Rentrée littéraire 2020 – Parutions des éditions Stock

Copyright : Stock

Les éditions Stock présentent une rentrée littéraire 2020 diversifiée constituée de onze titres. Ces derniers traitent du passage de l’ombre à la lumière de personnages ayant été éprouvés, de relations familiales dans leur complexité, de quêtes de vérité et d’Histoire revisitée. Deux premiers romans composent cette sélection, un d’expression française signé Florent Marchet, l’autre d’expression anglaise signé Nazanine Hozar, écrivaine canadienne d’ascendance iranienne. Une renaissance possible ? Les œuvres d’Alexandra Dezzi, Tobie Nathan et Nazanine Hozar s’intéressent aux expériences de vie difficiles ; les personnages de ces romans tentent en effet de s’en sortir envers et contre tout. La Colère, deuxième roman d’Alexandra Dezzi, pose un regard insolite sur une femme dont on ne comprend l’histoire dans sa globalité qu’en fin d’ouvrage. … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2020 – Parutions des éditions Stock »

Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un portrait sémillant des marais

Copyright : Seuil

Delia Owens est une écrivaine et biologiste états-unienne née en 1949. Diplômée en zoologie et en éthologie, elle exerce pendant près de vingt ans en tant que chercheuse-naturaliste en Afrique, notamment dans le désert du Kalahari au Botswana. Elle est ainsi co-auteure de quatre ouvrages de non-fiction écrits en collaboration avec Mark Owens : Cry of Kalahary (1984), The Eye of the Elephant (1992), Survivor’s Song (1994) et Secrets of the Savanna (2006). Le premier roman de Delia Owens, intitulé Where the Crawdads Sing, paraît originellement en août 2018 aux États-⁠Unis. Il connaît un succès commercial important et fait partie de la liste combinée des quinze meilleures ventes de livres (reliés, brochés et numériques) du New York Times pendant plus de quatre-vingt-dix semaines[1]. Le roman est en outre … Continuer la lecture de « Là où chantent les écrevisses de Delia Owens, un portrait sémillant des marais »