Tout le monde s’en va de Wendy Guerra, comprendre le Cuba d’antan par la lecture d’un journal intime

Copyright : Stock

Tout le monde s’en va est le premier roman de Wendy Guerra. Cette écrivaine cubaine est née à La Havane en décembre 1970, et s’inspire de ses propres journaux intimes pour créer cette histoire à caractère autobiographique. Cet ouvrage a reçu le Premier Prix du roman Bruguera en 2006, la même année de sa parution dans une maison d’édition barcelonaise, en espagnol. En France, il paraît aux éditions Stock en 2008 et est traduit par Marianne Millon. Fort de son succès, Todos se van existe en au moins neuf langues différentes. Il est également adapté au cinéma par le directeur de production colombien Sergio Cabrera. Ce film sort en mars 2015 et est aussi connu aux États-Unis sous le titre … Continuer la lecture de « Tout le monde s’en va de Wendy Guerra, comprendre le Cuba d’antan par la lecture d’un journal intime »

Le chanteur de tango de Tomás Eloy Martínez, dans les rues de Buenos Aires

Copyright : Gallimard

Parce qu’il est ici question de sonorités et de danse, de tango, ce livre m’a tout de suite interpellée. Je n’avais jusqu’alors jamais eu l’occasion de lire Tomás Eloy Martínez, un journaliste et écrivain argentin à l’origine de nombreuses publications, malheureusement décédé en 2010. C’était pour moi l’occasion de plonger au cœur de Buenos Aires, la capitale de l’Argentine, une cité sud-américaine aux allures de labyrinthe. Remonter aux origines du tango… Le chanteur de tango nous relate le voyage de Bruno Cadogan, un étudiant de l’Université de New York City. Le jeune homme est en train d’écrire une thèse sur les origines du tango au moment où commence cette histoire. Pendant ses recherches, il tombe sur les écrits de Jorge … Continuer la lecture de « Le chanteur de tango de Tomás Eloy Martínez, dans les rues de Buenos Aires »