Les 24 termes solaires chinois selon Oamul

Wikimedia

En Chine, on appelle un terme solaire un point précis sur le calendrier lunaire solaire asiatique traditionnel correspondant souvent à un phénomène naturel précis. En effet, un calendrier chinois prend également en considération la révolution de la Terre autour du Soleil et le mouvement de la Lune autour de la Terre. Une année chinoise se découpe donc en 24 termes solaires, le premier étant 立春, Lìchūn en pinyin (le début du printemps) et le dernier étant 大寒, Dàhán (le grand froid).

Oamul, illustrateur et animateur d’origine chinoise reconnu, nous propose sa propre version des 24 termes solaires. En plus de nous offrir des images aux tons doux, ce dessinateur en fait des GIFs possédant de manière calligraphiée les caractères chinois correspondant à chacun des termes solaires. Je vous invite donc à découvrir ces images ci-dessous, et à parcourir le portfolio d’Oamul.

立春 Lìchūn

雨水 Yǔshuǐ

惊蛰 Jīngzhí

春分 Chūnfēn

清明 Qīngmíng

谷雨 Gǔyǔ

立夏 Lìxià

小满 Xiǎomǎn

芒种 Mángzhòng

夏至 Xiàzhì

小暑 Xiǎoshǔ

大暑 Dàshǔ

立秋 Lìqiū

处暑 Chǔshǔ

白露 Báilù

秋分 Qiūfēn

寒露 Hánlù

霜降 Shuāngjiàng

立冬 Lìdōng

小雪 Xiǎoxuě

大雪 Dàxuě

冬至 Dōngzhì

小寒 Xiǎohán

大寒 Dàhán

Du chinois !

金金 陶

Cela fait une semaine maintenant que je me suis mise à apprendre le chinois… j’aurais vraiment appris beaucoup cette année !

C’est surtout grâce à mes amies Xue et Patricia que j’ai commencé à apprendre mes premiers mots. D’abord à l’oral, puis à l’écrit ! D’ailleurs, l’écrit c’est ce que je préfère. Je suis fascinée par les significations des pictogrammes qui composent certains caractères chinois, que l’on appelle aussi des sinogrammes. En fait, je suis en totale admiration devant toute la culture chinoise. La Chine est devenue le premier pays que je visiterai quand j’en aurai les moyens !

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’il existe une transcription phonétique du mandarin, appelée le pinyin. En clair, il s’agit simplement de la représentation écrite de l’oral chinois. Par exemple, l’expression 我很好 s’écrit aussi wǒ hěn hǎo en pinyin (en français, Je vais bien).

La deuxième chose à savoir, c’est que chaque trait dans un sinogramme est écrit dans un ordre précis qu’il est très important de respecter. C’est un moyen de garantir une meilleure lisibilité des caractères. Depuis que je sais tout ça, je m’entraîne un peu partout : sur mes feuilles en cours, sur les enveloppes de mes courriers, au dos des prospectus… Tout est maintenant un bon prétexte pour écrire chinois !

Une dernière chose, si vous êtes sur Windows 7, comme moi, il y a une manipulation toute simple vous permettant d’écrire les caractères chinois. Pour cela, il faut rajouter le chinois parmi vos langues favorites. Comment ?! Suivez les instructions ci-dessous. :)

  1. Ouvrez votre panneau de configuration.
  2. Accédez à la catégorie « Horloge, langue et région ».
  3. Puis cliquez sur « Modifier les claviers ou les autres méthodes d’entrée », une boîte de dialogue apparaîtra.
  4. Sous l’onglet « Claviers et langues », vous trouverez un bouton « Modifier les claviers ».
  5. Faites « Ajouter » et sélectionner « Chinois » puis « Chinois (simplifié) – Style d’entrée Microsoft Pinyin New Experience ».
  6. Cliquez sur le bouton « Appliquer ».

Et le tour est joué ! Dorénavant, via la combinaison Alt + Maj, vous aurez directement accès au changement de langues et vous pourrez écrire en chinois. Le mode d’entrée des sinogrammes se fait en pinyin. Ainsi, en écrivant des mots en pinyin, vous pourrez sélectionner par le biais d’une petite liste automatique le caractère que vous désirez utiliser. Le clavier que vous obtiendrez pour la langue chinoise est en QWERTY.

Ah oui ! Je peux retirer de ma liste des 101 choses à faire avant de mourir « apprendre une langue étrangère ».