Journée #7 de la Women’s World Cup – Groupe C

Womens World Cup

Corée du Nord 0 – 1 Suède [Augsburg Stadium]

Le match démarre avec un rythme soutenu. La première erreur défensive intervient dès la première minute côté nord-coréen et Lotta SCHELIN, attaquante suédoise, a failli en faire profiter son équipe. Dès lors, la Corée du Nord réorganise son jeu et ses joueuses réalisent de jolies passes sans arriver pour autant à inquiéter véritablement Hedvig LINDAHL. Les suédoises perdent possession du terrain : les favorites n’arrivent pas à imposer l’allure du match. Les nord-coréennes sont coordonnées et SONG Jong Sun fournit de précieux ballons à ses coéquipières. La première mi-temps s’achève sur une très bonne prestation des asiatiques. La tendance s’inverse en deuxième période. Les suédoises se font alors plus pressantes. Cette attitude ne tardera pas à porter ses fruits : Lisa DAHLKVIST marque à la 64ème minute sur un centre de Thérèse SJÖGRAN. Les nord-coréennes tentent de revenir au score par tous les moyens : RI Un Hyang propose une magnifique tête à la 73ème minute. Malheureusement, tous leurs espoirs resteront déçus. Le match se termine sur le score de 1 à 0 en faveur de l’équipe de Thomas DENNERBY.

États-Unis 3 – 0 Colombie [Sinsheim Stadium]

C’est une rencontre tout à fait différente que nous proposent les deux autres équipes du groupe C au Sinsheim Stadium. Peu à peu, les colombiennes se laissent dominer par le jeu américain. C’est d’abord sur une superbe frappe d’Amy RODRIGUEZ à la 9ème minute que les joueuses des États-Unis font part de leurs intentions à leurs adversaires. Puis, Heather O REILLY s’empare de la balle sur une erreur de la défense colombienne pour marquer le premier de cette rencontre à la 12ème minute. La Colombie essaie de décrocher l’égalisation, mais malheureusement, les balles des milieux de terrain sont souvent lancées trop en profondeur et ne permettent pas à leurs attaquantes d’effrayer la gardienne américaine, Hope SOLO. Juste avant la fin de la première mi-temps, une percée de Katerin CASTRO lui donne l’opportunité de marquer en situation d’hors-jeu. En seconde période, les américaines de laissent plus aucun répit aux colombiennes et les occasions se font nombreuses. Sandra SEPULVEDA sera battue à deux nouvelles reprises sur la pelouse allemande : Megan RAPINOE marque sur un superbe centre de Lauren CHENEY à la 50ème minute, et sera suivie de Carli LLOYD à la 54ème qui marquera sur une frappe lointaine. Cette rencontre s’achève sur ce score malgré les quelques tentatives colombiennes pour le réduire. La Corée du Nord et la Colombie sont donc éliminées du championnat. Les États-Unis et la Suède rejoignent la France, l’Allemagne et le Japon au rang des qualifiés pour les quarts de finale de la Women’s World Cup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.