Paroles d’honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn, la femme au cœur de la société marocaine

Copyright : Les Arènes

Paroles d’honneur est l’adaptation en roman graphique du document Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc de la romancière, essayiste et journaliste primée du Prix Goncourt en 2016, Leïla Slimani. Comme l’écrivaine nous le conte si bien dans la préface de cet ouvrage, ce livre est né de ses rencontres avec des femmes marocaines venues spontanément se confier à elle suite à la publication de son premier roman Dans le jardin de l’ogre. Ce sont ces témoignages poignants que Leïla Slimani a souhaité incarner, afin de « donner à voir la beauté de ces femmes et de [son] pays ». Pour la création de cette bande dessinée parue chez Les Arènes au mois de septembre 2017, on retrouve en tant qu’illustratrice … Continuer la lecture de « Paroles d’honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn, la femme au cœur de la société marocaine »

Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc, des témoignages forts recueillis par Leïla Slimani

Copyright : Les Arènes

Sexe et mensonges est un document qui aborde la thématique de la sexualité au Maroc, offert par Leïla Slimani. Il a été édité par Les Arènes, une maison d’édition française dont la ligne éditoriale se veut indépendante. Le jour de la parution de ce livre, en septembre 2017, est également sorti Paroles d’honneur, la bande dessinée pour laquelle Leïla Slimani se retrouve scénariste, Laetitia Coryn illustratrice et Sandra Desmazières coloriste. Ces deux ouvrages complémentaires permettent de découvrir la condition de la femme dans une société partagée quant à son image et appréhender le tabou autour de la sexualité dans ce pays du Maghreb. Le sous-titre de Sexe et mensonges est assez révélateur en ce qui concerne la portée globale de … Continuer la lecture de « Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc, des témoignages forts recueillis par Leïla Slimani »

Khalil de Yasmina Khadra, dans la peau d’un terroriste

Copyright : Julliard

Khalil est le dernier roman de Yasmina Khadra paru chez Julliard à l’occasion de la rentrée littéraire 2018. Ayant découvert cet écrivain il y a quelques mois seulement et admirative de son parcours hors du commun, j’ai tout de suite eu envie de me procurer ce nouvel ouvrage. Yasmina Khadra décide de revenir sur les terribles attentats de novembre 2015 dans cette fiction narrative. Plutôt que de suivre les pensées d’une victime de ces attaques parisiennes, l’auteur nous conduit plutôt à travers les élucubrations d’un jeune homme prêt à se sacrifier lui-même en vue de sa « mission capitale ». C’était un pari que j’ai trouvé particulièrement osé et bien pensé de la part de ce romancier algérien, un homme dont l’écriture … Continuer la lecture de « Khalil de Yasmina Khadra, dans la peau d’un terroriste »

Ce que le mirage doit à l’oasis, un beau livre poétique de Yasmina Khadra et Lassaâd Metoui

Copyright : Flammarion

Depuis que j’ai découvert Yasmina Khadra, je dois dire que je suis intriguée par son passé hors du commun, notamment en tant qu’officier engagé dans l’institution militaire d’Algérie – un poste qu’il a occupé pendant près de trente-six ans. Ce romancier, dont je vous parlais à l’occasion de ma lecture de Dieu n’habite pas la Havane, a longtemps écrit sous la censure militaire, d’où l’utilisation de ce pseudonyme féminin. Il possède une écriture que je trouve magnifique ; j’avais hâte de me plonger à nouveau dans un de ces écrits. Quand j’ai appris que Yasmina Khadra nous propose un récit à caractère autobiographique qui narre son enfance en Algérie et son affection pour le désert et ses oasis, j’ai tout de … Continuer la lecture de « Ce que le mirage doit à l’oasis, un beau livre poétique de Yasmina Khadra et Lassaâd Metoui »

La Blessure de Jean-Baptiste Naudet, des lettres d’amour qui témoignent de l’atrocité de la guerre d’Algérie

Copyright : L'Iconoclaste

J’ai eu l’opportunité de découvrir le roman de Jean-Baptiste Naudet en avant-première il y a quelques semaines grâce à la maison d’édition L’Iconoclaste que je tiens à remercier tout particulièrement. C’était pour moi une réelle chance car je lisais en parallèle à ce récit poignant la bande dessinée de Swann Meralli et Deloupy qui traite de la position des femmes pendant la guerre d’Algérie : Algériennes : 1954-1962. Je ne connaissais pas jusqu’alors le parcours singulier de Jean-Baptiste Naudet. Diplômé en lettres de la Sorbonne, de l’École supérieure de journalisme de Lille et en relations internationales de Sciences Po Paris, cet écrivain est également un journaliste confirmé. Il a notamment travaillé pour Le Monde, et exerce aujourd’hui en tant que grand reporter … Continuer la lecture de « La Blessure de Jean-Baptiste Naudet, des lettres d’amour qui témoignent de l’atrocité de la guerre d’Algérie »

