La Légèreté de Catherine Meurisse, ou comment annihiler la pesanteur de l’horreur

Copyright : Dargaud

Le 7 janvier 2015, une attaque terroriste d’une violence sans pareille est orchestrée au siège social du journal parisien Charlie Hebdo. Douze personnes – les dessinateurs de presse Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski ; le lecteur et correcteur Mustapha Ourrad ; la psychiatre Elsa Cayat ; l’économiste et journaliste Bernard Maris ; le policier Franck Brinsolaro ; le journaliste Michel Renaud ; un agent chargé de la maintenance du bâtiment, Frédéric Boisseau ; et un gardien de la paix, Ahmed Merabet – sont cruellement assassinées lors de cet attentat. Catherine Meurisse faisait partie de l’équipe des dessinateurs de presse de Charlie Hebdo au moment des faits. En retard pour sa réunion du matin, elle échappe de peu à ce véritable carnage. Mais comme tous les blessés et … Continuer la lecture de « La Légèreté de Catherine Meurisse, ou comment annihiler la pesanteur de l’horreur »

Les Petites victoires de l’illustrateur Yvon Roy, les réflexions d’un père sur l’autisme de son fils

Copyright : Rue de Sèvres

J’ai découvert Les Petites victoires en librairie il y a déjà presque un an. J’ai récemment pu lire à nouveau ce roman graphique ; il me tenait à cœur de l’évoquer ici. Cette histoire à caractère autobiographique nous est proposée par Yvon Roy, un illustrateur québécois connu pour son adaptation en bande dessinée du roman d’Yves Thériault, Agaguk. Yvon Roy est le père d’un jeune garçon autiste et dans cette bande dessinée, il revient sur ses questionnements en tant que parent d’un enfant malade. L’idée de partager son expérience avec d’autres parents En préface de ce roman graphique, Yvon Roy nous invite à comprendre sa démarche. Selon lui, il n’est pas question d’écrire sur l’autisme en général, même si ce trouble … Continuer la lecture de « Les Petites victoires de l’illustrateur Yvon Roy, les réflexions d’un père sur l’autisme de son fils »

Paroles d’honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn, la femme au cœur de la société marocaine

Copyright : Les Arènes

Paroles d’honneur est l’adaptation en roman graphique du document Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc de la romancière, essayiste et journaliste primée du Prix Goncourt en 2016, Leïla Slimani. Comme l’écrivaine nous le conte si bien dans la préface de cet ouvrage, ce livre est né de ses rencontres avec des femmes marocaines venues spontanément se confier à elle suite à la publication de son premier roman Dans le jardin de l’ogre. Ce sont ces témoignages poignants que Leïla Slimani a souhaité incarner, afin de « donner à voir la beauté de ces femmes et de [son] pays ». Pour la création de cette bande dessinée parue chez Les Arènes au mois de septembre 2017, on retrouve en tant qu’illustratrice … Continuer la lecture de « Paroles d’honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn, la femme au cœur de la société marocaine »

Algériennes : 1954-1962, une bande dessinée sur la guerre d’Algérie de Swann Meralli et Deloupy

Copyright : Marabout

Quand j’ai découvert il y a quelques mois que Deloupy a illustré Algériennes : 1954-1962, j’ai tout de suite eu envie de lire cette bande dessinée. Je m’attendais à découvrir une fiction historique dont je ne connaissais que très peu la réalité, et je peux dire qu’en ce sens, ce roman graphique a particulièrement été formateur. Ici on découvre la guerre d’Algérie sous des points de vue très différents mais tout aussi essentiels. J’ai adoré m’imprégner cet ouvrage. Pour la réalisation de cette bande dessinée parue aux éditions Marabout, Deloupy s’accompagne de Swann Meralli, un jeune réalisateur et scénariste connu pour ses courts-métrages tels que Chroniques de banlieue et Persona. Swann Meralli est également l’auteur de la série Le Petit livre … Continuer la lecture de « Algériennes : 1954-1962, une bande dessinée sur la guerre d’Algérie de Swann Meralli et Deloupy »

La Page blanche de Boulet et Pénélope Bagieu, une bande dessinée sur la quête d’identité

Copyright : Delcourt

La Page blanche est un roman graphique possédant une histoire des plus mystérieuses, dont le scénario nous est proposé par Boulet, les illustrations et les couleurs par Pénélope Bagieu. Boulet est un scénariste et illustrateur français de bandes dessinées notablement connu pour la série Notes publiée chez Delcourt depuis 2004. Pénélope Bagieu est également une scénariste et illustratrice française de bandes dessinées, particulièrement connue pour la série Les Culottées parue chez Gallimard Bande dessinée. J’avais très envie de découvrir l’univers de ces deux auteurs ; mon choix s’est rapidement porté sur cette bande dessinée car dès la lecture de la quatrième de couverture de La Page blanche, j’ai été intriguée. À la recherche de sa véritable identité Dès la première page, … Continuer la lecture de « La Page blanche de Boulet et Pénélope Bagieu, une bande dessinée sur la quête d’identité »

