Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante

Copyright : Gallimard

Paul et Virginie a été écrit par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, un écrivain et botaniste français né en 1737. Alors adolescent, Bernardin de Saint-Pierre a traversé l’Atlantique en bateau avec son oncle pour se rendre en Martinique. Puis, dans ses années plus matures, il habite plusieurs mois à la Réunion (alors appelée l’Île Bourbon), à l’Île Maurice (alors appelée l’Île de France), et en Afrique du Sud. Il s’inspire de ces lieux pour ses célèbres écrits. La première édition de Paul et Virginie paraît en mars 1788 dans le tome IV de la troisième édition des Études de la Nature, un ouvrage dans lequel Bernardin de Saint-Pierre tente de décrire littéralement l’harmonie, le fonctionnement et l’histoire générale de la nature. L’une … Continuer la lecture de « Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante »

Réflexions diverses autour du Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire

Copyright : Présence Africaine

Cahier d’un retour au pays natal est un poème long offert par l’écrivain et poète d’origine martiniquaise Aimé Césaire. Cette publication, aujourd’hui vieille de près de cinquante ans, est l’une des plus complexes de la littérature antillaise, l’une des plus évoquées aussi quand il est question de littérature post-coloniale des Antilles. Aimé Césaire articule ici son histoire personnelle, celle de ses ancêtres, à l’Histoire collective, celle de l’esclavage, de son île, des peuples de terres anciennement colonisées. Et si finalement ce Cahier est assez court, cet écrivain a su donner une pluralité de significations à ses strophes. Il n’y a pas une seule et unique manière de lire et comprendre ce poème, au contraire, celui-ci est sujet à l’interprétation. D’ailleurs, … Continuer la lecture de « Réflexions diverses autour du Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire »

No Home de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’esclavage

Copyright : Calmann-Lévy

No Home est le premier roman de Yaa Gyasi, une écrivaine américano-ghanéenne. Lors de sa parution en 2016, il reçoit de nombreuses critiques dithyrambiques dans les médias, notamment dans des journaux comme le New York Times et le Washington Post aux États-Unis. Il a par ailleurs été traduit en au moins vingt-deux langues à ce jour – ce qui est remarquable pour une si jeune auteure – et a, de ce fait, été très vite disponible dans bien des pays du monde entier. Pour comprendre cet engouement, il serait intéressant de mentionner le contexte et le cadre de ce roman. Yaa Gyasi est née au Ghana en 1989. Alors qu’elle est âgée de presque trois ans, sa famille immigre vers … Continuer la lecture de « No Home de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’esclavage »