Cent huit ans après l’éruption de la Montagne Pelée

Copyright : André Allaguy-Salachy

Au XVIIIe siècle, Saint-Pierre est la capitale des « Isles-sous-le-Vent ». Construite en pierre de taille, la ville compte d’importants bâtiments et monuments, ainsi qu’une douzaine de rhumeries. Le port, où transitent des navires du monde entier, est le lieu d’un commerce intense. Ville du confort, de la vie intellectuelle et culturelle, Saint-Pierre est un haut lieu de divertissement : son théâtre et son carnaval sont très réputés.[1] Dans la seconde moitié du XIXe siècle, Saint-Pierre devient la capitale du rhum, et compte au début du XXe siècle vingt distilleries dans ses murs, et treize autres dans ses environs. Le 8 mai 1902, juste avant le second tour du scrutin législatif, l’éruption soudaine de la Montagne Pelée dépasse toutes les prévisions qui se voulaient rassurantes, … Continuer la lecture de « Cent huit ans après l’éruption de la Montagne Pelée »