Rentrée littéraire 2020 – Picquier

Copyright : Picquier

Les éditions Philippe Picquier proposent en cette rentrée littéraire 2020 trois romans : deux d’expression japonaise signés Ogawa Ito et Mukai Kosuke, et un d’expression coréenne signé Gong Ji-⁠young. Entre rêve et cauchemar Avec La République du bonheur, Ogawa Ito, traduite par Myriam Dartois-⁠Ako, offre une suite à son précédent roman intitulé La Papeterie Tsubaki (Philippe Picquier, 2018). Hatoko s’est mariée et commence une nouvelle vie avec son mari Mitsurô et sa fille. Elle continue toutefois de travailler en tant que prête-plume dans sa papeterie de Kamakura. Si écrire pour les autres est une activité qu’elle mène sans trop de difficulté, l’heure est venue pour elle de mettre des mots sur ce qui l’anime émotionnellement. Gong Ji-⁠young s’inspire de faits réels pour composer l’intrigue des Enfants du … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2020 – Picquier »

Le Restaurant de l’amour retrouvé d’Ogawa Ito, un authentique univers culinaire

Copyright : Picquier

Ogawa Ito est une écrivaine japonaise connue pour la composition de chansons et l’écriture de livres pour enfants. Son premier roman intitulé Le Restaurant de l’amour retrouvé dans l’édition française (Le Restaurant L’Escargot dans son édition princeps) est publié en 2008 au Japon, puis en 2013 en France grâce à la traduction de Myriam Dartois-⁠Ako pour les éditions Picquier. On y découvre le parcours d’une femme subitement silencieuse qui retrouve goût à la vie par l’art de cuisiner. Un art de vivre pour « revivre » Rinco, la protagoniste principale du Restaurant de l’amour retrouvé, s’exprimant ici à la première personne du singulier, est âgée de vingt-cinq ans. Après une journée de travail intense dans le restaurant qui l’embauche, cette apprentie-cuisinière rentre chez elle … Continuer la lecture de « Le Restaurant de l’amour retrouvé d’Ogawa Ito, un authentique univers culinaire »