Le Cri muet de l’iguane de Daniel Picouly, une douce poésie couleur mangue passion

Copyright : Albin Michel

J’ai découvert l’existence de ce livre de Daniel Picouly grâce à Anouck, une blogueuse que j’ai rencontrée sur la toile il y a déjà bien quelques années. Alors que je me penchais sur Adieu Bogotá des époux Schwarz-Bart, elle m’a recommandé cette lecture antillaise délicieuse qui a su m’émouvoir. J’en profite donc pour la remercier ici. Dans Le Cri muet de l’iguane, Daniel Picouly part à la découverte de l’histoire de son grand-père, Jean Jules Joseph. Cet homme à la carrure imposante était un « héros noir de la guerre 14-18 » selon la légende familiale. Quand l’écrivain s’intéresse de près au récit de la vie de son aïeul, il fait une découverte capitale qui vient chambouler cette croyance. L’auteur nous invite … Continuer la lecture de « Le Cri muet de l’iguane de Daniel Picouly, une douce poésie couleur mangue passion »

Le street art dans la ville de Fort-de-France en Martinique

Copyright : One chapter a day

Fort-de-France est une ville haute en couleur. Le street art a une place de plus en plus importante dans cette ville de Martinique. La suprématie du collectif MadaPaint dans le monde du street art martiniquais est indéniable. Cette communauté de plus ou moins jeunes artistes a décidé de se recueillir dans le monde du design urbain en 2009. Le collectif MadaPaint est né il y a quatre ans de la rencontre de plusieurs passionnés de graffiti tel que le jeune crew des NSC (Sayen, Screw, Madpop…) ainsi que de ASEZ des OPK, du crew NPL (Xan, Rman, James, Tengu, Wiltho, qui l’intègre courant 2013, et moi-même), du jeune MAGIK (la relève) et d’autres qui sont partis entre-temps mais poursuivent leur petit bonhomme … Continuer la lecture de « Le street art dans la ville de Fort-de-France en Martinique »

Rose de Porcelaine, une galerie d’art à Fort-de-France

Copyright : Rose de Porcelaine

Rose de Porcelaine est une galerie d’art située à Fort-de-France en Martinique. On y trouve des créations d’art et d’artisanat, largement influencées par la culture caribéenne. Sa propriétaire, Danae Emmanuel, est une passionnée d’art. Elle collectionne dans sa galerie des créations sous différentes formes : accessoires de maison, bijoux faits main, peintures colorées, etc. Elle décide de mettre en avant le patrimoine martiniquais dans une ambiance chaleureuse et amicale. Danae Emmanuel permet également à des artistes d’y exposer leurs œuvres et de librement échanger avec les visiteurs de la galerie. La boutique d’art Rose de Porcelaine soutient ainsi toutes les créations artistiques locales. La galerie d’art comprend ainsi des œuvres de Catherine Bland ; des tableaux de Christianne Laval, diplômée de l’École nationale supérieure des arts … Continuer la lecture de « Rose de Porcelaine, une galerie d’art à Fort-de-France »

Boulevard Amílcar Cabral, une rue de Fort-de-France chargée d’histoire

Copyright : One chapter a day

À l’occasion du 39e festival de Fort-de-France Résonance, qui est dédié cette année au Dr. Pierre Aliker, des graffeurs ont réalisé une fresque en hommage à André Aliker, Amílcar Cabral et Aimé Césaire. Pour réaliser cette œuvre, les organisateurs du festival ont fait appel au Cap-verdien Carlos Manuel Mendes Abreu ainsi qu’aux artistes martiniquais Xan, Oshea et Cima. Le mur du lycée André Aliker, au boulevard Amílcar Cabral de Fort-de-France, est désormais chargé d’une empreinte culturelle. Une véritable rencontre entre la modernité et l’histoire de la Martinique. Qui était André Aliker ? André Aliker est né le 10 février 1894 au quartier Roches-Carrées du Lamentin, dans une famille modeste d’ouvriers agricoles. Durant la Première Guerre mondiale, il se porte volontaire et sera distingué par son dévouement et son courage. À son … Continuer la lecture de « Boulevard Amílcar Cabral, une rue de Fort-de-France chargée d’histoire »