Dancehall Is Back de Krys, un retour tout en dancehall du chanteur caribéen

Dancehall is back de Krys
Copyright : Step Out Productions

Dancehall Is Back est le cinquième album studio de Krys. Il paraît au mois de mai 2014 chez Step Out Productions quatre ans après son dernier opus intitulé Step Out et dix ans après la parution de son premier album Limé Mic La.

Krys est un chanteur et auteur-compositeur français né en 1983 à Pointe-⁠à-⁠Pitre en Guadeloupe. Il connaît un succès fulgurant avec son premier opus sur lequel on retrouve des chansons comme An Vlé An Gal, Garde cocotte et Programme de la semaine. Il émerge ainsi en 2004, d’abord sur le devant de la scène dancehall locale, puis nationale.

Dancehall Is Back, comme son nom l’indique, témoigne du grand retour de Krys sur les ondes. Cet album propose quinze titres ancrés dans l’univers du dancehall, un genre musical originellement jamaïcain qui propose un tempo plus rapide que celui du reggae et des paroles d’une crudité plus manifeste.

#DIB, le premier titre de cet album, est un morceau qui s’annonce précurseur de ce qui va suivre dans les autres chansons de l’album. Avec Dancehall Addict, le chanteur affirme ne vivre « que pour la dancehall music ». Et Pa Ni Pwoblem rappelle la plume du chanteur qui amusait beaucoup son auditoire il y a quelques années. Musicalement, cette chanson possède quelques arrangements électroniques.

On retrouve sur un tempo plus lent le chanteur jamaïcain Konshens pour une collaboration sur Toulao. Dans cette chanson sortie au mois de mai 2013, la voix de Konshens mélangée à des sonorités caribéennes invite ses auditeurs à danser sur la piste.

Montrant une nouvelle fois son évolution musicale et personnelle, Krys choisit de chanter une version plus « sentimentalement correcte » de Programme de la semaine avec son titre C Vou. En 2004, Krys proposait en effet un « programme de la semaine » élaboré lui permettant de jongler avec plusieurs femmes en même temps. Aujourd’hui, le chanteur offre dans son opus une version évoluée de cette chanson, dans laquelle il n’est plus question de « butiner de fleur en fleur » mais d’honorer la personne avec laquelle il partage sa vie. Il chante ainsi les paroles suivantes.

Dimanch an ké kriyé vou
Lendi mwen ké jéré vou
Mardi mwen ké enmé vou
Mèrkredi sé siné resto yenki pou vou doudou
Jédi nou ké fè lanmou
Vandrédi tou sa ké mwen anvi sé rété épi vou[1]
Dimanche je t’appellerai
Lundi je te « gérerai »[2]
Mardi je t’aimerai
Mercredi c’est ciné, restau, rien que pour toi doudou
Jeudi nous ferons l’amour
Vendredi je n’ai qu’une envie c’est rester avec toi

De l’amour, on en retrouve également avec Malad’Aw, une chanson sur laquelle participe vocalement Misié Sadik. Malad’Aw est une déclaration d’amour qu’offrent les deux chanteurs à celles qu’ils aiment. Limbé est une chanson qui naît de la collaboration de Lylah et Krys. On y sent beaucoup d’émotion de la part du chanteur au moment de son interprétation. Ce titre est sans doute celui dans lequel la grande tessiture vocale de Krys est la plus perceptible. Ici, l’artiste se veut plus sérieux, et dans ce contexte nostalgique, sa voix est plus puissante et profonde que dans les autres titres. Lylah, ancienne chanteuse principale du groupe Les Déesses, apporte une touche de féminité à cet album grâce à sa douce voix. Elle n’est toutefois pas la seule artiste féminine qu’il est possible d’entendre sur Dancehall Is Back.

T-Shaa participe également à cet album grâce à la chanson Méné Mwen Dansé, un titre composé sur les sonorités du carnaval. Cette chanson est d’ailleurs parue au mois de février 2014, peu de temps avant la période carnavalesque antillaise. Elle rappelle le Big Tune du carnaval de Krys (présent sur Limé Mic La) qui avait déjà su faire danser des foules entières. Une toute nouvelle version de Bootyshake est en outre offerte sur Dancehall Is Back. Ce titre est interprété en collaboration avec Big Ali.

Le Lendemain, la dernière chanson de Dancehall Is Back, est particulièrement notable. Là encore, la voix de Krys est profonde et chaleureuse et, musicalement, c’est l’une des plus abouties de cet album. Dans cette chanson, il « remercie le ciel pour chaque matin ». Il joue, tour à tour, le rôle d’un père de famille, devenu papa trop jeune, qui tente de joindre les deux bouts ; et le rôle d’un homme divorcé en mal d’amour. Son message ici est de continuer à se battre jour après jour pour accomplir ses objectifs : « demain, ça ira mieux ».

Avec Dancehall Is Back, c’est véritablement un retour tout en dancehall qu’opère Krys. C’est surtout une façon pour le chanteur de s’affirmer en tant qu’homme devenu « grand ». De nombreuses paroles dans Dancehall Is Back font référence à ce qu’a été le chanteur au début de sa carrière. Krys se positionne ici en tant qu’artiste mature qui a su vaincre la force du temps. Il est de retour pour réaffirmer son talent.

Notes    [ + ]

  1. À noter ici que l’utilisation du vou est très rare en créole. C’est généralement pour montrer une marque de respect absolu, pour insister sur la manière dont on perçoit la personne à laquelle on s’adresse.
  2. En créole, le verbe « gérer » fait référence à l’ensemble des actes (paroles, messages, comportements, etc.) permettant à une personne de conquérir une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.