Touch The Sky Riddim

On l’attendait, il est enfin arrivé, le Touch The Sky Riddim est enfin disponible sur toutes les plateformes légales de téléchargement de musique ! Il y a déjà un bon mois, je vous proposais d’écouter la première chanson commericalisée sur cette base instrumentale : Tou Sèl An Mwen de Saïk.

Et depuis le mercredi 30 juillet dernier, quatorze autres artistes ont également posé leurs voix sur ce riddim aux sonorités légères, qui nous est offert par la maison de production Blue Lagoon Music Records. Vous pouvez d’ailleurs télécharger le Touch The Sky Riddim sur Amazon.

Le Touch The Sky Riddim en résumé

Le Touch The Sky Riddim est l’un des riddims les plus convaincants sortis cette année à l’échelle caribéenne locale, si je peux m’exprimer ainsi. De nombreux artistes d’origines guadeloupéenne, mais aussi dominicaine, martiniquaise, réunionnaise et même guinéenne avec l’apport musical de Lyricson, ont décidé d’envahir les ondes avec cette base instrumentale proposée par le label Blue Lagoon.

Cette compilation nous propose avant tout toutes les couleurs de l’amour à l’antillaise. De nombreuses chansons comme Si Tu Es Là qui signe le retour de Colonel Reyel ou encore Amour Idyllique de T-Shaa, sont représentatives de ce que ce sentiment apporte chaque jour à notre quotidien. Jaïan K nous dira à sa manière, par exemple, qu’il adore partager les bras de sa dulcinée. Misié Sadik nous fera part des incertitudes qui envahit sa partenaire dans An Dé Mo, un morceau dans lequel finalement le chanteur se veut réconfortant et attentif à celle qu’il aime. Et c’est aussi l’occasion de découvrir Kendell avec son titre Talk To Me, dans lequel la seule pensée de perdre celle qu’il aime le rend complètement fou.

En outre, le Touch The Sky Riddim nous présente également des paroles "conscientes", comme le disent les jamaïcains. La question de l’appartenance culturelle revient notamment avec Istwa An Nou de Rachelle Allison, mais aussi d’une certaine façon avec une des grandes gagnantes des Hit Lokal Awards de l’année dernière, Swé. Ainsi, les notions de liberté, de partage et de détermination sont bien définies par la chanteuse guadeloupéenne, mais aussi par Saïk et ProfA qui nous décrivent leur envie de réussir, par tous les moyens possibles : "An ka véyé si pa ni rékin an dlo a an ka navigué, Sé pou sa ké an préféré rété tou sèl an mwen".

Et si cette compilation a bien commencé avec le titre de Saïk, Tou Sèl An Mwen, c’est bien Admiral T qui intervient pour finir ce chapitre musical de très bon augure. Il annonce sur Facebook que ce riddim lui a tant plu, qu’il a souhaité en faire partie. Et c’est ainsi que naît la seule bonus track de ce riddim. Une dernière chanson où l’amour règle une dernière fois.

Les sonorités de ce riddim font appel à quelques touches de piano mais surtout une guitare bien présente, qui rythme les paroles que chacun des artistes ont bien voulu nous offrir. Le Touch The Sky vous permettra de vous envoler et de réellement toucher le ciel comme le dit si bien Krys dans Alleluia.

Le Touch The Sky Riddim piste par piste

Comme je vous le disais en préambule, le premier artiste que l’on retrouve sur cette compilation est donc Saïk, avec la chanson Tou Sèl An Mwen. Cette chanson est une invitation à l’évasion. Saïk préfère rester seul en certaines situations pour pouvoir mieux respirer et profiter de sa vie comme il l’entend. Il a des objectifs à atteindre, et compte bien s’y atteler. Ce magnifique titre aura permis au riddim de se faire une certaine notoriété avant sa sortie officielle ce mercredi 30 juillet.

