

Les leaders du marché de la musique numérique

Au cours de l’année 2010, les Etats-Unis sont les leaders de ce marché avec près de 30% du marché mondial à leur actif. Le numérique représente 49,8% de la valeur globale du marché de la musique locale (contre 50,2% pour la vente physique) soit près 2 091 600 000 USD (dollars US). Internet concerne 78% de ces achats numériques, le reste étant répartis entre l’achat de sonneries, les divers abonnements, les licences etc. Le Japon et le Royaume-Uni arrivent respectivement à la deuxième et troisième de ce podium. Il faut noter que les populations de ces états ont beaucoup plus recours aux ventes physiques qu’aux États-Unis. En effet, 75% de la musique vendue au Japon ne concerne pas le numérique — 73% au Royaume-Uni. La France est le cinquième marché musical mondial. L’achat de musique numérique représente près de 123 400 000 EUR soit près de 164 410 000 USD. En France, les ventes numériques ne sont que de 19% au cours de cette même année.

Les revenus mondiaux de l’industrie musicale numérique

Les revenus mondiaux de l’industrie musicale numérique sont en constante augmentation. On est passé de 2 900 000 000 USD en 2006 à près de 14 800 000 000 USD en 2011, soit une augmentation de près de 410% en l’espace de 5 ans. On estime que ce marché atteindra la somme de 20 milliards USD en 2015. Malheureusement, 95% des téléchargements de musique sont illégaux dans le monde : un véritable manque à gagner pour les maisons de disques à l’heure actuelle. Ces pertes sont estimées à près 12 500 millions USD aux États-Unis chaque année selon le RIAA, Recording Industry Association of America, une association destinée à défendre l’industrie de la musique.

Le marché de la musique numérique en France à la fin de l’année 2011

À l’échelle nationale, l’industrie musicale numérique ne cesse d’évoluer. Les trois premiers trimestres de l’année 2011 en témoignent : les ventes numériques de la musique ont représentées 79,095 millions EUR soit une hausse de 22,7% par rapport à la même période en 2010. Ces ventes concernent majoritairement l’achat de musique via Internet (51,1%). Parmi les points positifs, on note un déclin de près de 2 millions d’utilisateurs en moins pour les logiciels Peer-to-peer depuis la mise en vigueur de la loi HADOPI entre 2009 et 2011. Mais avec la crise économique connue en Europe, ce secteur manque malgré tout de belles opportunités de croissance en France : 51% des Français préfèrent aujourd’hui le streaming au téléchargement légal ou non. Les nombreuses fonctionnalités offertes par certains sites tels que YouTube, Deezer, Spotify ou encore Last.fm et Dailymotion y sont pour beaucoup. La musique représente en effet 23% des vidéos vues en streaming en France. Reste à savoir quelles pratiques seront mises en œuvre par les maisons de disques pour inciter les internautes à acheter.

Statistiques de la musique numérique sur l'année 2011

Vous pouvez intégrer cette infographie sur votre blog ou votre site grâce au code suivant :

12 réflexions sur « La musique numérique en statistiques »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.