La noce d’Anna de Nathacha Appanah, une remise en question en toute sensibilité

© Gallimard

Enchantée par Tropique de la violence et Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, j’ai décidé de lire une autre fiction narrative de cette écrivaine franco-mauricienne. La noce d’Anna est son troisième roman, un livre relativement court paru aux éditions Gallimard dans la collection Continents Noirs. Celui-ci relate l’histoire de Sonia et Anna, une mère et sa fille dont on explore la relation si singulière. La noce d’Anna est lauréat de deux distinctions prestigieuses, à savoir le Prix de la passion 2006 et le Prix grand public du Salon du Livre. Ce roman existe aujourd’hui au format poche dans la collection Folio de Gallimard. Introspection et évolution ? Aujourd’hui, 21 avril, Anna se marie. Sonia ressasse alors tous les événements qui … Continuer la lecture de « La noce d’Anna de Nathacha Appanah, une remise en question en toute sensibilité »

Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé

© Gallimard

Après avoir lu Tropique de la violence, je me devais de lire un autre écrit de Nathacha Appanah, cette écrivaine franco-mauricienne dont je vous parlais il y a quelques temps, dont la plume est si percutante. Mon choix s’est porté sur Petit éloge des fantômes, un magnifique recueil de nouvelles. Et je dois bien l’avouer, je ne m’attendais pas à être autant touchée par l’écriture de cette romancière, ce qui fut une très belle surprise pour moi. Composé de sept petites histoires, ce livre est un condensé de narrations autour de la thématique du fantôme, de la présence des esprits et de leurs possibles agissements sur autrui. J’ai littéralement pleuré à la lecture de Mes fantômes bien aimés, une histoire … Continuer la lecture de « Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé »

LaRose de Louise Erdrich, ou comment pardonner l’impardonnable

© Albin Michel

LaRose, le nouveau roman de Louise Erdrich, nous propose une fiction historique originale dans laquelle il est question de violence armée, de deuil et de reconstruction. J’ai enfin pu lire cet ouvrage dont la quatrième de couverture a tout de suite su me séduire. Ce livre est paru aux éditions Albin Michel au mois de janvier dernier, et l’on retrouve Isabelle Reinharez pour sa traduction française. Le destin scellé de LaRose Les Iron et les Ravich sont deux familles voisines de Dakota du Nord. Emmaline Iron et Nola Ravich sont demi-sœurs mais n’entretiennent pas de réelle relation. Leurs deux maris en revanche, Landreaux et Peter respectivement, sont amis et ont pour habitude de se retrouver de temps à autre pour … Continuer la lecture de « LaRose de Louise Erdrich, ou comment pardonner l’impardonnable »

Luisa, ici et là de Carole Maurel, une femme peut en cacher une autre…

© La Boîte à Bulles

À la suite de ma lecture des bandes dessinées En attendant Bojangles et Écumes de Carole Maurel et Ingrid Chabbert, j’ai eu très envie de continuer à découvrir l’univers de ces deux scénaristes. C’est ainsi que je me suis procurée Luisa, ici et là, un roman graphique pour lequel on retrouve à la fois en tant qu’illustratrice, coloriste et scénariste Carole Maurel. Luisa, ici et là nous conte l’histoire d’un femme âgée de 33 ans qui tombe un jour nez à nez avec celle qu’elle était il y a plus de 15 ans. Une femme, une pluralité d’émotions Luisa, 33 ans, est une femme bien ancrée dans son temps. Elle exerce la profession de photographe, mais pour sublimer des aliments … Continuer la lecture de « Luisa, ici et là de Carole Maurel, une femme peut en cacher une autre… »

Chanson douce de Leïla Slimani, un drame psychologique percutant

© Gallimard

Longtemps après avoir déposé ce livre, il continuera de vous hanter. Il y aurait tellement de choses à dire sur Chanson douce… Mais il y aurait surtout tellement de choses à dire sur Leïla Slimani elle-même. Cette romancière et journaliste franco-marocaine est la douzième femme à obtenir le Prix Goncourt en novembre 2016, et ce dès le premier tour du scrutin. Elle a d’abord longtemps travaillé en tant que rédactrice pour le magazine hebdomadaire Jeune Afrique, avant de quitter son travail pour se consacrer à l’écriture littéraire en 2012. Aujourd’hui, Leïla Slimani est une écrivaine forte de ses mots et de ses convictions adulée de tous les médias. Elle a su toucher une large communauté notamment avec ses textes traitant … Continuer la lecture de « Chanson douce de Leïla Slimani, un drame psychologique percutant »

Victoire, les saveurs et les mots de Maryse Condé, un hommage tendre à sa grand-mère

