Rentrée littéraire 2021 – Seuil

Copyright : Seuil

Les éditions du Seuil présentent en cette rentrée littéraire 2021 sept ouvrages singuliers répartis comme suit : trois sont à paraître dans la collection « Cadre rouge », trois dans la collection « Fiction & Cie », un dans la collection « Cadre vert ». Une rentrée « Cadre rouge » Les romans à paraître au sein de « Cadre rouge » ont en commun de revisiter par la voie du romanesque des destinées extraordinaires. David Diop, proclamé en ce mois de juin lauréat de l’International Booker Prize 2021 aux côtés de sa traductrice Anna Moschovakis pour son roman intitulé Frère d’âme, s’inspire du parcours de Michel Adanson (1727-1806), botaniste et naturaliste français, pour composer l’intrigue de son troisième roman intitulé La Porte du voyage sans retour. Son personnage principal, aussi naturaliste, se rend au … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2021 – Seuil »

Frère d’âme de David Diop, où la nuit, tous les sangs sont noirs

Copyright : Seuil

Dans son deuxième roman intitulé Frère d’âme, David Diop décrit à travers l’histoire de ses deux protagonistes principaux, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, tirailleurs sénégalais enrôlés au sein des troupes françaises, la brutalité de la Grande Guerre. Par leurs destinées étroitement liées, le romancier nous interroge aussi sur la notion complexe d’humanité : qui peut se dire « humain » en temps de guerre ? Et que dire d’un homme qui, soumis au désespoir, commet l’intolérable bien qu’agissant « libre », selon sa propre volonté ? Deux frères opposés L’intrigue de Frère d’âme démarre in medias res aux côtés d’Alfa Ndiaye pleurant la mort de Mademba Diop. Les deux hommes, vingtenaires, étaient « plus que frères » puisqu’ils se sont mutuellement choisis au plus tendre de leur jeunesse. De sorte, … Continuer la lecture de « Frère d’âme de David Diop, où la nuit, tous les sangs sont noirs »