Yoga d’Emmanuel Carrère, entre ombre et lumière

Copyright : P.O.L

Depuis la parution de L’Adversaire (P.O.L, 2000), Emmanuel Carrère est considéré comme un écrivain « du réel », dit auteur d’une « littérature du réel ». Il propose en effet sur ces vingt dernières années une pluralité d’ouvrages mêlant le fait divers, l’enquête et l’histoire d’autrui à son propre récit de vie. En cette rentrée littéraire 2020, le romancier, essayiste et ancien journaliste offre cette fois avec Yoga un texte hybride à mi-chemin entre réalité et fiction, dans lequel il se met en scène quoique « [dénaturant] un peu » et « [mentant] par omission ». Chaque livre impose ses règles, qu’on ne fixe pas à l’avance mais découvre à l’usage. Je ne peux pas dire de celui-ci ce qu’orgueilleusement j’ai dit de plusieurs autres : « Tout y est … Continuer la lecture de « Yoga d’Emmanuel Carrère, entre ombre et lumière »

L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, ou l’existence de l’univers remise en question

Copyright : Gallimard

Membre de l’Oulipo depuis 1992 et président de cet atelier littéraire depuis 2019, Hervé Le Tellier est un fervent défenseur des littératures dites « à contraintes ». Il en fait son art de prédilection, et nombreux de ses ouvrages publiés sont le résultat de ses expérimentations – c’est le cas, par exemple, de Joconde jusqu’à cent (Le Castor astral, 1998), La Chapelle Sextine (L’Estuaire, 2005) et Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable (Le Castor astral, 2008). Avec L’Anomalie, paru à l’occasion de la rentrée littéraire 2020 aux éditions Gallimard, Hervé Le Tellier offre une œuvre qui s’auto-référence de manière réflexive, une sorte de méta-œuvre. Son roman se décrit en effet lui-même : son titre, son épigraphe, ses observations, annoncent déjà une certaine étrangeté qui, on le … Continuer la lecture de « L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, ou l’existence de l’univers remise en question »

Les Lumières d’Oujda de Marc Alexandre Oho Bambe, l’extrême actualité de l’exil meurtrier

Copyright : Calmann-Lévy

Dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 septembre 2020, le camp Moria, situé à Lesbos en Grèce, connaît un incendie dévastateur laissant près de treize mille réfugiés (dont près de quatre mille enfants) sans toit, sans ressources, sans espoir[1]. Vingt-cinq jours, déjà, depuis ce désastre, mais les différents gouvernements européens tardent à proposer une vraie solution de « survie » à ces personnes « [nées du] mauvais côté »[2] ; autant de lunes couchées qui mettent en exergue l’absolue nécessité de réfléchir à ce que les politiques et journalistes appellent communément « la question migratoire ». D’une terrible actualité et d’une résonance sans pareille, Les Lumières d’Oujda, roman paru en cette rentrée littéraire 2020 aux éditions Calmann-Lévy, offre un regard lucide sur la « tragédie qui … Continuer la lecture de « Les Lumières d’Oujda de Marc Alexandre Oho Bambe, l’extrême actualité de l’exil meurtrier »

Une disparition inquiétante de Dror Mishani, un roman d’enquête aux personnages énigmatiques

Copyright : Seuil

Professeur de littérature israélienne et d’histoire du roman policier, Dror Mishani développe au sein de sa première œuvre fictionnelle – parue en France au sein de la collection « Seuil Policiers » grâce à la traduction de Laurence Sendrowicz – un scénario exposant les caractéristiques de tout roman policier. Il utilise la technique du hareng rouge pour conduire son lectorat sur de fausses pistes malgré un projet d’écriture évident dévoilé par son personnage principal. Il choisit d’employer une énonciation à la troisième personne du singulier montrant les points de vue internes de ces deux protagonistes vedettes. Il apporte surtout une réflexion globale sur la littérature policière, mentionnant, entre autres, les œuvres d’Agatha Christie ou Stieg Larsson ; et construit un univers vraisemblable au détour des … Continuer la lecture de « Une disparition inquiétante de Dror Mishani, un roman d’enquête aux personnages énigmatiques »

La Menteuse et la Ville d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, les conséquences terribles du mensonge

Copyright : Presses de la Cité

La Menteuse et la Ville est un roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen paru en France au mois d’août 2019 au sein des éditions Presses de la Cité. Il est traduit de l’hébreu vers le français par Laurence Sendrowicz. Ayelet Gundar-⁠Goshen est une romancière et scénariste israélienne née en 1982. Elle obtient un diplôme en psychologie clinique à l’université de Tel-Aviv, et a étudié, entre autres, le cinéma et l’écriture de scénarios à l’École de Cinéma et Télévision Sam Spiegel de Jérusalem. Le premier roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, Une nuit, Markovitch, paraît en France au mois d’août 2016 aux éditions Presses de la Cité. Il est disponible au format poche aux éditions 10/⁠18 l’année suivante. Ayelet Gundar-⁠Goshen est également l’auteure de Réveiller les lions (Presses de la Cité, 2017 ; 10/⁠18, 2019). … Continuer la lecture de « La Menteuse et la Ville d’Ayelet Gundar-⁠Goshen, les conséquences terribles du mensonge »