C’est ensuite Colonel Reyel que l’on peut écouter sur le Touch The Sky Riddim. La trame de sa chanson se cadre dans un contexte bien précis, celui des relations sentimentales. L’artiste, que l’on ne présente plus grâce à ses chansons comme Celui ou encore Aurélie, déclare sa flamme à sa partenaire. Si Tu Es Là est une chanson dans laquelle il confesse son amour à sa dulcinée : "Si tu es là avec moi jamais rien ne m’atteindra, Aucun obstacle sur la route ne me freinera, Je surmonterai tout si tu es là, Seulement si tu es là".

Kendell est un chanteur d’origine dominicaine que je ne connaissais pas jusqu’alors. Avec son titre Talk To Me sur ce riddim, il réalise un premier pas vers une reconnaissance de sa voix à l’échelle nationale. Sa voix est plutôt posée et douce, il est capable de monter facilement (ou en tout cas, c’est l’impression qu’il donne) dans les aigus. Il est le premier artiste sur cette compilation à nous offrir ainsi des paroles chantées en anglais, pour nous exprimer lui aussi son attirance pour l’objet de ses désirs. "You got me going crazy", est l’une des phrases les plus révélatrices du caractère de sa chanson. C’est l’un de mes titres préférés de cet album.

La première voix féminine présente sur le Touch The Sky Riddim est donc celle de Swé, qui continue sa percée dans le monde musical. La voix de cette chanteuse que je connais depuis un plus d’un an maintenant grâce au titre Papyon, dont je vous parlerai bien vite et qui est aussi ma sonnerie de téléphone, possède cet aspect versatile que lui permet de pouvoir nuancer ses propos. Avec Lib, Swé revient finalement sur le droit à la liberté d’expression. Elle nous déclare comme « libres », chacun d’entre nous capables de faire ses propres choix, d’avancer et de rêver tranquillement, peu importe ce que les gens peuvent en penser. Swé a aucunement l’intention de se laisser dicter une conduite, et avec ce titre, elle l’affirme explicitement.

Misié Sadik, auteur de bien des chansons aux paroles qui mènent à la réflexion, nous propose une chanson pleine d’amour sur le Touch The Sky Riddim. Misié Sadik prend le temps de déclarer aussi ce qu’il éprouve pour la personne avec laquelle il partage sa vie. An Dé Mo, « en deux mots », l’artiste parle de l’amour qu’il porte à cette femme, tout en évoquant les doutes infondés qu’elle a à son égard. De leur relation, on perçoit comme un malaise que Misié Sadik tente de dissumer avec cette chanson. L’important pour lui serait qu’ils arrivent à réellement communiquer sur leurs possibles divergences d’opinion.

Jaïan K est l’une de mes plus grandes découvertes de cette compilation. Je ne connaissais pas, honte à moi, ce chanteur d’origine antillaise. Et pourtant, son parcours dans le monde de la musique sur le plan local est déjà bien tracé, avec des chansons comme This Woman ou Rété Natwal, dont je vous parlerai prochainement, par exemple. Pour le Touch The Sky Riddim, Jaïan K chante That X Thing. Ici, il fait allusion à tout l’amour qu’il éprouve pour son alter ego.

C’est ensuite Krys qui prend le relais avec son titre Alleluia. Ce chanteur de dancehall d’origine guadeloupéenne change complètement de registre pour son titre qui se veut sur le ton de la reconnaissance. Alleluia est une sorte d’hymne à la vie. Krys y est conscient de la chance qu’il a d’être en vie, et avec cette chanson il remercie le ciel de lui permettre de profiter de chaque jour avec autant de joie, de bonheur et de bien-être.

Istwa An Nou est une magnifique chanson de Rachelle Allison sur son histoire avec la Guadeloupe. La chanteuse y relate son affection pour son île d’origine et pour sa culture. Istwa An Nou est sa manière de rendre hommage à la Guadeloupe. Et, pleinement consciente de l’héritage que lui a laissé ses ancêtres, l’artiste nous chante avec conviction la fierté qu’elle a envers son berceau culturel.

