La drépanocytose en quelques mots

© Jenny Hippocrate Fixy

Le samedi 3 mars se tenait à l’AGASEC, à Saint-Germain-en-Laye une conférence sur la drépanocytose animée par Jenny Hippocrate Fixy, la présidente de l’APIPD. L’enjeu de cette conférence était de sensibiliser les personnes présentes tout en les renseignant sur les symptômes et les manifestations de cette maladie. La drépanocytose La drépanocytose est une maladie hériditaire. Pour bien comprendre son mécanisme, je vous propose un petit rappel sur les trois types d’éléments que possède notre sang. Notre sang se compose de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes, et chacun de ces éléments possède un rôle qui lui est propre. Les globules rouges, aussi appelés érythrocytes, ont une forme ronde et une structure souple. Ceux-ci sont chargés de transporter l’oxygène … Continuer la lecture de « La drépanocytose en quelques mots »

L’Arbre de Noël de l’APIPD

© Christoph

La drépanocytose est une maladie génétique du sang qui se caractérise par une anomalie de l’hémoglobine, le pigment des globules rouges. Cette mutation de l’hémoglobine peut provoquer une anémie chronique, se manifester par des crises à répétitions, des cas de grosse fatigue ou entraîner à terme la mort du malade. La drépanocytose est la maladie héréditaire la plus répandue dans le monde mais reste pourtant maheureusement inconnue du grand public. Aujourd’hui, cette maladie touche près de 300 millions de personnes dans le monde* et représente un véritable fléau pour lequel il n’existe encore aucun véritable remède. C’est dans l’optique de faire connaître cette maladie et faire avancer la recherche scientifique que l’APIPD est née et organise, sous la présidence Jenny … Continuer la lecture de « L’Arbre de Noël de l’APIPD »

La question du don d’organes

© LeJyBy

Sachez-le, je suis pour le don d’organes. Je l’écris aujourd’hui noir sur blanc afin que ce soit clair, que ce soit dit, et surtout que ce soit su. Pour qu’il n’y ait aucun conflit d’intérêt. La vie est éphémère. Certains évènements d’hier (dont je ne parlerai pas ici) en témoignent largement. Parce que l’on ne sait pas ce que l’on peut advenir… Mais surtout parce que c’est beau de penser que l’on pourrait sauver quelqu’un un jour, que l’on pourrait finalement servir à quelque chose… Je vais probablement relancer un débat dans ma famille avec cet article, mais ici je l’écris haut et fort : je suis pour le don de mes organes. En France, 15 619 personnes ont eu besoin … Continuer la lecture de « La question du don d’organes »