Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge, un document sur la violence armée aux États-⁠Unis

Copyright : Grasset

Le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis est un texte de loi autorisant le port d’armes à tout citoyen états-unien : il reconnaît la nécessité de constituer une milice bien organisée afin de garantir la sécurité de cet « État libre » ; il stipule surtout que ce droit ne peut être annihilé en aucun cas. A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed.[1] Cet amendement est aujourd’hui source de moult débats politiques sur la qualification de « droit fontamental » quant à la possession d’une arme à feu pour se défendre. Les partisans de l’amendement soutiennent fermement la diminution des réglementations relatives au port d’armes … Continuer la lecture de « Une journée dans la mort de l’Amérique de Gary Younge, un document sur la violence armée aux États-⁠Unis »

Les Fantômes du vieux pays de Nathan Hill, une sacrée épopée nord-américaine

Copyright : Gallimard

Les Fantômes du vieux pays est un roman de Nathan Hill publié en France au mois d’août 2017 au sein de la collection « Du monde entier » des éditions Gallimard. Intitulé The Nix dans son édition princeps, cet ouvrage est traduit de l’anglais vers le français par Mathilde Bach, et est disponible depuis août 2018 au format poche dans la collection « Folio ». Nathan Hill est un romancier états-unien né en 1976, originaire de l’Iowa. Il est basé aujourd’hui à Naples en Floride, et enseigne la littérature et l’écriture au sein de l’Université St. Thomas du Minnesota. Les Fantômes du vieux pays connaît dès sa parution un succès notable. Il est très vite disponible à l’international ; à ce jour, il est traduit en une trentaine … Continuer la lecture de « Les Fantômes du vieux pays de Nathan Hill, une sacrée épopée nord-américaine »

Une héroïne américaine de Bénédicte Jourgeaud, l’histoire de Brownie Wise et des Tupperware

Copyright : Éditions Charleston

Une héroïne américaine est un roman de Bénédicte Jourgeaud paru au mois de mai 2014 aux éditions Charleston. Bénédicte Jourgeaud une journaliste et écrivaine française ayant travaillé pour de nombreux médias dont le magazine Biba, le Journal du textile et Le Figaro. Le manuscrit d’Une héroïne américaine est le récipiendaire du prix du Livre romantique 2014, une récompense littéraire initiée par les éditions Charleston qui permet à un auteur de se faire publier. Son auteure propose aux lecteurs de découvrir le destin de deux femmes d’esprit qui savent comment donner un sacré coup de fouet à leur quotidien. Entre fiction et non-fiction, le portrait de deux femmes d’ambition Une héroïne américaine relate en premier lieu l’histoire d’Amelia Earhart, une femme âgée de vingt-sept ans d’origines … Continuer la lecture de « Une héroïne américaine de Bénédicte Jourgeaud, l’histoire de Brownie Wise et des Tupperware »

Adieu Bogota de Simone et André Schwarz-Bart, une plongée dans l’horreur humaine

Copyright : Seuil

André Schwarz-Bart et Simone Schwarz-Bart sont deux écrivains français au parcours croisé. De leur rencontre naît une histoire d’amour singulière, mais aussi une histoire d’écriture hors normes. Ces deux romanciers composent à quatre mains un cycle littéraire retraçant le destin de la mulâtresse Solitude, une résistante de l’esclavage en Guadeloupe. Ils décrivent avec émotion et justesse leur vision des Antilles, permettent un regard autre sur la Caraïbe. André Schwarz-Bart est en outre le récipiendaire du prix Goncourt en 1959 pour son roman Le Dernier des Justes. Adieu Bogota est le quatrième volume du cycle conjointement écrit par Simone et André Schwarz-Bart. Il paraît ainsi après Un plat de porc aux bananes vertes (1967), La Mulâtresse Solitude (1972) et L’Ancêtre en Solitude (2015). Les éditions du Seuil optent pour une première … Continuer la lecture de « Adieu Bogota de Simone et André Schwarz-Bart, une plongée dans l’horreur humaine »