© Gallimard

Toujours dans l’optique d’approfondir mes connaissances en matière de littérature antillaise, j’ai décidé de lire Maryse Condé. Je n’avais, jusqu’à récemment, jamais lu un ouvrage de cette écrivaine dans sa globalité : cela faisait donc un certain temps que j’y réfléchissais. J’avais hâte de découvrir son style littéraire jugé atypique, et hâte de m’imprégner de son œuvre si importante. Au vu de sa large bibliographie, j’ai voulu choisir un livre avec une intrigue qui me parle, qui me touche personnellement. Alors quand j’ai découvert il y a quelques mois que Maryse Condé a eu la volonté de plonger au cœur de la vie de sa grand-mère, une femme de caractère qu’elle n’a jamais rencontrée, j’étais certaine de commencer par cette lecture. … Continuer la lecture de « Victoire, les saveurs et les mots de Maryse Condé, un hommage tendre à sa grand-mère »

Le Cri muet de l’iguane de Daniel Picouly, une douce poésie couleur mangue passion

© Albin Michel

J’ai découvert l’existence de ce livre de Daniel Picouly grâce à Anouck, une blogueuse que j’ai rencontrée sur la toile il y a déjà bien quelques années. Alors que je me penchais sur Adieu Bogota des époux Schwarz-Bart, elle m’a recommandé cette lecture antillaise délicieuse qui a su m’émouvoir. J’en profite donc pour la remercier ici. Dans Le Cri muet de l’iguane, Daniel Picouly part à la découverte de l’histoire de son grand-père, Jean Jules Joseph. Cet homme à la carrure imposante était un « héros noir de la guerre 14-18 » selon la légende familiale. Quand l’écrivain s’intéresse de près au récit de la vie de son aïeul, il fait une découverte capitale qui vient chambouler cette croyance. L’auteur nous invite … Continuer la lecture de « Le Cri muet de l’iguane de Daniel Picouly, une douce poésie couleur mangue passion »

L’Africain de J.M.G. Le Clézio, un hommage respectueux à l’homme qu’a été son père

© Mercure de France

Il y a maintenant presque quinze ans, J.M.G. Le Clézio nous proposait de découvrir un écrit à caractère autobiographique relatant son enfance, plus précisément la période durant laquelle il a vécu au Nigéria avec son frère et ses parents. J’ai eu envie de découvrir cet ouvrage dans lequel il rend hommage à cette douce époque et à son père, celui qu’il surnomme L’Africain. Ce livre se lit rapidement car il ne possède qu’une centaine de pages et est entrecoupé, à la manière de tous les mémoires de la collection Traits et portraits de la maison d’édition Mercure de France, de jolies images provenant des archives de l’auteur. Rencontre avec cet autre, son père Tout être humain est le résultat d’un … Continuer la lecture de « L’Africain de J.M.G. Le Clézio, un hommage respectueux à l’homme qu’a été son père »

On Beauty de Zadie Smith, un magnifique roman sur la famille, l’art et l’amour

© Penguin Books

Après mes lectures de Swing Time et de Sourires de loup (White teeth), j’étais vraiment excitée à l’idée de pouvoir lire pour la troisième fois un écrit de Zadie Smith, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. On Beauty nous présente une facette magnifique de la plume de cette romancière. C’est de loin le livre que j’ai préféré lire d’elle, et pourtant j’avais beaucoup aimé mes deux précédentes découvertes. On Beauty est une ode à l’amour et aux relations familiales. Le titre de ce roman est soufflé à Zadie Smith par l’essayiste américaine Elaine Scarry avec son ouvrage On Beauty and Being Just, un livre qui présente à la fois en quoi la beauté inspire l’éducation, la … Continuer la lecture de « On Beauty de Zadie Smith, un magnifique roman sur la famille, l’art et l’amour »

Sourires de loup de Zadie Smith, un regard étonnant sur l’immigration

© Gallimard

Sourires de loup, connu sous le titre White teeth outre-Manche, est le premier roman de l’écrivaine anglaise Zadie Smith. C’est un ouvrage plein d’humour traitant des sujets pourtant sérieux tels que l’immigration, la religion, les avancées scientifiques, la diversité ethnique et culturelle. Suite à ma découverte de Swing Time il y a quelques mois, j’avais très envie de lire cet écrit par lequel Zadie Smith a commencé sa carrière de romancière. Sourires de loup est très différent de son dernier roman, tant par le ton de la narration que par le scénario imaginé. Et si j’ai eu du mal à en apprécier la première partie, j’ai finalement beaucoup aimé les sections suivantes. Claude Demanuelli est la traductrice de ce livre … Continuer la lecture de « Sourires de loup de Zadie Smith, un regard étonnant sur l’immigration »