7 Wonders de Sanchez

7 Wonders
Copyright : Sanchez

7 Wonders est une compilation reggae de sept chansons interprétées par Sanchez, le chanteur de reggae par excellence, qui aura marqué les esprits avec Never Dis Di Man ou encore Frenzy il y a de ça quelques années. Bien qu’il n’ait pas souhaité y ajouter de titres inédits, 7 Wonders a le mérite de se présenter comme une bonne introduction au dernier album de l’artiste Love You More, récemment sorti chez VPRecords. Il s’agit d’un come-back très bien orchestré par l’artiste, qui aura fait d’une pierre deux coups avec ces 2 sorties sur l’année 2011.

Old Time Religion, le premier titre de cet EP, est une chanson que Sanchez a chantée pour la première fois en 1995 sur le Love Me Forever riddim. Pour les besoins de 7 Wonders, il l’emprunte une nouvelle fois au répertoire des chants traditionnels de Gospel. Le morceau du même titre date du XIXème siècle, à l’époque où les Afro-Américains étaient esclaves et chantaient tout en travaillant dans leurs plantations. C’est d’ailleurs grâce à Charles D. Tillman que cette chanson survivra à la rude épreuve du temps : il va la transcrire sur papier et l’ajouter aux répertoires des blancs religieux. Sanchez réadapte les paroles pour en faire un véritable hymne à l’amour qu’il porte à ses croyances.

Ensuite, Sanchez récupère un classique chanté initialement par Charley Pride en 1978, Someone Loves You Honey. Il existe plusieurs versions reggae de cette chanson, comme parmi les plus connues celle de June Lodge, celle de Junior Kelly & JC Lodge “Love you like that” ou encore celle d’Anthony B et Aiesha. Sanchez, lui, l’avait déjà enregistré une première fois en 1992 pour Digital Concorde Records. Sanchez excelle sur l’art de la reprise car les rythmiques proposées par cette chanson apportent un univers différent de ceux qu’elle avait eu jusqu’alors. En revanche, les paroles restent globalement inchangées : “I wanna share your life every minute, every day and night” (Je veux partager ta vie chaque minute, chaque jour et chaque nuit). Il aurait sans doute été un sacrilège de les modifier.

Vous l’aurez compris, cet EP reprend un certain nombre de morceaux que Sanchez a chanté tout au long de sa carrière. La chanson suivante On The Wings Of Love, est apparue sous cette forme pour la première fois en 1997 sur le Come On Little Girl riddim. Ce magnifique morceau de reggae puise sa source dans la chanson de Jeffrey Osborne, qui date de 1982. On The Wings Of Love avait alors connu un énorme succès aux Etats-Unis et en Angleterre, car ses paroles en font inévitablement une déclaration d’amour des plus manifestes. On l’a considère encore aujourd’hui comme l’une des meilleures chansons d’amour à jamais écrite.

Suite à ça, Sanchez continue de nous plonger dans un univers où il est question de purs sentiments avec Smile. Dans cette très belle chanson, il déclare à sa compagne que son sourire apporte de la douceur à sa vie et qu’il est vraiment heureux avec elle. L’artiste mesure dans cette chanson la chance inouïe qu’il a d’être l’élu de son cœur : “I wonder if all the guys, they feel the same way I do by looking straight at you” (Je me demande si tous les gars sont dans le même état que moi en te regardant). Smile figure sur la compilation Thrilla U and Sanchez – Greatest Hits sortie en 2007.

La sélection de Sanchez se poursuit avec New Day. A travers les paroles de ce morceau, l’artiste promet un amour fidèle à celle qu’il aime. Il croit en leur avenir… Il croit aux miracles… Il pense que l’amour est un miracle ! Et bien que son discours semble être celui d’un fou, il tient à préciser qu’il conservera ce ressentiment pour toujours. New Day est également sorti en 2007, sur la même compilation que Smile. Ces deux chansons forment à elles seules une confession précise de comment le chanteur perçoit sa vie en couple et de ce qu’il attend de sa relation actuelle. “My love, I love you so. I will never leave you out. I’ll always let you in.”

Julie On My Mind est une reprise de la célèbre ballade de Prince Buster du même titre, sortie il y a déjà un peu plus de 20 ans. Dans celle-ci, le chanteur se demande pourquoi Julie l’a laissé et quand il parviendra à l’oublier. Tout au long de l’interprétation de ce morceau, Julie est constamment dans les pensées de l’artiste. Il continue de rêver d’elle et finit même par se demander si un jour il se réveillera de ce cauchemar qu’il vit et pourra enfin la retrouver. La version que nous propose ici Sanchez est tout simplement magnifique. Elle s’ancre parfaitement dans la rythmique de cet EP avec son tempo doux et son romantisme inconditionnel.

Enfin, Be With I Jah est le dernier morceau choisi par Sanchez pour 7 Wonders. Ce morceau à l’instar du premier titre de cet EP, est là en guide de remerciement à Jah pour la force qu’il lui transmet jour après jour. Sanchez se commémore les épreuves douloureuses qu’il a vécues et durant lesquelles le père fondateur lui est venu en aide. Ce titre clôture une playlist judicieuse grâce à l’ordre dans lequel les chansons sont disposées et la qualité sonore des morceaux proposés. 7 Wonders joue essentiellement sur deux tableaux à savoir le romantisme et la spiritualité. Un mélange classique mais plus qu’efficace en matière de reggae.


TRACKLIST :
01 – Old Time Religion
02 – Someone Loves You Honey
03 – On The Wings Of Love
04 – Smile
05 – New Day
06 – Julie On My Mind
07 – Be With I Jah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.