Algériennes : 1954-1962, une bande dessinée sur la guerre d’Algérie de Swann Meralli et Deloupy

Copyright : Marabout

Quand j’ai découvert il y a quelques mois que Deloupy a illustré Algériennes : 1954-1962, j’ai tout de suite eu envie de lire cette bande dessinée. Je m’attendais à découvrir une fiction historique dont je ne connaissais que très peu la réalité, et je peux dire qu’en ce sens, ce roman graphique a particulièrement été formateur. Ici on découvre la guerre d’Algérie sous des points de vue très différents mais tout aussi essentiels. J’ai adoré m’imprégner cet ouvrage. Pour la réalisation de cette bande dessinée parue aux éditions Marabout, Deloupy s’accompagne de Swann Meralli, un jeune réalisateur et scénariste connu pour ses courts-métrages tels que Chroniques de banlieue et Persona. Swann Meralli est également l’auteur de la série Le Petit livre … Continuer la lecture de « Algériennes : 1954-1962, une bande dessinée sur la guerre d’Algérie de Swann Meralli et Deloupy »

Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vibrante revisite de Paul et Virginie

Copyright : Gallimard

Je vous mentionnais cette œuvre contemporaine, Genie et Paul, il y a quelque temps déjà alors que je présentais Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre. L’auteure de ce livre, Natasha Soobramanien, est une écrivaine de nationalités anglaise et mauricienne. Genie et Paul est son premier roman, une magnifique fiction qui rend subtilement hommage au texte classique du XVIIIe siècle. Cet ouvrage est originellement paru chez Myriad Editions en 2012. En France, on le retrouve aux éditions Gallimard dans la collection Continents Noirs depuis seulement avril dernier. Il est traduit par la romancière franco-mauricienne Nathacha Appanah. L’histoire d’un départ qui bouleverse toute une famille Genie Lallan est une jeune femme de vingt-six ans emmenée d’urgence à l’hôpital à Londres … Continuer la lecture de « Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vibrante revisite de Paul et Virginie »

Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé

Copyright : Gallimard

Après avoir lu Tropique de la violence, je me devais de lire un autre écrit de Nathacha Appanah, cette écrivaine franco-mauricienne dont je vous parlais il y a quelque temps, dont la plume est si percutante. Mon choix s’est porté sur Petit éloge des fantômes, un magnifique recueil de nouvelles. Et je dois bien l’avouer, je ne m’attendais pas à être autant touchée par l’écriture de cette romancière, ce qui fut une très belle surprise pour moi. Composé de sept petites histoires, ce livre est un condensé de narrations autour de la thématique du fantôme, de la présence des esprits et de leurs possibles agissements sur autrui. J’ai littéralement pleuré à la lecture de Mes fantômes bien aimés, une histoire … Continuer la lecture de « Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé »

Maison sans fenêtres de Marc Ellison et Didier Kassaï, un exposé poignant sur la République Centrafricaine

Copyright : La Boîte à Bulles

Avant de lire cette bande dessinée proposée par Marc Ellison, photo-journaliste écossais, et Didier Kassaï, illustrateur centrafricain, je n’avais AUCUNE idée de la situation dans laquelle se trouve la République Centrafricaine. J’ai été interpellée par ce sous-titre peu commun Enfances meurtries en Centrafrique, et ce n’est qu’en redéposant cet ouvrage que j’ai véritablement compris pourquoi il est question d’une Maison sans fenêtres, d’une bâtisse dont on ne perçoit pas l’intérieur : la République Centrafricaine est peu couverte médiatiquement, ce qui veut donc dire que peu connaissent véritablement l’étendue de la crise connue par ce pays enclavé d’Afrique centrale. À propos de la République Centrafricaine La République Centrafricaine est une ancienne colonie française, indépendante seulement depuis août 1960. C’est aussi en 2016 … Continuer la lecture de « Maison sans fenêtres de Marc Ellison et Didier Kassaï, un exposé poignant sur la République Centrafricaine »

Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante

Copyright : Gallimard

En lisant l’œuvre contemporaine Genie and Paul de Natasha Soobramanien, une écrivaine de nationalités anglaise et mauricienne dont je vous parlerai prochainement, j’ai découvert le texte classique Paul et Virginie. Le premier roman de la jeune britannique étant construit comme une allégorie à cet écrit, j’ai eu envie de me le procurer afin d’en dégager les nombreuses références. Paul et Virginie a été écrit par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, un écrivain et botaniste français né en 1737. Alors adolescent, Bernardin de Saint-Pierre a traversé l’Atlantique en bateau avec son oncle pour se rendre en Martinique. Puis, dans ses années plus matures, il habite plusieurs mois à la Réunion (alors appelée l’Île Bourbon), à l’Île Maurice (alors appelée l’Île de France), … Continuer la lecture de « Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante »