The Hundred-Year-Old Man Who Climbed Out of the Window and Disappeared de Jonas Jonasson

© Hesperus Press

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le premier roman de Jonas Jonasson. J’ai un peu tardé à faire sortir ce livre des étagères de ma bibliothèque… et pourtant, c’était un vrai régal ! Cette histoire est, sans aucun doute, la plus drôle que j’ai pu lire depuis bien longtemps ! Qui est Jonas Jonasson ? Jonas Jonasson est un ancien journaliste suédois, devenu écrivain. Il a longtemps travaillé pour la presse écrite avant de fonder sa propre boîte de médias en 1996. Il travaille dans cette société qu’il a créé durant sept ans, jusqu’en 2003, année à laquelle il décide de mettre un terme à sa carrière pour des raisons de santé. Jonas Jonasson travaille dès lors sur l’écriture de son premier roman. … Continuer la lecture de « The Hundred-Year-Old Man Who Climbed Out of the Window and Disappeared de Jonas Jonasson »

Cyparis, le prisonnier de Saint-Pierre, dessiné par Lucas Vallerie

© La Boîte à Bulles

Je suis tombée complètement par hasard sur cette bande dessinée alors que je me promenais dans une librairie proche de chez moi. J’ai vu ce titre CYPARIS, le prisonnier de Saint-Pierre et cette très jolie couverture qui m’a tout de suite interpellée. Son rouge flamboyant, la Montagne Pelée et son nuage de fumée qui a la forme de la célèbre photo de Cyparis : tout pour moi représentait la Martinique et la malencontreuse tragédie de Saint-Pierre en 1902. Je me suis dit « heyyyyy… mais ça, je connais ! » ; et c’est ainsi que l’auteur de cette bande dessinée, Lucas Vallerie, a aiguisé ma curiosité avec son ouvrage paru aux éditions La Boîte à Bulles. Un scénario bien ficelé qui retrace l’histoire de Cyparis … Continuer la lecture de « Cyparis, le prisonnier de Saint-Pierre, dessiné par Lucas Vallerie »

Des croix gammées transformées en œuvres d’art à Berlin

© Legacy Store BLN

Il est illégal de diffuser une croix gammée en Allemagne : cette image, ce qu’elle symbolise et l’idéologie qu’elle évoque font preuve d’une censure médiatique très sévère. Et pourtant, malgré cette interdiction, le symbole de haine qu’est la croix gammée apparaît encore de temps en temps dans les rues et les espaces publics de la ville de Berlin sous la forme de graffitis. Dans le but d’effacer ces témoignages fanatiques, le collectif Legacy Store BLN, avec entre autres le street artiste Ibo Omari et d’autres activistes basés dans la capitale allemande, décide de repeindre ces croix en les masquant sous des œuvres de street-art. « We take their ugly message and make something beautiful out of it. » (Nous prenons leur message répugnant … Continuer la lecture de « Des croix gammées transformées en œuvres d’art à Berlin »

Hommage à M. Hargreaves

© Laëtitia et Christophe

Au cas où vous l’auriez manqué, Google a décidé de rendre hommage hier au créateur des Monsieur Madame, Roger Hargreaves, à l’occasion de son 76ème anniversaire. A chaque rafraîchissement de la page d’accueil du géant en matière de recherches sur Internet apparaissait de manière aléatoire un des 16 doodles créés pour l’évènement. Ainsi étaient représentés : Little Miss Chatterbox (Madame Bavarde), Little Miss Curious (Madame Pourquoi), Little Miss Magic (Madame Magie), Mr Uppity (Monsieur Malpoli), Little Miss Naughty (Madame Canaille), Little Miss Shy (Madame Timide), Little Miss Sunshine (Madame Bonheur), Little Miss Tiny (Madame Petite), Little Miss Whoops (Madame Malchance), Mr Dizzy (Monsieur Nigaud), Mr Forgetful (Monsieur Étourdi), Mr Funny (Monsieur Rigolo), Mr Happy (Monsieur Heureux), Mr Messy (Monsieur Sale), … Continuer la lecture de « Hommage à M. Hargreaves »

Boulevard Amilcar Cabral

© christelle

À l’occasion du 39ème festival de Fort-de-France "Résonance", qui est dédié cette année au Docteur Pierre Aliker, des graffeurs ont réalisé une fresque en hommage à André Aliker, Amilcar Cabral et Aimé Césaire. Pour réaliser cette oeuvre, les organisateurs du festival ont fait appel au cap verdien Carlos Manuel Mendes Abreu ainsi qu’aux artistes martiniquais Xan, Oshea et Cima. Le mur du lycée André Aliker, au Boulevard Amilcar Cabral de Fort-de-France, est désormais chargé d’une empreinte culturelle. Une véritable rencontre entre la modernité et l’histoire de la Martinique. Qui était André Aliker ? André Aliker est né le 10 février 1894 au quartier Roches-Carrées (Lamentin), dans une famille modeste d’ouvriers agricoles. Durant la première guerre mondiale, il se porte volontaire … Continuer la lecture de « Boulevard Amilcar Cabral »

La Maison de la Canne

© christelle

La Maison de la Canne se situe dans les murs de l’ancienne distillerie de l’habitation Vatable aux Trois-Ilets. Cette dernière possède un fonds de terre de 323 hectares. Justin Mario, propriétaire à partir de 1904 y installe cette fameuse distillerie en 1916. La ville de Trois-Îlets possède à l’époque 3 autres distilleries agricoles : L’Espérance, l’Anse à l’Âne et Poterie. Le rhum Le Soleil est produit à Vatable jusqu’en 1962, quand Luc Mario cède son contingent de rhum aux établissements Simonnet. Achetée en 1987 par l’Association Martiniquaise de la Maison de la Canne, la distillerie est restaurée et modifiée afin d’y abriter le musée qui retrace l’histoire de la canne à sucre depuis son introduction en Martinique au milieu du … Continuer la lecture de « La Maison de la Canne »

Découverte du Village de la Poterie

© jessyFlash2vie

Le Village de la Poterie se situe sur la Route des Trois-Ilets. Ancienne habitation des jésuites, l’habitation Poterie regroupait autrefois non seulement des activités de poterie, mais également une sucrerie, qui fonctionne certainement dès le XVIIème siècle, avant de se spécialiser progressivement dans la poterie à usages industriel et domestique, pratiquée dès le XVIIIème siècle. Une partie des bâtiments de l’usine date du XIXème siècle, époque de cuisson au four à bois. Des modifications sont apportées au XXème siècle, au gré des innovations technologiques. Le tout premier bâtiment visible en arrivant dans le Village de la Poterie est le bâtiment ayant abrité le débit de la régie, aussi appelé simplement Boutique de Poterie. A l’origine, cette construction permettait la vente … Continuer la lecture de « Découverte du Village de la Poterie »

Visite du Musée du Café et du Cacao

© christelle

La semaine dernière, j’ai décidé de redécouvrir la ville des Trois-Ilets grâce son riche patrimoine. Je me suis donc rendue au Musée du Café et du Cacao, au Village de la Poterie et à la Maison de la Canne. Le Musée du Café et du Cacao se situe dans le Domaine du Château Gaillard, dans la commune des Trois-Ilets. Il s’agit d’une grande demeure de style créole regroupant un certain nombre d’espaces culturels et artisanaux dont une pépinière, des ateliers de création de parfums et de compositions aromatiques, des ateliers de poterie et de céramique, des boutiques de bijoux, un restaurant, etc. Située au cœur du centre d’artisanat d’art et d’horticulture, la pépinière des Trois-Îlets est la plus grande serre … Continuer la lecture de « Visite du Musée du Café et du Cacao »

Saint-Pierre, ville d’art et d’histoire

© H2V

Vendredi dernier, j’ai été à Saint-Pierre avec ma petite maman. On a commencé par le Centre de Découverte des Sciences de la Terre. Celui-ci a été inauguré le samedi 7 février 2004 sous la présidence de Claude Lise. Le CDST a été créé dans le but de rendre hommage aux 28000 personnes décédées lors de l’éruption du 8 mai 1902 (représentées par les 28 blocs rouges disposés dans le jardin du Centre). Il s’agit également de témoigner de l’importance des évènements volcanologiques ayant eu lieu le siècle dernier, et d’inciter la population Martiniquaise à prendre conscience des réels dangers liés à la Montagne Pelée. Le CDST se compose de 3 principaux espaces : la station météorologique, le cyclone et le … Continuer la lecture de « Saint-Pierre, ville d’art et d’histoire »

108 ans après l’éruption de la Montagne Pelée

© André Allaguy-Salachy

Au XVIIIème siècle, Saint-Pierre est la capitale des Isles-sous-le-Vent. Construit en pierre de taille, la ville compte d »importants bâtiments et monuments, ainsi qu’une douzaine de rhumeries. Le port, où transitent des navires du monde entier, est le lieu d’un commerce intense. Ville du confort, de la vie intellectuelle et culturelle, Saint-Pierre est un haut lieu de divertissement : son théâtre et son carnaval sont très réputés. Dans la seconde moitié du XIXème siècle, Saint-Pierre devient la capitale du rhum, et compte au début du XXème siècle, vingt distilleries dans ses murs, et treize autres dans ses environs. Le 8 mai 1902, juste avant le second tour du scrutin législatif, l’éruption soudaine de la Montagne Pelée dépasse toutes les prévisions qui … Continuer la lecture de « 108 ans après l’éruption de la Montagne Pelée »