Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel de Patrick Chamoiseau et Anne Chopin

Copyright : HC Éditions

Selon Patrick Chamoiseau, « ce qui fait la beauté des paysages vus d’en haut, c’est d’abord qu’ils réveillent l’oiseau qui est en nous, ce vieux rêve, cette envie archaïque de ceux que les hasards du vivant ont arrimés au sol ». Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel, né des textes de l’écrivain et des photographies d’Anne Chopin, offre une « émotion primale vive » grâce à ses nombreux clichés aériens. Pour la réalisation de ce beau livre paru au sein de la collection « Terres d’Outre-mer » de HC Éditions, Anne Chopin survole la Martinique à bord d’un hélicoptère et capture des instantanés originaux. Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel présente de la sorte des facettes insoupçonnées … Continuer la lecture de « Trésors cachés et patrimoine naturel de la Martinique vue du ciel de Patrick Chamoiseau et Anne Chopin »

Le Papillon et la Lumière de Patrick Chamoiseau, un conte philosophique sur l’art de bien vivre

Copyright : Philippe Rey

Le Papillon et la Lumière est un conte philosophique de Patrick Chamoiseau paru aux éditions Philippe Rey au mois d’octobre 2011. Cet ouvrage, illustré à l’encre de Chine par l’artiste peintre et photographe grecque Ianna Andreadis, est également disponible dans la collection « Folio » des éditions Gallimard au format poche. Patrick Chamoiseau est un romancier, essayiste et dramaturge français né en 1953 à Fort-de-France en Martinique. Son premier roman intitulé Chronique des sept misères paraît en 1986. Il y décrit la vie de ceux communément appelés aux Antilles les djobeurs, les travailleurs au noir essayant d’échapper à la misère quotidienne. En 1992, Patrick Chamoiseau reçoit le prix Goncourt pour son troisième roman Texaco, une œuvre dans laquelle le contexte historique et social de la Martinique est dépeint des années … Continuer la lecture de « Le Papillon et la Lumière de Patrick Chamoiseau, un conte philosophique sur l’art de bien vivre »