Mes premières impressions sur Miami

Miami by night
Copyright : One chapter a day

Située sur la côte sud de la Floride, Miami est une ville très dynamique aux différents visages. Découvrant cette région pour la première fois, j’ai tout de suite été frappée par la multitude de cultures présentes. Ce séjour m’a permis de réaliser à quel point cette ville est forte de cette diversité.

Une mixité culturelle bien ancrée

Les habitants de Miami sont massivement bilingues, parlant à la fois anglais et espagnol. Nombreuses sont les personnes que j’ai croisées durant ce séjour qui parlaient également le créole haïtien et le français. Ce bassin de la côte sud-est des États-Unis est selon moi un véritable berceau ethnique. Les Miamiens ont des origines latino-américaines, caribéennes, nord-américaines et européennes. Un sacré mélange de cultures !

Ces différences culturelles sont complètement ancrées dans cette ville solaire. C’était pour moi surprenant d’apprécier la place de ces langues d’un point de vue social. Par exemple, beaucoup des affiches écrites en anglais étaient également traduites en espagnol. Il arrivait même qu’il y est une traduction en créole haïtien ! D’autres affiches n’existaient même pas en version anglophone, mais seulement en espagnol. Les locaux revendiquent cette force culturelle, et j’ai adoré me promener au sein de cette diversité.

Translation from English to Spanish to Creole
To report an incident, call… / Para reportar un incidente, llamar al… / Pou rapòté yon ensiden, rélé…

À chaque quartier sa particularité

C’était également frappant de voir à quel point chaque quartier de Miami possède son ambiance, son rythme et son appartenance culturelle. Ainsi, Downtown Miami regroupe tout le centre financier de Miami et possède des gratte-ciel gigantesques, Wynwood sur des airs plus bohèmes nous propose des œuvres de street-art sublimes et grandioses, Little Havana nous fait entrer dans la communauté cubaine et danser la salsa en coins de rue, et Miami Beach possède un univers huppé et festif en bord de plage. J’ai également adoré Coral Gables pour ses beaux quartiers et Coconut Grove pour son élégance.

En visitant cette seule ville, j’ai eu l’impression de découvrir diverses cités. L’art, de manière générale, a conquis Miami. Il y en a pour tous les goûts, art de rue, galeries d’art, ballets contemporains ou musées sur l’art. Et là encore, à chaque quartier sa spécificité. À Little Havana, j’ai rencontré des artistes peintres souvent d’origine cubaine aux œuvres colorées, à Wynwood des artistes du monde entier viennent s’exprimer sur les murs, à Coral Gables la Venetian Pool nous offre un décor splendide pour nager en toute tranquillité.

Le Dropped Bowl with Scattered Slices and Peels, une sculpture qui orne le parc du Government Center
Le Dropped Bowl with Scattered Slices and Peels, une sculpture qui orne le parc du Government Center

Une ville relativement bien desservie

Alors bien sûr, je ne dirai pas que Paris est mal desservie. Nous avons dans la capitale française un grand nombre de transports qui nous permettent déjà de parcourir bien du chemin. En revanche, ce que j’ai adoré dans Miami, c’est le MetroMover.

Le MetroMover c’est une sorte de train surélevé qui traverse tout Downtown Miami en moins d’une heure. Sa grande particularité : c’est un moyen de transport gratuit ! Juste avec le MetroMover il est donc possible de voir les chouettes bâtiments de Brickell, de s’installer à Bayfront Park ou encore de se rendre du côté de la Freedom Tower. C’est quand même intéressant pour visiter un grand nombre des monuments situés au centre ville de Miami, et probablement encore plus intéressant pour les habitants de la ville qui y travaillent.

Bien évidemment, avec le MetroMover seul, impossible de voir tous les quartiers de Miami, mais c’est déjà un bon début. Pendant mon séjour, je résidais du côté de Brickell, c’était donc hyper intéressant de pouvoir partir de ce point pour se rendre au centre-ville.

Le MetroMover de Miami à Brickell Station
Le MetroMover de Miami à Brickell Station

L'intérieur du MetroMover de Miami
L’intérieur du MetroMover de Miami

Si vous vous rendez dans des quartiers plus éloignés de Downtown Miami, là, par contre, armez-vous de patience. Bien que ces quartiers soient tous couverts, c’est souvent par bus (hyper climatisés) que vous vous rendrez à votre destination. Ces bus sont fiables quant aux horaires annoncés, mais il est souvent question d’attendre entre 30 et 50 minutes pour le prochain : calculez bien votre coup !

Voilà pour mes premières impressions… la suite au prochain épisode ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.