Life of the Party d’Elephant Man, une reprise dancehall d’I Don’t Care d’Ed Sheeran et Justin Bieber

Life Of The Party d'Elephant Man
Copyright : Bassick Records

Au mois de juillet 2019, Elephant Man propose un single intitulé Life of the Party. Enregistré pour Bassick Records, ce titre est en réalité une reprise dancehall du single d’Ed Sheeran et Justin Bieber paru en mai 2019 chez Atlantic Records, I Don’t Care.

Dans leur chanson originale, Ed Sheeran et Justin Bieber, respectivement chanteurs britannique et canadien, évoquent une fête dans laquelle ils se trouvent mais ne semblent pas à leur aise. Ils expriment alors leur solitude et leur anxiété dues aux diverses interactions sociales qu’ils se forcent d’avoir. Seule une personne semble pouvoir pallier à leur incommodité, celle grâce à laquelle la soirée ne leur est pas si désagréable au bout du compte.

Dans sa reprise aux sonorités caribéennes, Elephant Man évoque lui aussi une fête qu’il n’apprécie guère à ses débuts. Faisant à de multiples reprises référence à Bogle[1], chanteur, danseur professionnel et chorégraphe jamaïcain décédé en 2005, Elephant Man invite le DJ de la soirée à jouer un de ses titres. Il réchauffe ainsi l’atmosphère, et les gens se mettent à chanter et danser. Elephant Man insiste ici sur sa capacité à pouvoir instaurer une bonne ambiance en toute situation.

When Ele’ step inna the party
Everybody have to move dem feet
‘Cause we a the life of the party
People still a Sesame Street[2]
Quand Ele’ s’immisce dans la fête
Tout le monde doit bouger des pieds
Car nous représentons la vie de la fête
Les gens font encore le Sesame Street

Dans la vidéo de Life of the Party, une grande attention est portée au jeu de lumières et aux couleurs. Elephant Man offre un clip dont l’esthétique est travaillée avec minutie. L’ensemble des chorégraphies présentées sont également finement élaborées. On y retrouve des pas de dancehall traditionnels tels que le signal di plane, le pon de river et le chaplin.

Notes    [ + ]

  1. De son vrai nom Gerald Levy, Bogle est considéré comme une légende du dancehall en Jamaïque. Il est connu, entre autres, pour le pas de danse nommé d’après lui, le Bogle dance.
  2. Le Sesame Street est un pas de danse de dancehall populaire créé en Jamaïque courant 2004-2005 par le musicien et chorégraphe Bogle (aussi surnommé Mr. Wacky). Il implique des mouvements rapides des mains et de la tête allant vers la gauche puis vers la droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.