Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vibrante revisite de Paul et Virginie

© Gallimard

Je vous mentionnais cette œuvre contemporaine, Genie et Paul, il y a quelques temps déjà alors que je présentais Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre. L’auteure de ce livre, Natasha Soobramanien, est une écrivaine de nationalités anglaise et mauricienne. Genie et Paul est son premier roman, une magnifique fiction qui rend subtilement hommage au texte classique du XVIIIe siècle. Cet ouvrage est originellement paru chez Myriad Editions en 2012. En France, on le retrouve aux éditions Gallimard dans la collection Continents Noirs depuis seulement avril dernier. Il est traduit par la romancière franco-mauricienne Nathacha Appanah. L’histoire d’un départ qui bouleverse toute une famille Genie Lallan est une jeune femme de vingt-six ans emmenée d’urgence à l’hôpital à Londres … Continuer la lecture de « Genie et Paul de Natasha Soobramanien, une vibrante revisite de Paul et Virginie »

La noce d’Anna de Nathacha Appanah, une remise en question en toute sensibilité

© Gallimard

Enchantée par Tropique de la violence et Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, j’ai décidé de lire une autre fiction narrative de cette écrivaine franco-mauricienne. La noce d’Anna est son troisième roman, un livre relativement court paru aux éditions Gallimard dans la collection Continents Noirs. Celui-ci relate l’histoire de Sonia et Anna, une mère et sa fille dont on explore la relation si singulière. La noce d’Anna est lauréat de deux distinctions prestigieuses, à savoir le Prix de la passion 2006 et le Prix grand public du Salon du Livre. Ce roman existe aujourd’hui au format poche dans la collection Folio de Gallimard. Introspection et évolution ? Aujourd’hui, 21 avril, Anna se marie. Sonia ressasse alors tous les événements qui … Continuer la lecture de « La noce d’Anna de Nathacha Appanah, une remise en question en toute sensibilité »

Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé

© Gallimard

Après avoir lu Tropique de la violence, je me devais de lire un autre écrit de Nathacha Appanah, cette écrivaine franco-mauricienne dont je vous parlais il y a quelques temps, dont la plume est si percutante. Mon choix s’est porté sur Petit éloge des fantômes, un magnifique recueil de nouvelles. Et je dois bien l’avouer, je ne m’attendais pas à être autant touchée par l’écriture de cette romancière, ce qui fut une très belle surprise pour moi. Composé de sept petites histoires, ce livre est un condensé de narrations autour de la thématique du fantôme, de la présence des esprits et de leurs possibles agissements sur autrui. J’ai littéralement pleuré à la lecture de Mes fantômes bien aimés, une histoire … Continuer la lecture de « Petit éloge des fantômes de Nathacha Appanah, accepter de vivre avec le poids du passé »

Ma fille de Jane Shemilt, ou ce que l’on sait vraiment des personnes qui nous entourent

© Pocket

Ma fille est le premier roman de l’écrivaine britannique Jane Shemilt. Avant de se plonger pleinement dans l’écriture, cette romancière a exercé en tant que médecin à Bristol, en Angleterre, où elle vit avec son mari et leurs cinq enfants. Elle obtient, alors qu’elle continue en parallèle de travailler dans son cabinet de généraliste, un diplôme d’Études supérieures en Création littéraire à l’Université de Bristol, puis une maîtrise en Écriture créative à Bath Spa University. C’est ainsi qu’elle réalise son rêve. Daughter paraît en août 2014 chez Penguin Books. En France, ce livre paraît d’abord aux éditions Le Cherche-Midi en 2016, avant de sortir en septembre dernier au format poche chez Pocket. La traduction en français nous est proposée par … Continuer la lecture de « Ma fille de Jane Shemilt, ou ce que l’on sait vraiment des personnes qui nous entourent »

Into the water de Paula Hawkins, un panel de narrateurs pour un livre plein de noirceur

© Riverhead Books

Après la lecture de ce roman, je peux l’affirmer sans crainte : je suis complètement sous le charme de l’écriture de Paula Hawkins. J’avais déjà adoré lire The Girl on the train, mais Into the water est un véritable coup de cœur littéraire pour moi. Cette écrivaine britannique possède définitivement un style unique qui peut immerger son lecteur pendant des heures et des heures de lecture. Into the water existe dans l’édition française sous le titre Au fond de l’eau paru aux éditions Sonatine en juin 2017 et plus récemment paru dans un format poche aux éditions Pocket le mois dernier. Pour ma part, j’ai préféré lire ce roman en anglais, sa langue originelle. L’analyse fine d’un même scénario présenté sous … Continuer la lecture de « Into the water de Paula Hawkins, un panel de narrateurs pour un livre plein de noirceur »