Onibi : carnets du Japon invisible de l’Atelier Sentō, une épopée fantastique au cœur du Japon

Copyright : Éditions Issekinicho

Onibi : Carnets du Japon invisible est un roman graphique né sous l’impulsion de Cécile Brun et Olivier Pichard, un duo d’illustrateurs et scénaristes de bandes dessinées français. Il est publié aux éditions Issekinicho au mois d’octobre 2016. Cécile Brun et Olivier Pichard forment l’Atelier Sentō et composent de magnifiques œuvres artistiques qui se rapportent à la culture japonaise. Ici, ces deux artistes s’inspirent d’un de leurs séjours dans la préfecture de Niigata, une région japonaise dont la ville principale Niigata est bordée par la mer. Cécile Brun découvre cette ville alors qu’elle est en licence de japonais. Dans le cadre de cette formation, elle a la possibilité de faire un échange universitaire. C’est l’occasion pour Olivier Pichard et elle d’habiter à Niigata pendant un an. Cette ville … Continuer la lecture de « Onibi : carnets du Japon invisible de l’Atelier Sentō, une épopée fantastique au cœur du Japon »

Les Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui

Copyright : Seuil

Delphine Minoui est une journaliste et écrivaine franco-iranienne. Diplômée de l’École des hautes études en sciences de l’information et de la communication et de l’École des hautes études en sciences sociales, Delphine Minoui s’installe en Iran en 1999. Elle est dès lors correspondante pour France Inter et France Info ; et depuis 2002, grand reporter pour le Figaro, spécialiste du Moyen-Orient. L’idée de cet ouvrage, Les Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie, naît en 2015 alors que Delphine Minoui tombe sur une photo de deux Syriens entourés de murs de livres sur un réseau social. En lisant la légende de cette image, elle se rend compte que ces jeunes hommes sont à Daraya, une ville de … Continuer la lecture de « Les Passeurs de livres de Daraya : une bibliothèque secrète en Syrie de Delphine Minoui »

Le Restaurant de l’amour retrouvé de l’écrivaine japonaise Ogawa Ito

Copyright : Philippe Picquier

Ogawa Ito est une écrivaine japonaise connue pour la composition de chansons et l’écriture de livres pour enfants. Son premier roman, Le Restaurant de l’amour retrouvé, est publié en 2008 en langue originelle sous le titre Le Restaurant L’Escargot, 食堂かたつむり. Il va connaître un succès international ; il sort en français en septembre 2013 grâce à la traduction de Myriam Dartois-Ako pour les éditions Philippe Picquier. Retrouver un sens à sa vie… en redécouvrant sa passion Rinco, le personnage principal de cette histoire, est une jeune femme âgée de vingt-cinq ans. Après une journée de travail intense dans un restaurant, cette apprentie cuisinière rentre chez elle pour découvrir son appartement vide, « complètement vide ». Le petit ami de Rinco, l’homme avec lequel elle … Continuer la lecture de « Le Restaurant de l’amour retrouvé de l’écrivaine japonaise Ogawa Ito »

Sourires de loup de Zadie Smith, un regard incisif sur l’immigration

Copyright : Gallimard

Sourires de loup est le premier roman de l’écrivaine anglaise Zadie Smith. Il paraît en 2000 sous le titre White Teeth et est publié en France l’année suivante dans la collection « Du monde entier » des éditions Gallimard grâce à une traduction de Claude Demanuelli. Née en 1975 d’une mère jamaïcaine ayant immigré en Angleterre six années avant sa naissance et d’un père anglais plus âgé que cette dernière (de presque trente ans son aîné), Zadie Smith navigue dans les eaux du métissage. Elle tire ainsi son inspiration pour l’écriture de ses expériences littéraires (elle étudie la littérature anglaise à l’université de Cambridge) et humaines (attachée à sa double culture), des expériences de vie de ses parents dont l’histoire insuffle à la romancière le … Continuer la lecture de « Sourires de loup de Zadie Smith, un regard incisif sur l’immigration »

Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, le mystère entier de ce que réserve la vie

Copyright : Presses de la Cité

Réveiller les lions est le deuxième roman d’Ayelet Gundar-⁠Goshen. Il paraît en France aux éditions Presses de la Cité au mois de septembre 2017 et, est traduit de l’hébreu vers le français par Laurence Sendrowicz. Ayelet Gundar-⁠Goshen est une romancière et scénariste israélienne née en 1982. Elle obtient un diplôme en psychologie clinique à l’université de Tel-Aviv, et a étudié, entre autres, le cinéma et l’écriture de scénarios à l’École de Cinéma et Télévision Sam Spiegel de Jérusalem. Son premier roman, Une nuit, Markovitch, paraît en France au mois d’août 2016 aux éditions Presses de la Cité. Réveiller les lions est un roman proposant une réflexion sur la vie dans sa globalité, sur le chemin des éventualités auxquelles chacun doit faire face chaque jour. … Continuer la lecture de « Réveiller les lions d’Ayelet Gundar-Goshen, le mystère entier de ce que réserve la vie »