From Time de Drake et Jhené Aiko

Copyright : Flickr

From Time est une chanson tirée du nouvel album de Drake Nothing Was The Same. Ce troisième album studio de l’artiste est sorti très exactement la semaine dernière, le mardi 24 septembre 2013, et possède déjà un énorme taux de pénétration : on estime qu’il se serait déjà vendu près de 650 000 copies de ce disque en une semaine. Cette statistique mènerait Nothing Was The Same sur la deuxième place du podium des albums 2013 ayant connu le meilleur démarrage, la première place revenant à l’album The 20/20 Experience de Justin Timberlake. Nothing Was The Same est un album assez complet, sur lequel l’artiste passe d’un extrême à un autre. J’ai adoré ce que dégage le chanteur sur la majeure partie de son album, notamment sur From Time.

From Time est un duo réunissant – vous l’aurez compris – Drake et Jhené Aiko. Ce morceau a été produit par Noah "40" Shebib, producteur basé à Toronto, et possède les merveilleux accords piano de Chilly Gonzales, excellent musicien originaire lui aussi du Canada. D’après une interview de Jhené Aiko, la collaboration des deux artistes sur From Time est née de cette envie qu’ils avaient de réellement travailler ensemble, de procéder différemment de la manière dont a été conçu July, une chanson sur laquelle on peut déjà entendre les deux voix de ces artistes. Pour July, comme le révélait Jhené Aiko, il s’agissait surtout d’une reprise de Drake d’un de ses morceaux. Cette fois, les deux chanteurs se sont réunis dans un studio pour écouter de la musique, et c’est de manière tout à fait spontanée que Jhené Aiko a choisi la base instrumentale de la chanson de From Time pour écrire.

From Time est une sorte de conversation entre nos deux protagonistes. Dans celle-ci, Drake joue le rôle d’un homme ayant finalement peur de souffrir dans ses relations sentimentales et ses relations avec les gens en général. Jhené Aiko tente de le rassurer, de lui faire comprendre que son amour est sincère, et lui déclare qu’elle ne lui fera aucun mal. Elle sait ce qu’est l’amour, et est capable d’en avoir autant pour lui qu’elle en a pour elle. Dans ce morceau, Drake parle aussi de ses choix durant ces relations qui n’ont pas marché, et se résonne en se disant qu’il a finalement pris les bonnes décisions vis-à-vis de la vie qu’il mène aujourd’hui et de la carrière qu’il a su mettre en marche. Ce titre me semble en définitive très personnel, presque autobiographique. De la vie du chanteur, on comprend qu’il a souvent dû faire des choix pour pouvoir arriver là où il en est aujourd’hui. Et quelque part, il exprime aussi ses regrets quant à l’époque où sa vie était bien moins exposée, et où il pouvait s’engager probablement plus librement qu’aujourd’hui, maintenant que sa vie personnelle est aussi "publique".

J’ai surtout adoré les sonorités de cette chanson. Le beat est posé, presque doux. Et le piano me touche assez profondément. Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais à mon sens, From Time est l’une des meilleures chansons de Nothing Was The Same.

Her Room de Teyana Taylor

Copyright : Teyana Taylor

Découverte musicale du jour : Her Room de Teyana Taylor, une jeune chanteuse originaire de Harlem à New York. Cette chanson est en réalité une nouvelle version de celle de Drake Marvin’s room, sortie le mois dernier. Il faut croire que c’est un véritable succès car d’autres artistes se sont prêtés au jeu.

Il existe par exemple des versions telles que celle de Chris Brown, celle de Sammie, celle de Romeo ou encore celle de Jojo. Cependant, la version que je préfère reste celle que j’ai découverte aujourd’hui. Peut-être car ce sont les paroles qui me parlent le plus…

Le clip, réalisé par TAJ & Mike Ho, se décline sur des tons monochromes. Lorsque Teyana Taylor apparaît, elle est couchée dans une pièce sombre. Elle est dans la peau d’une femme complètement désemparée car l’homme qu’elle aime sort avec une autre. L’homme qu’elle aime est celui qui la plonge dans le désespoir. Feel like I’m drowning in sorrow, where is my lifeguard ? (Je sens que je me noie de chagrin, où est mon sauveur ?). Peu à peu les images se précisent et laisse entrevoir son ex-amant, qui n’est autre qu’Omarion, tantôt dans les bras de sa nouvelle prétendante, tantôt dans les siens, comme dans un souvenir semi-effacé. Teyana tente de résonner : "Je sais que tu penses encore aux moments où nous étions ensemble", "Après moi, tu ne peux pas trouver mieux", "Elle n’est pas moi"… Mais, c’est pourtant bien elle qui finit seule, recroquevillée sur elle-même, sur le sol de sa cuisine. Where were you when I needed you ?