LaRose de Louise Erdrich, ou comment pardonner l’impardonnable

LaRose, le nouveau roman de Louise Erdrich, nous propose une fiction historique originale dans laquelle il est question de violence armée, de deuil et de reconstruction. J’ai enfin pu lire cet ouvrage dont la quatrième de couverture a tout de suite su me séduire. Ce livre est paru aux éditions Albin Michel au mois de janvier dernier, et l’on retrouve Isabelle Reinharez pour sa traduction française. Le destin scellé de LaRose Les Iron et les Ravich sont deux familles voisines de Dakota du Nord. Emmaline Iron et Nola Ravich sont demi-sœurs mais n’entretiennent pas de réelle relation. Leurs deux maris en revanche, Landreaux et Peter respectivement, sont amis et ont pour habitude de se retrouver de temps à autre pour … Continuer la lecture de « LaRose de Louise Erdrich, ou comment pardonner l’impardonnable »

Le chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la première guerre mondiale

J’ai eu l’occasion de lire La salle de bal d’Anna Hope, écrivaine et actrice anglaise, il y a quelques mois lors de la rentrée littéraire de septembre de Gallimard. Parce que cette romancière a un talent sans pareil pour manier les mots et nous faire ainsi découvrir l’histoire, j’ai eu envie de plonger dans la lecture de son premier roman Le chagrin des vivants. Ce livre nous conte une fiction historique post première guerre mondiale dans laquelle les personnages sont blessés, meurtris, émouvants. À l’heure où cette guerre se termine, les soldats du front qui ont survécu à des longs mois de souffrance et d’endurance rentrent chez eux. Ils apparaissent fragilisés, déconnectés, parfois même complètement fracturés. D’autres ont eu bien … Continuer la lecture de « Le chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la première guerre mondiale »

Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte, l’histoire d’une amitié éternelle

J’avais adoré le premier roman de Carène Ponte intitulé Un merci de trop, paru l’année dernière au format poche chez Pocket. À sa lecture, j’y ai découvert une écrivaine pleine d’humour avec un style pétillant, et une aventure complètement déjantée. J’avais donc très envie de découvrir son deuxième roman Tu as promis que tu vivrais pour moi. J’ai eu l’immense chance il y a quelques mois de gagner ce livre via un concours organisé par la romancière elle-même ; c’est donc avec beaucoup de plaisir que je vous présente aujourd’hui cette jolie histoire. Une amitié qui vit au-delà de la mort Je refuse de me lever et d’affronter cette journée. Parce que cela voudra dire que ma meilleure amie est définitivement … Continuer la lecture de « Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte, l’histoire d’une amitié éternelle »

Elle

La dernière fois que je l’ai vue, c’était un samedi, deux soirs avant qu’elle s’en aille et nous laisse faire face à son absence. Je me suis rendue à son domicile accompagnée de ma mère et de ma sœur. C’était devenu le rendez-vous quotidien. « On va voir comment elle se porte. » Cela faisait déjà plus de deux mois que son état se dégradait sans que les médecins puissent trouver une solution à sa condition. Ils ne l’ont même pas gardée à l’hôpital, non, elle est rentrée chez elle, où ses enfants se relayaient pour alors lui porter les soins qu’ils pouvaient. C’était une période de désespoir ambiant. Dès qu’on la touchait, elle gémissait. Et parfois, quand elle était capable de … Continuer la lecture de « Elle »

Écumes, une bande dessinée poignante signée Ingrid Chabbert et Carole Maurel

Il y a quelques temps, je suis littéralement tombée sous le charme de l’adaptation en bande dessinée du roman En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut. J’ai à la fois adoré le scénario confectionné avec amour par Ingrid Chabbert et les œuvres d’art pleines de vie et de couleurs dessinées par Carole Maurel. En me renseignant sur ces auteures, je me suis aperçue qu’elles n’en étaient pas à leur première collaboration, ce qui m’a donné envie d’en lire davantage. C’est ainsi que j’ai plongé la tête la première dans la très belle réalisation qu’est Écumes, une bande dessinée sortie en février 2017 aux éditions Steinkis. Écumes nous conte l’histoire de deux femmes qui vivent pleinement leur amour. Elles essaient depuis longtemps déjà … Continuer la lecture de « Écumes, une bande dessinée poignante signée Ingrid Chabbert et Carole Maurel »

Perdre quelqu’un

Je ne pensais pas écrire cet article il y a quelques jours. Je viens de passer une semaine très agitée. Je ne sais pas comment réagir vis-à-vis de celle-ci. Je me sens vraiment triste et je me sens complètement perdue. Je me sens complètement engourdie. Je ne sais pas de quoi sera fait demain mais je sais que ce sera une très rude journée. La chose la plus difficile lorsque l’on habite loin de « chez soi » c’est de perdre quelqu’un qui est loin de nous. On ne peut rien y faire. On doit juste être prêt à chercher un billet d’avion sur Internet. On doit simplement préparer nos bagages et y aller. On doit attendre environ 15 à 20 heures … Continuer la lecture de « Perdre quelqu’un »