Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vibrante revisite de Paul et Virginie

© Gallimard

Je vous mentionnais cette œuvre contemporaine, Genie et Paul, il y a quelques temps déjà alors que je présentais Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre. L’auteure de ce livre, Natasha Soobramanien, est une écrivaine de nationalités anglaise et mauricienne. Genie et Paul est son premier roman, une magnifique fiction qui rend subtilement hommage au texte classique du XVIIIe siècle. Cet ouvrage est originellement paru chez Myriad Editions en 2012. En France, on le retrouve aux éditions Gallimard dans la collection Continents Noirs depuis seulement avril dernier. Il est traduit par la romancière franco-mauricienne Nathacha Appanah. L’histoire d’un départ qui bouleverse toute une famille Genie Lallan est une jeune femme de vingt-six ans emmenée d’urgence à l’hôpital à Londres … Continuer la lecture de « Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vibrante revisite de Paul et Virginie »

Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé

© Gallimard

Après avoir lu Tropique de la violence, je me devais de lire un autre écrit de Nathacha Appanah, cette écrivaine franco-mauricienne dont je vous parlais il y a quelques temps, dont la plume est si percutante. Mon choix s’est porté sur Petit éloge des fantômes, un magnifique recueil de nouvelles. Et je dois bien l’avouer, je ne m’attendais pas à être autant touchée par l’écriture de cette romancière, ce qui fut une très belle surprise pour moi. Composé de sept petites histoires, ce livre est un condensé de narrations autour de la thématique du fantôme, de la présence des esprits et de leurs possibles agissements sur autrui. J’ai littéralement pleuré à la lecture de Mes fantômes bien aimés, une histoire … Continuer la lecture de « Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé »

Maison sans fenêtres de Marc Ellison et Didier Kassaï, un exposé poignant sur la République Centrafricaine

© La Boîte à Bulles

Avant de lire cette bande dessinée proposée par Marc Ellison, photo-journaliste écossais, et Didier Kassaï, illustrateur centrafricain, je n’avais AUCUNE idée de la situation dans laquelle se trouve la République Centrafricaine. J’ai été interpellée par ce sous-titre peu commun Enfances meurtries en Centrafrique, et ce n’est qu’en redéposant cet ouvrage que j’ai véritablement compris pourquoi il est question d’une Maison sans fenêtres, d’une bâtisse dont on ne perçoit pas l’intérieur : la République Centrafricaine est peu couverte médiatiquement, ce qui veut donc dire que peu connaissent véritablement l’étendue de la crise connue par ce pays enclavé d’Afrique centrale. À propos de la République Centrafricaine La République Centrafricaine est une ancienne colonie française, indépendante seulement depuis août 1960. C’est aussi en 2016 … Continuer la lecture de « Maison sans fenêtres de Marc Ellison et Didier Kassaï, un exposé poignant sur la République Centrafricaine »

Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante

© Gallimard

En lisant l’œuvre contemporaine Genie and Paul de Natasha Soobramanien, une écrivaine de nationalités anglaise et mauricienne dont je vous parlerai prochainement, j’ai découvert le texte classique Paul et Virginie. Le premier roman de la jeune britannique étant construit comme une allégorie à cet écrit, j’ai eu envie de me le procurer afin d’en dégager les nombreuses références. Paul et Virginie a été écrit par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, un écrivain et botaniste français né en 1737. Alors adolescent, Bernardin de Saint-Pierre a traversé l’Atlantique en bateau avec son oncle pour se rendre en Martinique. Puis, dans ses années plus matures, il habite plusieurs mois à la Réunion (alors appelée l’Île Bourbon), à l’Île Maurice (alors appelée l’Île de France), … Continuer la lecture de « Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante »

L’Africain de J.M.G. Le Clézio, un hommage respectueux à l’homme qu’a été son père

© Mercure de France

Il y a maintenant presque quinze ans, J.M.G. Le Clézio nous proposait de découvrir un écrit à caractère autobiographique relatant son enfance, plus précisément la période durant laquelle il a vécu au Nigéria avec son frère et ses parents. J’ai eu envie de découvrir cet ouvrage dans lequel il rend hommage à cette douce époque et à son père, celui qu’il surnomme L’Africain. Ce livre se lit rapidement car il ne possède qu’une centaine de pages et est entrecoupé, à la manière de tous les mémoires de la collection Traits et portraits de la maison d’édition Mercure de France, de jolies images provenant des archives de l’auteur. Rencontre avec cet autre, son père Tout être humain est le résultat d’un … Continuer la lecture de « L’Africain de J.M.G. Le Clézio, un hommage respectueux à l’homme qu’a été son père »

Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre…

© Gallimard

Ma première impression en ayant terminé la lecture de ce livre a littéralement était wow. C’était la première fois que je lisais un texte écrit par Nathacha Appanah, et je peux vous dire, d’ores-et-déjà, que ce ne sera pas la dernière fois. Tropique de la violence relate une histoire difficile, voire trop difficile. Ça aura été vraiment très périlleux pour moi de terminer cette lecture d’un bout à l’autre. Mais pour autant, j’ai beaucoup aimé ce point de vue sur les îles idéalisées par les touristes, cette association du mot tropique au terme de la violence. Si vous n’aimez que les histoires feel good, alors ce livre n’est définitivement pas fait pour vous. Et si vous aimez les histoires noires … Continuer la lecture de « Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre… »

Ce que murmurent les collines de Scholastique Mukasonga, des nouvelles rwandaises évocatrices du passé

© Gallimard

J’ai découvert par hasard ce recueil de nouvelles il y a quelques temps dans la bibliothèque de ma ville. Depuis longtemps, j’avais envie de découvrir la plume de Scholastique Mukasonga, c’était donc pour moi l’occasion rêvée de pouvoir réaliser ce souhait. Ce que murmurent les collines est une collection de six nouvelles à caractère historique. Le lecteur se retrouve en immersion totale dans le pays natal de la romancière, le Rwanda. Entre fiction et non-fiction, il s’aventure dans une région africaine dont l’histoire est parsemée de tristesse et d’inégalité. Depuis avril 2015, ce livre existe aussi au format poche dans la collection Folio de Gallimard. Des parcelles d’émotions vives La rivière Rukarara La première nouvelle de cet ouvrage nous présente … Continuer la lecture de « Ce que murmurent les collines de Scholastique Mukasonga, des nouvelles rwandaises évocatrices du passé »

Le lion de Joseph Kessel, une parution littéraire qui fête ses soixante ans

© Gallimard

J’avais très envie de relire Le Lion de Joseph Kessel, un roman qu’il me semble avoir lu étant jeune mais dont il ne me restait que de vagues souvenirs. Je suis contente d’avoir pu m’imprégner de cette histoire une nouvelle fois. Je pense que je comprends aujourd’hui d’autant mieux la portée de ce texte, je n’en retiens probablement pas les mêmes choses. Joseph Kessel est un aventurier, aviateur, journaliste et romancier français. Il écrit cet ouvrage suite à un voyage qu’il effectue au Kenya, on ressent cette authenticité au fur et à mesure que l’auteur nous décrit l’odyssée de son personnage principal. Ce livre fête son soixantième anniversaire ce mois-ci, il a été publié pour la première fois en avril … Continuer la lecture de « Le lion de Joseph Kessel, une parution littéraire qui fête ses soixante ans »

No Home de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’escalavage

© Calmann-Lévy

Il y a toujours un roman que la critique encense, que tout le monde adore, et qui pour autant ne nous touche pas. Pour moi, ce sera celui-ci : je n’ai pas aimé No Home de Yaa Gyasi. Voilà, c’est dit. Je sais, je sais, je vais probablement faire partie de la minorité ici. Tout le monde parle de ce roman. Tout le monde est impressionné par celui-ci. No Home fait partie des meilleurs ventes dans au moins une dizaine de pays dans le monde. Il a été traduit en au moins 22 langues à ce jour, ce qui est remarquable pour une si jeune auteure (Yaa Gyasi est née en 1989). Je rêvais moi-même de pouvoir m’imprégner de cette lecture, ce … Continuer la lecture de « No Home de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’escalavage »

2017, une année chargée en émotions pour les terres caribéennes

© christelle

Avant de vous inviter à lire cet article, je souhaiterais d’abord vous adresser à tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2018. Qu’elle vous apporte de la joie et de la bonne humeur, et qu’elle vous offre la chance d’être toujours en bonne santé. Car, comme diraient mes parents : « La santé, c’est tout ce qui compte ! »… ou comme dirait la maxime : « Mieux vaut santé que fortune ! ». Nous y voilà, 2018… C’est l’heure du bilan ! Quels ont été les événements les plus marquants de 2017 dans les îles caribéennes ? Ci-dessous, le top 5 des événements qui m’ont le plus marquée cette année. N’hésitez pas à me laisser en commentaire ceux qui selon vous pourraient faire partie de cette liste non-exhaustive. Une … Continuer la lecture de « 2017, une année chargée en émotions pour les terres caribéennes »