Rentrée littéraire 2020 – P.O.L

Copyright : P.O.L

La rentrée littéraire 2020 des éditions P.O.L est placée sous le signe des confessions : les œuvres de Lise Charles, Laure Gouraige, Patrick Lapeyre, Jean Rolin et Emmanuel Carrère dévoilent chacune la part intime d’un être réel ou romancé, complice ou victime de méfaits. Une lecture de l’être Lise Charles explore les limites de l’acte d’écriture dans son nouveau roman intitulé La Demoiselle à cœur ouvert. Son personnage principal, écrivain d’une quarantaine d’années, reprend à son compte les secrets les plus intimes d’une « demoiselle » en pillant son journal intime. Une interrogation se profile en filigrane de cette intrigue : la création justifie-t-elle l’indiscrétion ? Laure Gouraige, qui signe ici son premier roman, expose au sein de La Fille du père une relation d’une grande complexité, celle de la narratrice et … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2020 – P.O.L »

Yoga d’Emmanuel Carrère, entre ombre et lumière

Copyright : P.O.L

Depuis la parution de L’Adversaire (P.O.L, 2000), Emmanuel Carrère est considéré comme un écrivain « du réel », dit auteur d’une « littérature du réel ». Il propose en effet sur ces vingt dernières années une pluralité d’ouvrages mêlant le fait divers, l’enquête et l’histoire d’autrui à son propre récit de vie. En cette rentrée littéraire 2020, le romancier, essayiste et ancien journaliste offre cette fois avec Yoga un texte hybride à mi-chemin entre réalité et fiction, dans lequel il se met en scène quoique « [dénaturant] un peu » et « [mentant] par omission ». Chaque livre impose ses règles, qu’on ne fixe pas à l’avance mais découvre à l’usage. Je ne peux pas dire de celui-ci ce qu’orgueilleusement j’ai dit de plusieurs autres : « Tout y est … Continuer la lecture de « Yoga d’Emmanuel Carrère, entre ombre et lumière »