Le Pacte d’Avril de Sophie Astrabie, un premier roman sur la vie et ses regrets

Le Pacte d'Avril de Sophie Astrabie
Copyright : Albin Michel

Sophie Astrabie est une écrivaine française originaire d’Albi, aujourd’hui basée à Lille. Après une première carrière dans le marketing, elle se consacre à l’écriture de ce roman Le Pacte d’Avril, paru d’abord aux éditions Macatia et disponible sur la plateforme d’auto-édition d’Amazon.

Cet ouvrage est désormais noté à paraître aux éditions Albin Michel en ce début d’année 2018. Le Pacte d’Avril sort en effet le 28 mars prochain pour le grand public. Il s’agit ainsi du premier roman de cette jeune auteure.

Une question de choix…

« Dans la vie, tout est une question de choix. » Il n’y a d’adage plus vrai que celui-ci.
Avril, le personnage principal de cette histoire, fête ses trente-cinq ans. C’est l’occasion pour elle de se rappeler d’un pacte qu’elle a passé avec Jean, son ancien compagnon. Le jour de leur séparation, Avril et Jean se sont promis une chose : si à l’âge de trente-cinq ans aucun des deux n’est marié, alors ils se recontacteront et ensemble, fonderont une famille.

Cela a beau être un arrangement pris à la légère par deux jeunes adultes peu matures, Avril est obnubilée par cette idée. Elle est aujourd’hui célibataire et sans engagement réel. Mais qu’en est-il de Jean ? Se souvient-il seulement de ce pacte, ou n’était-ce que des paroles en l’air ?

Il fallait des mois et des mois pour tricoter une histoire et il suffisait de tirer un fil pour que tout disparaisse.
La vie nous mène là où on ne s’y attend pas.

Le Pacte d’Avril propose une réflexion sur ce que l’on est, ce à quoi l’on aspire et ce que l’on regrette. Qui n’a jamais pensé : « Mais que ce serait-il passé si j’avais fait ce choix-là plutôt que celui-ci il y a quelques années ? »
Sophie Astrabie invite son lecteur à reconsidérer cette question. Selon cette romancière, on est tous un jour emprunt à réfléchir aux différents chemins que notre vie aurait pu poursuivre si l’on avait agi différemment à une de ses étapes. C’est ainsi qu’évolue Avril au fil de ce roman, se questionnant sur ce qu’elle aurait pu être et sur ce qu’elle pourrait faire pour dynamiser son quotidien imparfait.

Le Pacte d’Avril offre en outre une histoire d’amitié forte entre Avril et Mirza, une octogénaire pleine de sagesse qui va, elle aussi, être sujette à des réminiscences de son passé. Ces deux personnages féminins vont ainsi s’entraider à un tournant important de leur vie.

En définitive, le premier roman de Sophie Astrabie conte avec humour les aléas d’une trentenaire pleine d’espoir. Avril est une femme en phase avec la société d’aujourd’hui qui espère faire les meilleurs choix possibles pour sa vie personnelle et professionnelle. Cet ouvrage est aussi un moyen de s’attarder quelque peu sur les thématiques du souvenir et des regrets. Quelle place devons-nous réserver à ces sentiments si humains ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.