The Girl on the train de Paula Hawkins, un thriller aux retombées internationales

© Black Swan

La première fois que j’ai lu The Girl on the train, c’était il y a près d’un an. L’extrême popularité de La Fille du train m’avait un peu écartée de l’envie de découvrir ce roman : des fois, j’ai peur d’en attendre trop d’un livre à cause de sa trop grande renommée. Je me suis finalement lancée et j’ai adoré ce thriller aux retombées internationales. Il me tenait à cœur de revenir aujourd’hui sur l’histoire de ce roman, et de son auteure Paula Hawkins. Quelques mots sur Paula Hawkins Paula Hawkins est une écrivaine britannique née et ayant grandi à Harare au Zimbabwe. Diplômée de l’Université de Oxford, Paula Hawkins travaille d’abord en tant que journaliste pendant quinze ans, notamment pour … Continuer la lecture de « The Girl on the train de Paula Hawkins, un thriller aux retombées internationales »

Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante

© Gallimard

En lisant l’œuvre contemporaine Genie and Paul de Natasha Soobramanien, une écrivaine de nationalités anglaise et mauricienne dont je vous parlerai prochainement, j’ai découvert le texte classique Paul et Virginie. Le premier roman de la jeune britannique étant construit comme une allégorie à cet écrit, j’ai eu envie de me le procurer afin d’en dégager les nombreuses références. Paul et Virginie a été écrit par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, un écrivain et botaniste français né en 1737. Alors adolescent, Bernardin de Saint-Pierre a traversé l’Atlantique en bateau avec son oncle pour se rendre en Martinique. Puis, dans ses années plus matures, il habite plusieurs mois à la Réunion (alors appelée l’Île Bourbon), à l’Île Maurice (alors appelée l’Île de France), … Continuer la lecture de « Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, une œuvre classique inspirante »

Le voyage d’Octavio de Miguel Bonnefoy, une fable fantastique au cœur du Venezuela

© Rivages

Après avoir lu Sucre noir, le dernier roman de Miguel Bonnefoy, j’ai eu très envie de découvrir son premier écrit Le voyage d’Octavio. Dans ce roman, l’écrivain franco-vénézuélien à la plume enchanteresse nous offre une parabole sur ce qui fait l’essence même d’une contrée : son histoire et la capacité de ses habitants à la commémorer. J’ai beaucoup apprécié cette morale qui nous est adressée de façon originale dans un univers tout aussi haut en couleurs que celui proposé par Sucre noir. L’histoire oubliée de la terre vénézuélienne Miguel Bonnefoy s’inspire de l’écrivain vénézuélien Andrés Eloy Blanco pour nous conter l’histoire d’un peuple qui oublie ses racines, l’histoire d’un village où se meurt la tradition. Le poème auquel il fait référence … Continuer la lecture de « Le voyage d’Octavio de Miguel Bonnefoy, une fable fantastique au cœur du Venezuela »

Le chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la première guerre mondiale

© Gallimard

J’ai eu l’occasion de lire La salle de bal d’Anna Hope, écrivaine et actrice anglaise, il y a quelques mois lors de la rentrée littéraire de septembre de Gallimard. Parce que cette romancière a un talent sans pareil pour manier les mots et nous faire ainsi découvrir l’histoire, j’ai eu envie de plonger dans la lecture de son premier roman Le chagrin des vivants. Ce livre nous conte une fiction historique post première guerre mondiale dans laquelle les personnages sont blessés, meurtris, émouvants. À l’heure où cette guerre se termine, les soldats du front qui ont survécu à des longs mois de souffrance et d’endurance rentrent chez eux. Ils apparaissent fragilisés, déconnectés, parfois même complètement fracturés. D’autres ont eu bien … Continuer la lecture de « Le chagrin des vivants d’Anna Hope, les traces indélébiles laissées par la première guerre mondiale »

Sucre noir de Miguel Bonnefoy, à la recherche du véritable trésor

© Rivages

Miguel Bonnefoy est un auteur franco-vénézuélien dont j’avais très envie de découvrir la plume. Il est l’auteur du roman Le Voyage d’Octavio, un livre qui a remporté de nombreuses distinctions telles que le Prix de la Vocation et le Prix des cinq continents de la francophonie "mention spéciale" ; et a été nominé au Prix Goncourt du premier roman. J’ai finalement décidé de lire Sucre noir, un roman paru aux éditions Rivages en août 2017. S’il y a un détail de ce livre qui m’a profondément touchée, c’est la capacité de son auteur à nous décrire admirablement les odeurs, les ambiances et les émotions de son histoire. J’ai été particulièrement sensible à toutes ces descriptions et à la pertinence du message … Continuer la lecture de « Sucre noir de Miguel Bonnefoy, à la recherche du véritable trésor »