C’est ensuite Mc Duc qui reprend le riddim. Mc Duc est un chanteur originaire de l’île de la Réunion, qui est notamment connu pour sa reprise du célèbre Jump de RDX intitulée Daggaring. Ici, sur le Touch The Sky, Mc Duc nous invite à rendre compte de son amour pour l’élue de son cœur, celle sans laquelle il ne peut pas concevoir sa vie : "I need you by my side, that’s why I don’t wanna see you cry, I wanna make you my wife, Girl you’re always on my mind".

Suite à cette nouvelle déclaration d’amour, Lyricson nous propose Sunday To Sunday. Sur un ton assez festif et décontracté, Lyricson nous invite à profiter de la vie autant que possible et à danser du dimanche au dimanche ! "Cause we are party from Sunday to Sunday, Cause to we everyday is not an holiday, Dance wi a dance until the sunlight, Come join the party, free up your body", telle est la première partie du refrain de cette chanson au contexte reposant.

La trame romantique du Touch The Sky Riddim revient ensuite avec T-Shaa qui nous interprète Amour Idyllique. La chanteuse produite par le fameux Step Out Productions de Krys reprend à son tour des paroles relatives aux relations amoureuses. La chanteuse qualifie « d’idyllique » l’amour qu’elle vit avec son compagnon. Elle en profite pour souligner ici que son amour touche le ciel, petit clin d’œil au nom de ce riddim sur lequel elle a été invitée à poser sa voix.

Jeva 9 chante une de mes chansons préférées sur cette base instrumentale. Avec An Tout Sens, il fait contraster son impatience vis-à-vis d’une relation encore naissante avec son envie de prouver à l’élue de son cœur qu’il sera là en toute situation pour elle. Et son donc en toute simplicité qu’il lui livre les attentions qu’il aura à son égard. Jeva 9 se sent prêt et semble avoir mesuré l’impact que cette nouvelle personne aura dans sa vie de manière concrète.

C’est ensuite à ProfA de se lancer dans l’exercice de reprise de cette base rythmique. Do It Right est une chanson pour souligner la détermination qui doit nous animer pour arriver à atteindre nos objectifs. La vie n’est pas facile, mais si nous arrivons à maintenir le cap, de manière franche, directe et honnête, nous arrivons là où nous le souhaitons.

Chanté Baw interprété par Xelo, un chanteur de reggae, dancehall originaire de la Guadeloupe, est une autre chanson pleine de sentiments amoureux, à l’image d’An Dé Mo par exemple. Dans ce titre, Xelo nous parle de son affection pour celle qu’il aime. Il chante ce morceau pour elle, comme nous l’indique de cette chanson : "Lè nou ansanm mwen ka santi an lov baby, An bèl sansasyon ka mèt mwen an trans, Lè nou kolé séré an vlé dansé…".

Pour compléter cette magnifique compilation, Admiral T nous offre une bonus track de toute beauté. Magic Love est un dernier titre en puissance qui permet d’appréhender l’amour qu’il existe entre Admiral T et la femme qu’il aime. "Girl sé vou mwen vé, Sé sa non fo pa’w douté, Sa ki tin’ antre nou dé, Sa majik" (Girl, c’est toi que je veux, Non, il ne faut pas que tu en doutes, Ce qu’il y a entre nous deux, C’est magique…).

La seizième et dernière piste de cette compilation est un megamix proposé par DJ Axx, que vous pouvez retrouver sur son compte SoundCloud ou sur Twitter. Ce remix reprend un bout de chacune des chansons présentes sur la compilation en un peu moins de sept minutes ! Une manière agréable de redécouvrir chacun des artistes en une seule fois.



