Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel de Patrick Chamoiseau et Anne Chopin

Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel de Patrick Chamoiseau et Anne Chopin
Copyright : HC Éditions

Selon Patrick Chamoiseau, « ce qui fait la beauté des paysages vus d’en haut, c’est d’abord qu’ils réveillent l’oiseau qui est en nous, ce vieux rêve, cette envie archaïque de ceux que les hasards du vivant ont arrimés au sol ». Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel, né des textes de l’écrivain et des photographies d’Anne Chopin, offre une « émotion primale vive » grâce à ses nombreux clichés aériens. Pour la réalisation de ce beau livre paru au sein de la collection « Terres d’Outre-mer » de HC Éditions, Anne Chopin survole la Martinique à bord d’un hélicoptère et capture des instantanés originaux.

Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel présente de la sorte des facettes insoupçonnées de la flore martiniquaise grâce à une composition graphique juste et réfléchie. Cette dernière a pour vocation de montrer la diversité des sites de l’île aux fleurs, mais aussi leur fragilité.

Une diversité infinie

Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel dévoile le rapport intime de ses auteurs avec cette île des Petites Antilles. Anne Chopin, graphiste, illustratrice et photographe née en 1969, a vécu près de vingt ans en Martinique et continue de s’y rendre régulièrement. Son travail s’articule autour du patrimoine naturel et artistique de tout lieu, et son premier recueil de photographies, paru en 1995, concerne déjà la Martinique[1]. Patrick Chamoiseau, quant à lui, naît en 1953 à Fort-de-France, chef-lieu de ce territoire d’outre-mer ; il grandit donc en Martinique et l’on retrouve, dans l’ensemble de son œuvre littéraire, l’empreinte atypique de la région Caraïbe.

Anne Chopin et Patrick Chamoiseau unissent leurs efforts pour montrer la diversité des paysages de l’île. De somptueuses photographies donnent à voir l’environnement naturel, le secteur industriel, l’activité touristique et le patrimoine floral de la Martinique. Les camaïeux de bleus (des littoraux) et de verts (des mornes) s’agencent pour recréer une atmosphère mer et terre singulière. L’artiste mêle les panoramas attendus de plages et de sable à la luxuriante végétation antillaise, immortalisant aussi les chutes d’eau, la mangrove, les plantations agricoles, la montagne Pelée…

À ces « trésors cachés » reproduits ici s’ajoutent les mots de l’écrivain : les textes de Patrick Chamoiseau sont juxtaposés aux instantanés d’Anne Chopin tels des légendes poétiques, des clins d’œil insolites à un élément fantasque de chaque image. Près d’une centaine de photographies composent l’ouvrage.

Un appel à la sauvegarde des terres

L’objectif de ce beau livre n’est pas seulement de ravir les yeux de ses lecteurs : ces illustrations, témoignant de la beauté de l’île, doivent « éveiller » d’après le préambule de Patrick Chamoiseau. L’écrivain explique ici que « la fréquentation assidue de la beauté, la vraie beauté, nous installe en alerte ». Ainsi les photographies d’Anne Chopin, bouleversantes, engendrent nécessairement un « mouvement intérieur ». Et c’est cet ébranlement de l’être qui se révèle essentiel à la protection de la planète ; ces sentiments sont dits « précieux » pour toute personne désirant sauver la Terre, sauver la Martinique, « [se] sauver [elle-même] ».

Dans un Lieu comme la Martinique toutes les beautés de la terre sont là, et, dans cette beauté même, tous les problèmes aussi. Déforestation. Agriculture à pesticides. Infestation des nappes phréatiques. Épuisement des eaux. Rejets de distillerie. Présence de métaux lourds dans les sédiments des baies. Dislocation insidieuse des mangroves. Érosion et épuisement des sols. Surpêche. Concentrations urbaines. Diminution rapide de la biodiversité. Progression de l’asphalte et du béton. Effets du réchauffement que nous contribuons à augmenter… L’île n’échappe pas au monde, à ses déséquilibres et à ses soubresauts. La vieille rengaine de « l’insularité » qui en temps normal n’a pas de sens, est encore plus absurde à l’échelle de l’écosystème-Terre. Nous sommes sur le même bateau, sur la même insignifiante planète perdue dans un recoin négligeable de l’univers, un fragile esquif que nous offusquons sous l’ivresse d’un « développement » aveugle…

Il ne s’agit donc pas de « consommer » ces illustrations de manière gratuite : ce territoire, à l’instar de tant d’autres sur Terre, est vulnérable en raison des agissements (in)conscients de l’Homme. En ce sens, ce livre sensibilise chacun à la fragilité des différents écosystèmes connus, terrestres comme marins.

Un beau livre aux notes écologiques

Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel est en somme un recueil singulier présentant de manière graphique et lyrique les paysages de Martinique. Anne Chopin se positionne en tant que cheffe d’orchestre de cet ouvrage et dirige un ballet harmonieux de formes et de couleurs ; Patrick Chamoiseau sublime encore la splendeur de ces prises de vue au moyen de ses poèmes lumineux.

Ici, on retrouve le pays, on sent la présence humaine, des traces de l’histoire, l’œuvre naturelle mêlée à l’œuvre sans écriture des hommes. On surprend des restes de mémoires, des invisibles, qui ont sculpté les hauteurs et les bas. Glissant dit toujours que nos monuments sont dans les paysages, qu’ils sont les paysages.

Ainsi ne doit-on pas négliger la beauté et les émotions que cette dernière suscite en chacun. La magnificence des terres martiniquaises présentées ici doit à la fois être source d’élargissement de l’être et d’interrogation : cette île caribéenne possède une grande diversité de paysages qui ne peuvent être préservés que si l’Homme agit en bonne conscience avec son environnement naturel.

La première édition de Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel paraît en octobre 2007 suite au passage de l’ouragan Dean dans l’archipel caribéen.

Notes    [ + ]

  1. Anne Chopin. Images de Martinique. Parmain : A. & H. Chopin, 1995. ISBN : 2911207009.

Deux réflexions sur « Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel de Patrick Chamoiseau et Anne Chopin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.