Wynwood Walls, du street art du monde entier

Copyright : One chapter a day

Wynwood Walls est le centre artistique du Wynwood Art District de Miami. C’est le cœur de ce quartier, son essence. Cette zone esthétique a été imaginée par Tony Goldman, un créateur d’art visionnaire américain ; et Jeffrey Deitch, un vendeur d’art réputé aux États-Unis. Wynwood Walls possède une collection évolutive de murs peints et/ou graffés par des artistes venus du monde entier. Ci-dessous les fresques des artistes exposés au mois de mai 2017. Alexis Diaz (Porto Rico) Alexis Diaz est un illustrateur et street artist originaire de Porto Rico. Il réalise sa toile gigantesque en 2014 pour les murs de Wynwood. Sa particularité : ce dessinateur utilise de petits traits noirs fins pour réaliser ses planches. Autrement dit, il crée chacune de ses formes à l’aide … Continuer la lecture de « Wynwood Walls, du street art du monde entier »

Homegoing de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’esclavage

Copyright : Penguin Books

Écrivaine ghanéo-américaine née en 1989, Yaa Gyasi, dont la famille immigre vers les États-Unis alors qu’elle est âgée de deux ans, retourne subséquemment dans son pays natal à deux reprises : à onze ans, parmi les siens ; puis à vingt ans, suite à l’obtention d’une bourse d’écriture. Elle visite lors de ce deuxième séjour au Ghana le Fort de Cape Coast, un lieu important de la traite négrière situé sur la côte ghanéenne. C’est ce château au lourd passé qui lui insuffle l’idée d’aborder l’héritage culturel, social et ethnique de l’esclavage, à la fois au Ghana et aux États-Unis, à travers une entreprise romanesque.[1] En 2016 paraît ainsi Homegoing, un roman dans lequel Yaa Gyasi traite des répercussions de cette Histoire sur les … Continuer la lecture de « Homegoing de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’esclavage »

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, un centenaire plein de ressources

Copyright : Presses de la Cité

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est le premier roman de l’écrivain suédois Jonas Jonasson. Il paraît en France au mois de mars 2011 aux éditions Presses de la Cité, et est traduit du suédois vers le français par Caroline Berg. Jonas Jonasson est un ancien journaliste reconverti à l’écriture. Il a longtemps travaillé pour la presse écrite avant de fonder sa propre boîte de médias en 1996. Il travaille dans cette société qu’il a créée durant sept années, jusqu’en 2003, date à laquelle il décide de mettre un terme à sa carrière pour des raisons de santé. Jonas Jonasson travaille dès lors sur l’écriture de son premier roman. C’est ainsi que sort en 2009 le roman intitulé Hundraåringen som klev ut genom … Continuer la lecture de « Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, un centenaire plein de ressources »

The Unseen World de Liz Moore, un roman pour les amateurs de code

Copyright : W. W. Norton Company

The Unseen World est un roman de Liz Moore paru en juin 2016 au sein de la maison d’édition états-unienne W. W. Norton & Company. À ce jour, ce livre n’existe pas dans l’édition française mais est disponible en langues anglaise et tchèque. Liz Moore est une écrivaine et musicienne originaire de Philadelphie aux États-Unis née en 1983. Son premier roman The Words of Every Song paraît en 2007. Son premier album de musique Backyards sort au cours de la même année. Le premier roman de Liz Moore traduit en français, une œuvre au succès international, est Arthur et moi, une parution au sein des éditions Buchet/Chastel. Cet écrit intitulé originellement Heft paraît en 2012. En 2014, Liz Moore est lauréate d’un prix de Rome en littérature, une bourse d’études qui … Continuer la lecture de « The Unseen World de Liz Moore, un roman pour les amateurs de code »

National Rum Day, la journée nationale du rhum

Copyright : Steve Bennett

Le 16 août, c’est la journée nationale du rhum aux États-Unis. Il s’agit d’une fête visant à célébrer et déguster cette boisson distillée obtenue à partir de la mélasse de la canne à sucre. La petite histoire du rhum L’histoire du rhum est étroitement liée à celle de la canne à sucre. En 1493, Christophe Colomb fait voyager la canne à sucre dans la Caraïbe alors qu’il traverse l’Atlantique pour la deuxième fois. Il apporte la canne à Hispaniola, qui correspond aujourd’hui à Haïti et la République dominicaine. Les colons vont ensuite l’introduire en Amérique centrale et dans les îles de la Caraïbe comme Cuba, la Jamaïque, la Martinique et la Guadeloupe. Les plantations sucrières découvrent ainsi l’utilisation de la canne à sucre … Continuer la lecture de « National Rum Day, la journée nationale du rhum »