Onibi : Carnets du Japon invisible de l’Atelier Sentō, une épopée fantastique au cœur du Japon

Copyright : Éditions Issekinicho

Onibi : Carnets du Japon invisible naît sous l’impulsion de Cécile Brun et Olivier Pichard, un duo d’illustrateurs et scénaristes de bandes dessinées français. Ensemble, les deux artistes forment l’Atelier Sentō, et propose de magnifiques œuvres artistiques qui se rapportent à la culture japonaise. Pour l’écriture de ce roman graphique, l’Atelier Sentō s’inspire d’un de ses séjours dans la préfecture de Niigata, une région japonaise dont la ville principale, Niigata, est bordée par la mer. Cécile Brun découvre cette ville alors qu’elle est en licence de japonais. Dans le cadre de cette formation, elle a la possibilité de faire un échange universitaire. C’est l’occasion pour Olivier Pichard et elle-même d’habiter à Niigata pendant un an. Cette ville n’étant la plus touristique … Continuer la lecture de « Onibi : Carnets du Japon invisible de l’Atelier Sentō, une épopée fantastique au cœur du Japon »

Les Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui

Copyright : Seuil

Delphine Minoui est une journaliste et écrivaine franco-iranienne. Diplômée de l’École des hautes études en sciences de l’information et de la communication et de l’École des hautes études en sciences sociales, Delphine Minoui s’installe en Iran en 1999. Elle est dès lors correspondante pour France Inter et France Info ; et depuis 2002, grand reporter pour le Figaro, spécialiste du Moyen-Orient. L’idée de cet ouvrage, Les Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie, naît en 2015 alors que Delphine Minoui tombe sur une photo de deux Syriens entourés de murs de livres sur un réseau social. En lisant la légende de cette image, elle se rend compte que ces jeunes hommes sont à Daraya, une ville de … Continuer la lecture de « Les Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui »

Le Restaurant de l’amour retrouvé de l’écrivaine japonaise Ito Ogawa

Copyright : Philippe Picquier

M’intéressant de plus en plus à la littérature asiatique, j’ai été tentée de découvrir l’œuvre de Ito Ogawa, une écrivaine japonaise connue au pays du Soleil-Levant pour la composition de chansons et l’écriture de livres pour enfants. C’est ainsi que je découvre son premier roman Le Restaurant de l’amour retrouvé, traduit en français par Myriam Dartois-Ako pour les Éditions Philippe Picquier. Retrouver un sens à sa vie… en redécouvrant sa passion Rinco, le personnage principal de cette histoire, est une jeune femme âgée de vingt-cinq ans. Après une journée de travail intense dans un restaurant turc, cette apprentie cuisinière rentre chez elle pour découvrir son appartement vide, « complètement vide ». Le petit ami de Rinco, l’homme avec lequel elle partageait ce … Continuer la lecture de « Le Restaurant de l’amour retrouvé de l’écrivaine japonaise Ito Ogawa »

Sourires de loup de Zadie Smith, un regard étonnant sur l’immigration

Copyright : Gallimard

Sourires de loup, connu sous le titre White teeth outre-Manche, est le premier roman de l’écrivaine anglaise Zadie Smith. C’est un ouvrage plein d’humour traitant des sujets pourtant sérieux tels que l’immigration, la religion, les avancées scientifiques, la diversité ethnique et culturelle. Suite à ma découverte de Swing Time il y a quelques mois, j’avais très envie de lire cet écrit par lequel Zadie Smith a commencé sa carrière de romancière. Sourires de loup est très différent de son dernier roman, tant par le ton de la narration que par le scénario imaginé. Et si j’ai eu du mal à en apprécier la première partie, j’ai finalement beaucoup aimé les sections suivantes. Claude Demanuelli est la traductrice de ce livre … Continuer la lecture de « Sourires de loup de Zadie Smith, un regard étonnant sur l’immigration »

Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, ou le mystère de la vie

Copyright : Presses de la Cité

Réveiller les lions est le deuxième roman de l’écrivaine israélienne Ayelet Gundar-Goshen. C’est un écrit important qui nous propose de réfléchir à notre vie dans sa globalité, qui nous emmène sur le chemin des éventualités auxquelles on doit faire face chaque jour. Car, si aujourd’hui tout semble habituel et familier, qu’en sera-t-il de demain ? Ayelet Gundar-Goshen nous offre une histoire originale qui ne manque pas de nous faire rire, avec un sujet plutôt sérieux et un suspense absorbant. C’était pour moi un réel plaisir de découvrir son écriture, fluide et pertinente, et son regard sur la société israélienne d’aujourd’hui. Ce roman, sorti aux éditions Presses de la Cité au mois de septembre 2017, a été traduit en français par Laurence … Continuer la lecture de « Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, ou le mystère de la vie »

Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, une réflexion éloquente sur les liens familiaux

Copyright : Gallimard

Ce qui reste de nos vies est un magnifique roman de l’écrivaine israélienne Zeruya Shalev. J’ai découvert cet ouvrage par hasard lors d’une de mes excursions en librairie. J’ai été intriguée par sa quatrième de couverture dans laquelle il est question d’une femme qui vit ses derniers jours et se questionne sur ce qu’a été sa vie. Ce texte est en réalité un exposé d’émotions et de ressentiments. Il nous donne un aperçu de ce que peuvent ressentir les différents membres d’une même famille, de comment un fait en particulier peut être perçu différemment selon la sensibilité de chacun. Zeruya Shalev nous fait découvrir ici les pensées les plus profondes de ses personnages, des personnages humains très aboutis, tant leurs … Continuer la lecture de « Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, une réflexion éloquente sur les liens familiaux »

La Tresse de Laetitia Colombani, trois femmes fortes en quête de renouveau

Copyright : Grasset

La Tresse est le premier roman de l’actrice, scénariste, réalisatrice et écrivaine française Laetitia Colombani. C’est un livre poignant relatant l’histoire de trois femmes fortes et indépendantes, sorti au mois de mai 2017. Il gagne en juin de cette même année le 40e Prix Relay des Voyageurs-Lecteurs. Dès sa sortie, j’ai tout de suite été très attirée par la quatrième de couverture si singulière de ce livre, l’idée d’y retrouver des femmes qui décident de prendre en main leur destin, que l’on suivra alors même qu’elles ne vivent pas sur le même continent. J’ai finalement lu La Tresse en une journée, presque d’une seule traite. Et j’ai particulièrement apprécié la justesse de la plume de Laetitia Colombani, c’était une écriture … Continuer la lecture de « La Tresse de Laetitia Colombani, trois femmes fortes en quête de renouveau »

Encore de Hakan Günday, les dessous de l’immigration au Moyen-Orient

Copyright : Le Livre de Poche

Je me suis intéressée à ce livre à la minute où je me suis aperçue qu’il était question de la condition des migrants dans notre société actuelle. On est tous au courant de la présence de ces personnes clandestines, notamment dans la plupart des pays d’Europe. Mais à part des statistiques qui nous sont reportées de temps en temps dans les médias, nous intéressons-nous seulement à leur existence propre ? Encore est un roman écrit par Hakan Günday il y a cinq ans sous le titre original Daha, qui a la même signification. Cet auteur de littérature turque propose un récit cinglant dans lequel il dénonce des vérités dérangeantes sur notre perception de l’autre et sur le quotidien des personnes qui … Continuer la lecture de « Encore de Hakan Günday, les dessous de l’immigration au Moyen-Orient »

Love story à l’iranienne de Jane Deuxard et Deloupy, des témoignages poignants

Copyright : Delcourt / Mirages

Lorsque je me suis décidée à prendre cette bande dessinée, je ne connaissais pas grand-chose de son contenu. J’ai justement choisi de la lire parce que je savais que j’allais découvrir un univers qui ne m’est pas familier, j’avais envie de voyager dans ce pays au destin si incertain qu’est l’Iran. C’est ainsi que par le biais de ce joli roman graphique, j’ai pu découvrir le magnifique travail de Jane Deuxard et de Deloupy. Jane Deuxard est le pseudonyme d’un couple de journalistes indépendants. Ce sont une femme et un homme qui se rendent de façon clandestine en Iran pour enquêter sur la vie des locaux. Cet anonymat leur permet de recueillir des témoignages poignants en toute discrétion, d’éviter la … Continuer la lecture de « Love story à l’iranienne de Jane Deuxard et Deloupy, des témoignages poignants »

Jour de l’Indépendance en Malaisie

Copyright : One chapter a day

Aujourd’hui, 31 août 2014, c’est le Hari Merdeka Day en Malaisie, le jour où l’on commémore l’indépendance de la Federation of Malay en 1957. Cela fait donc 57 ans aujourd’hui que la Malaisie n’est plus rattachée au Royaume-Uni ! L’hibiscus est la fleur nationale de la Malaisie, et c’est donc ainsi que Google a décidé de représenter son logo avec des fleurs. Et, pur hasard pour moi, devinez qui est à l’origine de ses représentations ? Red Hong Yi, la célèbre artiste dont je vous ai récemment parlé pour sa cuisine créative et ses oiseaux de fleurs. Elle est donc à l’origine des doodles que je vous présente ci-dessous.