Umami de Laia Jufresa, un roman polyphonique sur le deuil et l’absence

Copyright : Buchet/Chastel

Umami est un roman de l’écrivaine mexicaine Laia Jufresa paru en France aux éditions Buchet/Chastel au mois de mai 2016. La traduction de cet ouvrage est proposée par Margot Nguyen Béraud. Née en 1983, Laia Jufresa étudie avec passion le graphisme et les lettres. Elle est diplômée de La Sorbonne à Paris, et publie son premier recueil de contes El Esquinista en 2014. Laia Jufresa écrit en outre pour de nombreux journaux et magazines, pour la radio (BBC) et la télévision (Netflix). Umami, son premier roman, sort originellement en 2015 chez Literatura Random House. Au sein de cet ouvrage, Laia Jufresa propose le récit des habitants de la Cour Cloche-en-terre (La Privada Campanario[1] en espagnol) de la ville de Mexico au Mexique. Ces personnages résident dans des maisons dont l’appellation correspond … Continuer la lecture de « Umami de Laia Jufresa, un roman polyphonique sur le deuil et l’absence »

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

Copyright : Éditions de l'Olivier

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon est le vingt-deuxième roman de l’écrivain français Jean-Paul Dubois, un ouvrage paru le 14 août 2019 aux éditions de l’Olivier. Ce roman lui permet d’obtenir le 4 novembre 2019 le prix Goncourt au second tour du scrutin, avec six voix contre quatre pour Soif d’Amélie Nothomb. Jean-Paul Dubois est un romancier, essayiste et ancien journaliste de Sud Ouest, Matin de Paris et L’Obs ayant étudié la sociologie. Il reçoit le prix Femina en 2004 pour Une vie française. Paul Hansen, un personnage familier On retrouve au sein de l’œuvre littéraire de Jean-Paul Dubois un grand nombre de personnages principaux prénommés Paul. L’écrivain donne ainsi naissance à un « nouveau » Paul dans Tous les hommes n’habitent pas le monde de … Continuer la lecture de « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois »

La Part du fils de Jean-Luc Coatalem, un récit de filiation empreint de nostalgie

Copyright : Stock

La Part du fils est un ouvrage à caractère romanesque de l’écrivain français Jean-Luc Coatalem paru le 21 août 2019 aux éditions Stock. Ce dix-neuvième écrit de l’auteur est sélectionné parmi les finalistes du prix Goncourt 2019. Jean-Luc Coatalem est un romancier, nouvelliste, journaliste et ancien rédacteur en chef de Géo, un magazine mensuel sur le voyage et la connaissance du monde. Récompensé du prix Femina essai en 2017 pour son œuvre Sur les traces de Paul Gauguin parue chez Grasset, il est aussi un passionné de voyages autour du monde. Il grandit à Madagascar après une enfance en Polynésie française. Un récit de filiation La Part du fils est un récit de filiation dans lequel l’auteur met en lumière son enquête pour savoir ce qu’est devenu … Continuer la lecture de « La Part du fils de Jean-Luc Coatalem, un récit de filiation empreint de nostalgie »

Mon frère de Daniel Pennac, un hommage de l’écrivain à son frère

Copyright : Gallimard

Daniel Pennac est un romancier, scénariste et comédien français. Il reçoit le Prix Renaudot en 2007 pour l’écriture de Chagrin d’école, un ouvrage dans lequel il offre une image singulière de l’école et apporte une réflexion sur l’enseignement moderne, ses limites et ses faiblesses. Il revient cette année sur le devant de la scène littéraire avec un ouvrage à caractère autobiographique Mon frère. Daniel Pennac était l’invité du Festival des mots libres de la ville de Courbevoie en juin dernier. À cette occasion, cet auteur était aux côtés de Laurent Natrella, comédien émérite de la Comédie-Française, pour mettre en scène le texte de son dernier livre. Ensemble, les deux hommes ont incarné les personnages de Mon frère en donnant une … Continuer la lecture de « Mon frère de Daniel Pennac, un hommage de l’écrivain à son frère »

La Légèreté de Catherine Meurisse, ou comment annihiler la pesanteur de l’horreur

Copyright : Dargaud

Le 7 janvier 2015, une attaque terroriste d’une violence sans pareille est orchestrée au siège social du journal parisien Charlie Hebdo. Douze personnes – les dessinateurs de presse Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski ; le lecteur et correcteur Mustapha Ourrad ; la psychiatre Elsa Cayat ; l’économiste et journaliste Bernard Maris ; le policier Franck Brinsolaro ; le journaliste Michel Renaud ; un agent chargé de la maintenance du bâtiment, Frédéric Boisseau ; et un gardien de la paix, Ahmed Merabet – sont cruellement assassinées lors de cet attentat. Catherine Meurisse faisait partie de l’équipe des dessinateurs de presse de Charlie Hebdo au moment des faits. En retard pour sa réunion du matin, elle échappe de peu à ce véritable carnage. Mais comme tous les blessés et … Continuer la lecture de « La Légèreté de Catherine Meurisse, ou comment annihiler la pesanteur de l’horreur »

