Rentrée littéraire 2021 – Actes Sud

Copyright : Actes Sud

Les éditions Actes Sud offrent en cette rentrée littéraire 2021 une sélection diversifiée d’ouvrages d’expression française et d’expression dite « étrangère », des ouvrages aux protagonistes évoluant dans différents milieux, lieux et époques. Une rentrée française Marin Fouqué, dont le premier roman intitulé 77 est remarqué par la critique, s’intéresse dans G. A. V. à une nuit hors du commun : des coups de feu ont été entendus dans les grandes tours ; de sorte, tout son petit monde se retrouve en garde à vue. Cet ensemble humainement hétéroclite illustre la réalité de la société française, où les conditions de vie de certain·e·s sont mésestimées, où les préjugés vont bon train, où les plus jeunes sont en mal de considération. Dans Et pourtant ils existent, Thierry Froger raconte … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2021 – Actes Sud »

Rentrée littéraire 2020 – HarperCollins France

Copyright : HarperCollins France

Cette rentrée littéraire 2020 est la première des éditions HarperCollins France, une structure éditoriale initiée en 2016 sous la direction d’Emmanuelle Bucco-⁠⁠Cancès. Elle regroupe trois ouvrages dans lesquels il est question d’individualité et de relations humaines ; parmi eux, deux figurent au sein de la collection « Traversée », une collection lancée en début d’année 2020 sous l’impulsion de Marie Eugène. Une définition de l’être Jeffrey Colvin, Louise Browaeys et Gringe composent chacun à leur façon un texte qui traite de ce qui définit l’essence d’une personne, en dehors des préjugés de race, de genre et de condition. Africville est le premier roman de Jeffrey Colvin, écrivain états-unien diplômé de l’Académie navale des États-Unis, de Harvard et, plus récemment, de l’université de Columbia où il entreprend un … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2020 – HarperCollins France »

La Prière des oiseaux de Chigozie Obioma, un conte symbolique sur l’inégalité sociale

Copyright : Buchet/Chastel

Écrivain nigérian aujourd’hui basé aux États-Unis, Chigozie Obioma s’inspire de son parcours singulier pour créer des univers mythiques d’une grande oralité. C’était déjà le cas dans Les Pêcheurs (L’Olivier, 2016), son premier roman, finaliste du Booker Prize 2015. C’est aussi le cas dans La Prière des oiseaux (Buchet/Chastel, 2020), son deuxième roman, finaliste du Booker Prize 2019. Chigozie Obioma, traduit de l’anglais vers le français par Serge Chauvin, conte dans ce dernier l’histoire d’un homme dont l’existence est sévèrement mise à l’épreuve par la société qui l’entoure. Il choisit de sorte de rendre compte de l’expérience humaine d’un être démuni, sans cesse rabaissé par les personnes qu’il côtoie. Cet homme est présenté aux lecteur.rice.s au moyen d’un narrateur insolite soulignant les caractéristiques de … Continuer la lecture de « La Prière des oiseaux de Chigozie Obioma, un conte symbolique sur l’inégalité sociale »