Scribble, un stylo aux 100 000 couleurs

Scribble

Vous en avez peut-être déjà entendu parler ! Je vous présente aujourd’hui Scribble, un stylo plutôt hors du commun, qui devrait intéresser tous les illustrateurs, ou tous les geeks ! Ce stylo a une particularité, il fonctionne un peu comme la pipette de Photoshop, pour ceux qui la connaisse.

"With Scribble, you can scan, match and compare colors, draw on paper or your mobile device. We know people are going to love it." En effet, Scribble est capable de capturer des couleurs de notre environnement, et ensuite de la proposer pour écrire. En clair, si par exemple, vous êtes dans la rue, et vous apercevez une couleur qui vous plaît sur un panneau publicitaire, vous serez capable, grâce à Scribble, de récupérer cette couleur, et ensuite de la reproduire.

D’après l’article de presse du site getscribble.com, Scribble fonctionne grâce à un capteur de couleur et un microprocesseur mis pour détecter les couleurs et réaliser la couleur d’encre nécessaire pour écrire et dessiner d’après ce scan. Le stylo serait suffisamment petit pour tenir dans une poche ou un sac à main, et par dessus tout, il serait super simple à apprivoiser.

On aura également la possibilité, avec un stylo Scribble, de conserver environ 100 000 couleurs dans sa mémoire interne, et de reproduire près de 16 millions de couleurs uniques. Une application mobile et tablette est en cours de développement afin de pouvoir gérer cet ensemble de couleurs capturées via Bluetooth notamment. Les couleurs seront d’autant plus malléables si elles sont organisées une fois capturées. On aura donc la possibilité d’y ajouter des tags ou de créer des dossiers de couleur.

stylo Scribble

stylo Scribble

Les 24 termes solaires chinois selon Oamul

Wikimedia

En Chine, on appelle un terme solaire un point précis sur le calendrier lunaire solaire asiatique traditionnel correspondant souvent à un phénomène naturel précis. En effet, un calendrier chinois prend également en considération la révolution de la Terre autour du Soleil et le mouvement de la Lune autour de la Terre. Une année chinoise se découpe donc en 24 termes solaires, le premier étant 立春, Lìchūn en pinyin (le début du printemps) et le dernier étant 大寒, Dàhán (le grand froid).

Oamul, illustrateur et animateur d’origine chinoise reconnu, nous propose sa propre version des 24 termes solaires. En plus de nous offrir des images aux tons doux, ce dessinateur en fait des GIFs possédant de manière calligraphiée les caractères chinois correspondant à chacun des termes solaires. Je vous invite donc à découvrir ces images ci-dessous, et à parcourir le portfolio d’Oamul.

立春 Lìchūn

雨水 Yǔshuǐ

惊蛰 Jīngzhí

春分 Chūnfēn

清明 Qīngmíng

谷雨 Gǔyǔ

立夏 Lìxià

小满 Xiǎomǎn

芒种 Mángzhòng

夏至 Xiàzhì

小暑 Xiǎoshǔ

大暑 Dàshǔ

立秋 Lìqiū

处暑 Chǔshǔ

白露 Báilù

秋分 Qiūfēn

寒露 Hánlù

霜降 Shuāngjiàng

立冬 Lìdōng

小雪 Xiǎoxuě

大雪 Dàxuě

冬至 Dōngzhì

小寒 Xiǎohán

大寒 Dàhán

Des dessins signés Kevin Lucbert

Kevin Lucbert

Complètement par hasard, un soir de la semaine dernière, je suis tombée sur un dessin de Kevin Lucbert sur Tumblr. Kevin Lucbert est un artiste français diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Ses dessins, que je trouve assez exceptionnels, ont la particularité de sembler ne partir « de rien ». Je veux dire par là, qu’il n’utilise parfois qu’une seule technique pour ses toiles, telle que l’encre d’un bic par exemple (la série que je vous propose en guise d’illustrations ci-dessous ne semble utiliser que l’encre d’un simple effaceur !

Vous verrez en parcourant le portfolio de Kevin Lucbert que cet artiste se sert parfois uniquement d’un seul procédé artistique pour la réalisation de ses œuvres. Il peut s’agir que de l’encre de Chine, de la gouache, d’un stylo bic, de plume ou de pastel. En tout cas, je vous invite vivement à suivre ses réalisations sur Tumblr. Du 3 au 16 mai, il fait une exposition à Re:Surgo! à Berlin.

Les peintures d’Eugene Ivanov

Eugene Ivanov

Eugene Ivanov est un artiste russe, né en 1966 à Tyumen en Sibérie. Aujourd’hui, il vit à Prague en République Tchèque, où il exerce professionnellement sa passion : la peinture. Depuis son enfance, Eugene Ivanov est un inconditionnel du dessin.

Et bien qu’il ait obtenu un diplôme en géologie, il prend la décision en 1989 de faire carrière dans le design publicitaire. Depuis, il s’implique de manière répétée dans des réalisations d’abord dessinées au crayon et à l’encre avant d’utiliser de la peinture à huile sur ses toiles. Il exploite également l’aquarelle pour ses pièces aux éléments bien structurés qui rappellent le cubisme de Picasso, le suprématisme et l’expressionnisme du 20ème siècle.

J’ai adoré cet univers féérique que nous propose cet artiste, et toutes ces notions de couleurs un peu folles ! Vous trouverez quelques-unes de ses œuvres sur Sell-ARTS, et vous pouvez trouver Eugene Ivanov sur Twitter ou sur Facebook.