Michael Jackson, la légende continue

Michael Jackson
Copyright : LarrySpring96

Aujourd’hui, cela fait un an jour pour jour que Michael Jackson est mort à l’âge de 50 ans. Petit retour sur la vie d’une des plus figures les plus importantes de la musique au XXe siècle.

Michael Joseph Jackson est né le 29 août 1958 à Gary, dans l’état de l’Indiana aux États-Unis. Il fait ses débuts sur la scène musicale professionnelle aux côtés de ses frères en tant que membre des Jackson 5. Lancé et managé par leur père Joe Jackson, le groupe de départ « The Jackson Brothers » est composé des trois fils aînés Jackson : Sigmund Esco surnommé Jackie, Toriano Adaryll surnommé Tito et le leader du groupe Jermaine ; ainsi que deux musiciens : Johnny Jackson, qui n’a aucun lien de parenté avec les Jackson, et Ronnie Rancifer. En 1964, alors que s’ajoutent les cadets Marlon et Michael, le groupe opte désormais pour le nom « Jackson 5 ». Michael Jackson a alors tout juste six ans et s’avère rapidement être le plus charismatique des cinq.

Après de nombreux concours locaux, les Jackson 5 commencent à se faire un nom et sont appelés à se déplacer à Détroit pour une audition chez Motown Records. Avec Diana Ross, les frères Jackson rencontrent très vite le succès et leur premier titre I Want You Back, sorti sur l’album Diana Ross presents the Jackson 5 en 1969, devient numéro un au Billboard des singles. Les trois autres singles extraits de cet album, ABC, The Love You Saved et I’ll Be There, seront également classés numéros un des ventes, et Michael Jackson est propulsé au rang de star.

Parallèlement aux Jackson 5, le succès de Michael Jackson le pousse vers une carrière solo. La sortie de l’album Got To Be There en 1972 propulse Michael Jackson en tête des charts avec la ballade Ben, tirée du film du même nom, réalisé par Phil Karlson, et vaudra à son chanteur un Golden Globes et une nomination aux oscars. Les ventes du groupe commencent à décliner en 1973 et les membres de la bande sont irrités par le refus strict de Motown de leur permettre de créer leurs propres compositions. En juin 1975, les Jackson 5 signent alors avec Epic Records, une filiale de CBS Records et rebaptisent leur groupe « The Jacksons ».

En 1978, Michael Jackson joue le rôle de l’épouvantail dans la comédie musicale The Wiz. C’est là qu’il fait équipe avec Quincy Jones, qui s’occupait de la bande musicale du film. Jones et Jackson produisent l’album Off the Wall ensemble. D’autres auteurs-compositeurs tels que Rod Temperton, Stevie Wonder et Paul McCartney se sont également investis dans l’album. Paru en 1979, il fut le premier album américain à générer quatre de ses morceaux au top 10. Parmi eux, on retrouve les singles à succès Don’t Stop ’til You Get Enough et Rock With You.

En 1982, Michael Jackson contribue à la chanson Someone In the Dark pour le film E.T. l’extra-terrestre. Celle-ci remporte alors un Grammy pour le meilleur enregistrement pour enfants en 1984. La même année, il remporte sept autres Grammys et huit American Music Awards pour son album Thriller, qui devint l’album le plus vendu aux États-Unis ainsi que l’album le plus vendu dans le monde entier (les ventes étant estimées à plus de 110 millions de copies). Ce disque fut l’un des premiers à utiliser des vidéos clip comme outils de promotion — les vidéos de Thriller, Billie Jean et Beat It sont alors souvent diffusées par MTV, la chaîne de télévision américaine.

En mai 1983, la Motown fête ses vingt-cinq ans et Michael Jackson apparaît en compagnie de ses frères dans l’émission spéciale Motown 25: Yesterday, Today, Forever, où le groupe interprète leurs plus grands titres. Cette émission est reconnue comme la meilleure prestation solo de Michael Jackson. Il y interprète la chanson Billie Jean et effectue alors pour la première fois le moonwalk, introduit par Jeffrey Daniel, le danseur du groupe Shalamar, trois ans auparavant. Celle-ci devint rapidement sa signature personnelle.

En 1987, Michael Jackson sort Bad, album produit par Quincy Jones. Michael Jackson part en tournée mondiale sans ses frères pour la première fois. En 1988, Michael Jackson publie sa première autobiographie, Moonwalk, vendue à plus de 200 000 exemplaires. Michael Jackson écrit sur son enfance, notamment sur les Jackson 5 et les abus dont il fut l’objet. Moonwalk atteint la première position sur la liste des meilleures ventes du New York Times.

En 1991, Michael Jackson signe chez Sony BMG. Son album Dangerous devient numéro un des classements en trois jours. De cet album sont issus neuf singles dont Black or White. Le clip de ce dernier titre recourt à l’effet spécial du morphing : un visage se transforme en une série de visages d’hommes et de femmes aux couleurs de peau différentes. C’est à travers tous ces visages qu’il exprime un message de lutte contre le racisme.

HIStory: Past, Present and Future – Book I, un double album, sort en juin 1995. C’est le double album le plus vendu de tous les temps avec plus de 21 millions d’exemplaires. Le premier disque contient quinze des plus grands succès remastérisés de Michael Jackson. Invincible sort en octobre 2001. Cet album donne lieu entre autres aux trois singles suivants, You Rock My World, Cry et Butterflies.

Le 25 juin 2009, Michael Jackson est retrouvé mort à Los Angeles alors qu’il avait prévu une série de concerts pour l’été à Londres. Dès lors, de nombreux hommages et témoignages de respect lui sont adressés provenant du monde entier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.