Riot de Sean Paul et Damian Marley

Damian Marley street-art
Copyright : Rolando j. Roa Aragon

Il y a quelques jours déjà, Damian Marley, l’illustre chanteur de reggae notamment connu pour son titre Welcome To Jamrock, propose à ses fans sur Facebook d’écouter une chanson inédite intitulée Riot. Il la présente comme étant sa première collaboration jusqu’alors avec Sean Paul, l’interprète de Get Busy (pour ne citer que ce morceau). La première chose à laquelle j’ai pensé de manière spontanée est : que nous ont réservé les deux artistes ?

Pour mieux appréhender la légitimité de ma question, voici les faits auxquels je me suis rattachée ! Damian Marley a un long cursus en matière de reggae. Le nombre de ses performances est indénombrable, puisqu’il commence à l’âge de 13 ans à chanter face à un auditoire. Il possède d’ailleurs un nombre d’albums raisonnable à son actif compte tenu de ses 35 ans. Il a travaillé avec Nas, son frère Stephen Marley, Bruno Mars et plus récemment avec des artistes comme Wayne Marshall, Aidonia, I-Octane, Assassin, Bounty Killer, Vybz Kartel, etc. pour les besoin de la compilation Set Up Shop Volume 1. Le côté roots de sa personnalité est, selon moi, celui qui ressort le plus dans son parcours, bien qu’il ait clairement figuré à juste titre dans d’autres registres.

Sean Paul a, quant à lui, déclaré il y a moins d’une année avoir « fait ce qu’il pouvait en matière de dancehall ». Ses exacts mots ont été les suivants : « I have reached a point where I don’t have to prove myself to anybody in dancehall or reggae music. […] I’m up there with the best of them, so right now I’m just expanding. I’m trying to bridge the gap, broaden my artistry. » *. Et depuis cette déclaration publique, il est vrai que ses collaborations diverses étaient plutôt liées à la pop music – si je peux dire cela ainsi – et au R&B. Il a en effet collaboré avec 2 Chainz et Juicy sur Entertainment ou encore avec The Saturdays sur What About Us. Et puis, il y a cette chanson Other Side Of Love, sortie au début des grandes vacances, que je ne saurais dans quel genre musical placer. En bref, tout ça pour dire que je ne sais plus sur quel bien danser avec lui.

Et donc, à l’annonce de ce duo entre ses deux poids lourds de l’industrie musicale, la curiosité a nécessairement été la plus forte : nous ont-ils concocté un morceau hip-hop, dancehall, roots, pop, alternative ? La réponse à cette question se situe juste en-dessous !

Ça m’aura fait plaisir d’entendre à nouveau Sean Paul dans ce registre. Il paraît que d’ici la fin de l’année, il nous sortira un nouvel album dans lequel figureront ce titre et de nouveaux featurings avec des artistes comme Nicki Minaj et Ellie Goulding. Quoi qu’il en soit, Riot connaît un bon taux de pénétration : le single débute à la troisième place du Top 100 en Allemagne et atteint aussi le Top 10 en Suisse et au Royaume-Uni.*

Et vous, que pensez-vous de ce morceau ?

8 réflexions sur « Riot de Sean Paul et Damian Marley »

  1. J’ai découvert ce son il y a environ 2 semaines. Et je l’ai trouvé génial.
    Merci de l’avoir partagé avec les visiteurs de ton blog. Tu es la meilleure (je préfère ne pas utiliser l’autre mot parce que tu diras que c’est moi qui suis comme ça :p)..

    1. Merci pour l’info ! En effet, d’après Google, son prochain et sixième album studio s’intitulera « Full Frequency ». Je ne sais pas trop ce que ça va donner en termes de sonorités, et j’ose à peine espérer que Sean Paul retournera un peu plus du côté roots/dancehall que j’affectionne. (Mais à mon avis, c’est du rêve…)

      1. Je pense que l’album sera un mix de styles musicaux, surtout quand tu vois les featurings (Damian Marley, Nicki Minaj, Iggy Azalia, Konshens, 2 Chainz,…).
        On verra bien ce que ça va donner.

    1. Merci à toi pour ce commentaire ! Je pense que tu sais, aussi bien que moi, à quel point c’est dur de se remettre à l’écriture. Mais j’espère cette fois être bien lancée :) Bon courage à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.