Maison sans fenêtres de Marc Ellison et Didier Kassaï, un exposé poignant sur la République Centrafricaine

Copyright : La Boîte à Bulles

Avant de lire cette bande dessinée proposée par Marc Ellison, photo-journaliste écossais, et Didier Kassaï, illustrateur centrafricain, je n’avais AUCUNE idée de la situation dans laquelle se trouve la République Centrafricaine. J’ai été interpellée par ce sous-titre peu commun Enfances meurtries en Centrafrique, et ce n’est qu’en redéposant cet ouvrage que j’ai véritablement compris pourquoi il est question d’une Maison sans fenêtres, d’une bâtisse dont on ne perçoit pas l’intérieur : la République Centrafricaine est peu couverte médiatiquement, ce qui veut donc dire que peu connaissent véritablement l’étendue de la crise connue par ce pays enclavé d’Afrique centrale. À propos de la République Centrafricaine La République Centrafricaine est une ancienne colonie française, indépendante seulement depuis août 1960. C’est aussi en 2016 … Continuer la lecture de « Maison sans fenêtres de Marc Ellison et Didier Kassaï, un exposé poignant sur la République Centrafricaine »

L’Été Diabolik de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse, un thriller plein de couleurs

Copyright : Dargaud

L’Été Diabolik est un roman graphique imaginé par Thierry Smolderen et illustré par Alexandre Clérisse. Ces deux auteurs de bandes dessinées n’en sont pas à leur première collaboration : ils ont d’abord réalisé Souvenirs de l’empire de l’atome ensemble, un roman graphique paru en janvier 2013 également aux éditions Dargaud. L’Été Diabolik m’a chaudement été recommandé par un de mes proches, j’avais donc très envie de découvrir son intrigue. Forte de son succès, cette bande dessinée a été traduite en allemand, en italien et en espagnol ; elle a reçu, entre autres, le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2016, le Prix de la BD Fnac 2017 et le Fauve Polar SNCF 2017. Un mystère palpitant aux allures pop art Tout commence un après-midi … Continuer la lecture de « L’Été Diabolik de Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse, un thriller plein de couleurs »

Luisa, ici et là de Carole Maurel, une femme peut en cacher une autre…

Copyright : La Boîte à Bulles

À la suite de ma lecture des bandes dessinées En attendant Bojangles et Écumes de Carole Maurel et Ingrid Chabbert, j’ai eu très envie de continuer à découvrir l’univers de ces deux scénaristes. C’est ainsi que je me suis procurée Luisa, ici et là, un roman graphique pour lequel on retrouve à la fois en tant qu’illustratrice, coloriste et scénariste Carole Maurel. Luisa, ici et là nous conte l’histoire d’un femme âgée de 33 ans qui tombe un jour nez à nez avec celle qu’elle était il y a plus de 15 ans. Une femme, une pluralité d’émotions Luisa, 33 ans, est une femme bien ancrée dans son temps. Elle exerce la profession de photographe, mais pour sublimer des aliments … Continuer la lecture de « Luisa, ici et là de Carole Maurel, une femme peut en cacher une autre… »

Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher, une bande dessinée qui fait réfléchir…

Copyright : Glénat

J’ai découvert Ces jours qui disparaissent lors d’une de mes nombreuses excursions en librairie. Je ne connaissais pas jusqu’alors le travail de son scénariste Timothé Le Boucher, j’ai donc largement pu apprécier avec cet ouvrage ses talents de dessinateur et sa capacité à composer une histoire hors du commun. Ce roman graphique a d’ailleurs remporté le Prix des Libraires de BD 2017. L’intrigue principale de Ces jours qui disparaissent possède une part de mystère insoutenable. Il est impossible de deviner ici l’issue de ce livre tant son auteur a fait en sorte d’en divulguer tout juste les éléments nécessaires à sa compréhension. J’ai beaucoup aimé évoluer dans cet univers invraisemblable qui nous donne envie de souhaiter une évolution positive de … Continuer la lecture de « Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher, une bande dessinée qui fait réfléchir… »

Petite maman de Halim Mahmoudi, ou la maltraitance des enfants

Copyright : Dargaud

Petite maman est l’histoire peu banale de Brenda, une enfant qui fait tout pour subvenir aux besoins de sa mère Stéphanie. J’avais entendu parler de cette bande dessinée il y a déjà quelques mois à l’occasion d’une excursion en librairie, mais n’avais pas eu l’opportunité de la lire jusqu’à maintenant. Par un dessin subtil et poétique, Halim nous fait découvrir l’univers de ces deux personnages, un monde plein de violence et de désespoir. Les tons monochromes que possède ce roman graphique nous plonge d’autant plus dans la noirceur de leur quotidien. Tel un poisson hors de l’eau… Stéphanie tombe enceinte à l’âge de 15 ans. Comble du « malheur », elle se fait larguer par le père de son enfant avant même d’avoir … Continuer la lecture de « Petite maman de Halim Mahmoudi, ou la maltraitance des enfants »