La Blessure de Jean-Baptiste Naudet, des lettres d’amour qui témoignent de l’atrocité de la guerre d’Algérie

Copyright : L'Iconoclaste

La Blessure est le premier roman de l’écrivain français Jean-Baptiste Naudet paru au mois d’août 2018 au sein de la maison d’édition L’Iconoclaste. Diplômé en lettres de la Sorbonne, de l’École supérieure de journalisme de Lille et en relations internationales de Sciences Po Paris, Jean-Baptiste Naudet est un journaliste confirmé. Il a notamment travaillé pour Le Monde, et exerce aujourd’hui en tant que grand reporter pour l’hebdomadaire parisien L’Obs. Il est notamment correspondant dans les Balkans et en Europe de l’Est ; et a eu l’occasion de couvrir des conflits en Afghanistan, au Rwanda, en Tchétchénie, au Kosovo et en Bosnie-Herzégovine. La Blessure montre un aperçu de la guerre d’Algérie du point de vue de personnes qui l’ont vécue au plus près : un … Continuer la lecture de « La Blessure de Jean-Baptiste Naudet, des lettres d’amour qui témoignent de l’atrocité de la guerre d’Algérie »

Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé

Copyright : Gallimard

Après avoir lu Tropique de la violence, je me devais de lire un autre écrit de Nathacha Appanah, cette écrivaine franco-mauricienne dont je vous parlais il y a quelque temps, dont la plume est si percutante. Mon choix s’est porté sur Petit éloge des fantômes, un magnifique recueil de nouvelles. Et je dois bien l’avouer, je ne m’attendais pas à être autant touchée par l’écriture de cette romancière, ce qui fut une très belle surprise pour moi. Composé de sept petites histoires, ce livre est un condensé de narrations autour de la thématique du fantôme, de la présence des esprits et de leurs possibles agissements sur autrui. J’ai littéralement pleuré à la lecture de Mes fantômes bien aimés, une histoire … Continuer la lecture de « Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé »

Au fond de l’eau de Paula Hawkins, un panel de narrateurs pour un livre plein de noirceur

Copyright : Sonatine

Au fond de l’eau est un roman de l’écrivaine britannique Paula Hawkins paru aux éditions Sonatine au mois de juin 2017. Il est traduit en français par Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner. Paula Hawkins travaille d’abord en tant que journaliste pour des magazines comme The Times. Son premier ouvrage The Money Goddess est un livre de non-fiction pourvu de conseils financiers pour les femmes. Son premier roman Confessions Of A Reluctant Recessionista sort en 2009 sous le nom de plume d’Amy Silver. Paula Hawkins est mieux connue pour l’écriture de The Girl On The Train (en français La Fille du train), un thriller psychologique paru en 2015. Ce dernier est adapté au cinéma l’année suivante avec les actrices Emily Blunt, Haley Bennett et Rebecca Ferguson dans la distribution. Au fond de l’eau … Continuer la lecture de « Au fond de l’eau de Paula Hawkins, un panel de narrateurs pour un livre plein de noirceur »

LaRose de Louise Erdrich, ou comment pardonner l’impardonnable

Copyright : Albin Michel

LaRose, le nouveau roman de Louise Erdrich, nous propose une fiction historique originale dans laquelle il est question de violence armée, de deuil et de reconstruction. J’ai enfin pu lire cet ouvrage dont la quatrième de couverture a tout de suite su me séduire. Ce livre est paru aux éditions Albin Michel au mois de janvier dernier, et l’on retrouve Isabelle Reinharez pour sa traduction française. Le destin scellé de LaRose Les Iron et les Ravich sont deux familles voisines de Dakota du Nord. Emmaline Iron et Nola Ravich sont demi-sœurs mais n’entretiennent pas de réelle relation. Leurs deux maris en revanche, Landreaux et Peter respectivement, sont amis et ont pour habitude de se retrouver de temps à autre pour … Continuer la lecture de « LaRose de Louise Erdrich, ou comment pardonner l’impardonnable »

Le Chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la Première Guerre mondiale

Copyright : Gallimard

J’ai eu l’occasion de lire La salle de bal d’Anna Hope, écrivaine et actrice anglaise, il y a quelques mois lors de la rentrée littéraire de septembre de Gallimard. Parce que cette romancière a un talent sans pareil pour manier les mots et nous faire ainsi découvrir l’histoire, j’ai eu envie de plonger dans la lecture de son premier roman Le chagrin des vivants. Ce livre nous conte une fiction historique post première guerre mondiale dans laquelle les personnages sont blessés, meurtris, émouvants. À l’heure où cette guerre se termine, les soldats du front qui ont survécu à des longs mois de souffrance et d’endurance rentrent chez eux. Ils apparaissent fragilisés, déconnectés, parfois même complètement fracturés. D’autres ont eu bien … Continuer la lecture de « Le Chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la Première Guerre mondiale »