TRACKLIST :
01 – Saïk – Tou Sèl An Mwen
02 – Colonel Reyel – Si Tu Es Là
03 – Kendell – Talk To Me
04 – Swé – Nou Lib
05 – Misié Sadik – An Dé Mo
06 – Jaïan K – That X Thing
07 – Krys – Alleluia
08 – Rachelle Allison – Istwa An Nou
09 – Mc Duc – You
10 – Lyricson – Sunday To Sunday
11 – T-shaa – Amour Idyllique
12 – Jeva 9 – An Tout Sens
13 – ProfA – Do It Right
14 – Xelo – Chanté Baw
15 – Admiral T – Magic Love (BONUS TRACK)
16 – DJ Axx – Megamix

Zouk La Sé Sèl Médikaman Nou Ni par Bob Sinclar

Depuis le 17 juillet dernier, le groupe Kassav nous propose via son compte Youtube officiel un remix de sa très célébre chanson Zouk La Sé Sèl Médikaman Nou Ni. Il s’agit d’un tube signé Bob Sinclar.

Copyright : Best Ways

Depuis le 17 juillet dernier, le groupe Kassav nous propose via son compte Youtube officiel un remix de sa très célèbre chanson Zouk La Sé Sèl Médikaman Nou Ni. Cette nouvelle version du grand classique zouk nous est offert par le DJ et producteur de musique français Bob Sinclar.

Ce remix ne laisse visiblement pas les internautes indifférents ! Il y a quelques fans inconditionnels du groupe qui sont plutôt ravis de voir l’ouverture musicale que possèdent les membres de Kassav… Et il y a cette communauté de personnes qui ne comprend pas comment un classique de la musique antillaise ait pu être à ce point modifié.

Quoi qu’il en soit, Kassav s’apprête à célébrer son 35ème anniversaire et fait son Grand Méchant Zouk au Zénith de Paris le 4 octobre prochain, aux côtés de Fred Deshayes, Daly, Princess Lover, Riddla, et bien d’autres encore ! Et c’est à l’occasion de cet anniversaire de rubis, que de nombreuses propositions de remix leur sont proposées, en hommage à leur grande contribution dans le monde du zouk.

Et vous, que pensez-vous de ce titre ? Vous pouvez télécharger ce remix de Bob Sinclar sur Amazon.

Sweatpants Remix de Childish Gambino

Copyright : Eli Watson

Article rapide, car fatigue chronique. Childish Gambino nous propose aujourd’hui, via son compte Tumblr cet incroyable GIF représentant son dernier album, Because The Internet, de manière animée ! Et surtout, il nous invite à découvrir le remix de Battle Tapes de sa chanson SweatPants. Enjoy !

Childish Gambino, Because The Internet GIF cover

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Copyright : Milli Moto

Sachez-le, je suis assez contente de moi sur ce coup là ! Je l’ai senti arriver cette collaboration entre ces deux chanteurs que j’adore. Je vous ai déjà longuement parlé de Childish Gambino, mon plus gros coup de cœur musical de la fin de l’année 2011.

En revanche, je me dois de vous présenter Jhené Aiko. Depuis, quelques mois, cette chanteuse – qui a le même âge que moi – fait partie de mes playlists au même titre que Nneka, Lianne La Havas, Selah Sue, Swé, et j’en passe. (Je vous parlerai très vite de ces dernières, promis.)

Jhené Aiko, aussi parfois simplement appelé Jhené, est une chanteuse originaire des Etats-Unis. Elle est à la fois auteure et compositrice. Sa carrière musicale débute alors qu’elle est âgée de 14 ans. Elle est connue pour avoir chanté, à cette époque, avec les membres des B2K, un groupe de R&B américain, qui fit un carton aux débuts des années 2000. Plus récemment, j’ai appris à la connaître à travers de ses différentes chansons dont notamment Mirrors et 3:16am.

Mirrors est la première chanson que j’ai entendue de Jhené Aiko. Je l’ai découverte complètement par hasard, un soir de blues, seule dans mon appartement. Et j’ai tout de suite adoré l’univers de cette artiste. Jhené donne l’impression d’être pleinement consciente de ce qu’elle est réellement à savoir, une personne parfois complètement perdue face aux évènements de la vie, mais qui pourtant, essaie d’être le meilleur d’elle-même et se donne les moyens d’y arriver. J’adore cette double personnalité presque, qui la rend si humaine finalement : "But then the night takes over, And there is no one else around, You’re facing broken pieces, Don’t you look down..". C’est cette chanson qui m’aura finalement rendue très curieuse à son sujet et m’aura fait parcourir quelques sites afin d’en apprendre plus sur sa vie actuelle.

C’est alors que je découvre 3:16am, un titre qui a confirmé l’idée que je me suis instinctivement donnée de Jhené Aiko. Concernant les paroles "I do not feel the fear of falling, Thought I could fly, It didn’t go well but oh well, What do you know", Jhené Aiko écrit sur RapGenius : « I was born on March 16th. 3:16 is a popular bible verse that I believe in… But on the contrary… 3am is a dark hour… strong urges to want to leap off a building… This song is about real life depression, addiction, destructive love and suicide… It was a dark time for me + I smoked a lot of weed while I wrote it… ». Un morceau plein de noirceur, qui allait parfaitement avec mon moral de l’époque, ma vie personnelle. Jhené Aiko a donc été pour moi, une sorte de révélation improbable. Et bien évidemment, depuis, j’écoute un peu tout ce que produit cette jeune artiste, ainsi les chansons For My Brother en hommage à son frère Miyagi qu’elle a perdu le 19 juillet 2012 ou encore Comfort Inn Ending font également partie de mes playlists. Je suis simplement devenue complètement fan de son univers, des couleurs qu’elle m’apporte et de l’atmosphère recréé par ses chansons. Sa magnifique voix me berce de temps en temps, au gré de mes humeurs.

Depuis un bon mois je dirais, j’ai remarqué que Childish Gambino et Jhené Aiko collaboraient ensemble, de par leurs articles ou tweets via respectivement Tumblr et Twitter. J’ai tout de suite supposé qu’il s’agirait d’un morceau qui réunirait ces deux personnalités que j’affectionne. Et j’ai eu raison d’y croire ! Le 17 septembre dernier apparaît le remix de Bed Peace sur le compte Soundcloud de la jeune femme. A l’origine, Bed Peace est une chanson de Jhené Aiko, mais cette version est bien plus sympa à mon sens. Ce morceau est simplement une déclaration de paix et une ode à l’amour.

Cette première chanson réunissant Jhené Aiko et Childish Gambino me perturbe, littéralement, me fascine presque. J’adorerais voir ce que pourrait donner un titre où cette fois, ce serait la tessiture de Childish Gambino qui serait la plus exploitée et où le sujet principal serait plus emprunt de blessures ou de noirceur. Parce qu’après tout, je les aime pour leur honnêteté et leur manière de dire les choses telles qu’ils les perçoivent. Mais j’ai tout de même bien apprécié de les voir ensemble travailler sur ce morceau, et j’espère qu’ils auront l’occasion de nous offrir d’autres duos. Après tout, Jhené Aiko travaille actuellement sur la sortie de son prochain EP, Sail Out, dont la sortie est prévue pour le 29 octobre prochain. Et Childish Gambino travaille lui aussi sur ses projets musicaux personnels – il existe bien moins d’indices sur le « quoi », mais les mots Roscoe’s wetsuit reviennent bien souvent sur la toile en ce moment. Donc : patience.

 

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Bed Peace de Jhené Aiko et Childish Gambino

Edit du 28 octobre 2013 : Ça y’est ! Il est enfin sorti ce clip que j’attendais ! Définitivement, j’adore cette chanson et ce que dégagent les deux artistes ensemble. Merci à toi KLR pour ce lien. :)

Motivation Remix

Copyright : Kelly Rowland

Aujourd’hui, je vais vous parler de ma dernière trouvaille musicale : le remix du single Motivation chanté originellement par Kelly Rowland. Cette chanson est sortie le 8 avril dernier aux Etats-Unis et a tout de suite été un franc succès, malgré le caractère sexuel inattendu des propos interprétés par la chanteuse : "Oh lover, Don’t you dare slow down, Go longer, You can last more rounds, Push harder, You’re almost there now, So go lover, Make mama proud". On aurait pu croire que cette chanson aurait été rejetée par cette Amérique prude et pudique, mais on a plutôt un taux inverse de pénétration dans le pays. Les paroles de Motivation sont nées de la collaboration entre Jim Jonsin, Rico Love, Daniel Morris et Lil Wayne qui figure au même titre que Kelly sur le single, puisqu’il l’y accompagne.

Motivation est, en fait, le premier single à présenter le nouvel album de Kelly Rowland Here I am. Cet album, sorti il y a six jours aux Etats-Unis, a été co-écrit par Rico Love, un auteur/compositeur américain. Here I am possède dix titres parmi lesquels on retrouve Commander, la chanson produite par David Guetta l’année dernière.

A la sortie de Motivation, des premiers remix officiels de la chanson ont été produits pour les besoins des albums digitaux, et ce sont en premier lieu Busta Rhymes, Trey Songz et Fabolous qui s’essaient les premiers à cet exercice. Les sonorités conférées par leur chanson sont si représentatives des morceaux hip-hop des années 90-2000, qu’un réel engouement pour cette instrumentale a lieu ! Et c’est ainsi qu’ont commencé à défiler les « unofficial » versions remix de ce titre. Elle est donc reprise par plusieurs chanteurs américains tels que Lil Wayne, Chris Brown, Ciara, Da Brat, Diplo, FloKid, Linney, et j’en passe… Et tandis que ces différentes versions se multiplient et que le nombre d’artistes se prêtant au jeu augmente, j’ai, pour ma part, opté pour une version suffisamment globale réunissant, dans l’ordre, les artistes suivants : Mario, R. Kelly, Jeremih, The-Dream, Busta Rhymes et Trey Songz, aux côtés de l’ex Destiny’s Child.

Mario est le premier à chanter sur ce remix. La partie qui lui est consacrée dure jusqu’à 1:21 de la chanson. Il déclame ces paroles "Sexy as hell with no clothes on, You in every position with your heels on, Wanna show you some things you got my mind working, In the middle of the night stay up on me that’s spot working, Girl whenever you want it, you’re my 9 til 5, All that shit you talking keeps me on my grind, You motivate me with your mind, ‘Bout to make your body work overtime yeah" avant de reprendre le refrain en duo avec Kelly Rowland.

C’est ensuite à R. Kelly de prendre le relais. Et je dois l’avouer, j’ai un petit faible pour la version présentée par cet artiste, qui nous déclare, parce qu’il vaut le faire quand même, les paroles suivantes : "Baby I’m gonna be your motivation, Take you to school, give you a sex education, Bend it over real quick without hesitation, I’m gonna get you pregnant, you’ll have the next generation". Nulle besoin de traduction ici pour comprendre quelles sont les intentions de ce chanteur… Ce bed-breaker, comme il s’autoproclame lui-même, propose également sa propre idée du refrain de la chanson, contrairement à Mario, et celle-ci dure jusqu’à 2:43.

J’ai également beaucoup apprécié le ton du couplet de Jeremih, le troisième artiste a figuré ce remix. Et c’est surtout son rire que je retiens quand il chante à Kelly : "And when we’re done, I’m gonna have to pay for your hair" (Et quand nous aurons terminé, il faudra que je paie pour tes cheveux!). L’interprète de Birthday Sex, qui est d’ailleurs le plus jeune à reprendre ce titre parmi les artistes présents ici, mérite à mon sens largement sa place tant il apporte de la fraîcheur à Motivation. Et d’ailleurs, le tempo souhaité dans ses paroles me semble parfaitement orchestré.

The-Dream, dont la voix m’est beaucoup moins familière, entame son couplet à la quatrième minute. Il propose une version bien plus aigüe que les précédentes. Dans celle-ci, le chanteur et producteur américain s’en remet directement à Kelly dans ses propos et lui adresse presqu’une lettre de motivation justement, afin qu’elle veuille bien de lui comme amant. The-Dream va s’octroyer un peu plus d’une minute de plaisir sur Motivation. Je trouve ça assez marrant finalement de voir l’interprétation choisie par chacun des artistes tant elle peut être différente.

Et d’ailleurs ! Busta Rhymes fait une entrée remarquée sur ce remix. Il faut moins de 26 secondes top chrono à l’artiste pour nous chanter (je l’avoue, Google m’a bien aidé cette fois pour les paroles…) : "Baby, I love the way we act so civil with each other, We can giggle with each other, we can nibble on each other, When we make love, the way that we be crippling each other, Got me feeling like you really dipping me in butter, Closing every door and I be closing every shutter, Loving every single thing about us now, Especially how you want me to come and meet ya mother, Baby please, make no mistake, Every single little thing about you great, You know you already belong to me baby, But I’d rather leave it in the hands of fate, Mommy know you motivate me to be your one man team, Willing to protect you, lay you down and quickly taste your cream filling". Comme à son habitude, Busta Rhymes, use de sa capacité vocale pour débiter un maximum de mots en un minimum de temps. Un talent qui m’impressionnera toujours !

Trey Songz va clôturer ce remix avec une interprétation à l’image de celle de Mario. J’adore son "You make me work harder when you say my name". Et de toutes les façons, je ne pourrais pas être totalement objective concernant son couplet, car Trey Songz a une voix que je trouve juste magnifique, quelle que soit la chanson qu’il chante… Et vous, lequel de ces artistes vous a le plus plu ? Et que pensez-vous de de Motivation ?

Her Room de Teyana Taylor

Copyright : Teyana Taylor

Découverte musicale du jour : Her Room de Teyana Taylor, une jeune chanteuse originaire de Harlem à New York. Cette chanson est en réalité une nouvelle version de celle de Drake Marvin’s room, sortie le mois dernier. Il faut croire que c’est un véritable succès car d’autres artistes se sont prêtés au jeu.

Il existe par exemple des versions telles que celle de Chris Brown, celle de Sammie, celle de Romeo ou encore celle de Jojo. Cependant, la version que je préfère reste celle que j’ai découverte aujourd’hui. Peut-être car ce sont les paroles qui me parlent le plus…

Le clip, réalisé par TAJ & Mike Ho, se décline sur des tons monochromes. Lorsque Teyana Taylor apparaît, elle est couchée dans une pièce sombre. Elle est dans la peau d’une femme complètement désemparée car l’homme qu’elle aime sort avec une autre. L’homme qu’elle aime est celui qui la plonge dans le désespoir. Feel like I’m drowning in sorrow, where is my lifeguard ? (Je sens que je me noie de chagrin, où est mon sauveur ?). Peu à peu les images se précisent et laisse entrevoir son ex-amant, qui n’est autre qu’Omarion, tantôt dans les bras de sa nouvelle prétendante, tantôt dans les siens, comme dans un souvenir semi-effacé. Teyana tente de résonner : "Je sais que tu penses encore aux moments où nous étions ensemble", "Après moi, tu ne peux pas trouver mieux", "Elle n’est pas moi"… Mais, c’est pourtant bien elle qui finit seule, recroquevillée sur elle-même, sur le sol de sa cuisine. Where were you when I needed you ?

UnhearIt, get that song out of your head

Copyright : Unhearit

Il nous arrive souvent d’avoir un air qui nous trotte dans la tête… et de ne pas arriver à nous en débarrasser ! UnhearIt nous propose un concept plutôt original : nous faire oublier cette chanson en la remplaçant par une nouvelle !

Le principe est simple : UnhearIt est un générateur de chansons aléatoire. Le site est basé sur la technologie « reverse-auditory-melodic-unstickification » (oh yeeaaah!) et permet à ses utilisateurs d’écouter des musiques bien rythmées. En conclusion : vous risquerez de ressortir de ce site avec une autre chanson dans la tête !