Rentrée littéraire 2020 – Parutions des éditions HarperCollins France

Copyright : HarperCollins France

Cette rentrée littéraire 2020 est la première des éditions HarperCollins France, une structure éditoriale initiée en 2016 sous la direction d’Emmanuelle Bucco-⁠Cancès. Elle regroupe trois ouvrages dans lesquels il est question d’individualité et de relations humaines ; parmi eux, deux figurent au sein de la collection « Traversée », une collection lancée en début d’année 2020 sous l’impulsion de Marie Eugène. Une définition de l’être Jeffrey Colvin, Louise Browaeys et Gringe composent chacun à leur façon un texte qui traite de ce qui définit l’essence d’une personne, en dehors des préjugés de race, de genre et de condition. Africville est le premier roman de Jeffrey Colvin, écrivain états-unien diplômé de l’Académie navale des États-Unis, de Harvard et, plus récemment, de l’université de Columbia … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2020 – Parutions des éditions HarperCollins France »

La Prière des oiseaux de Chigozie Obioma, un conte symbolique sur l’inégalité sociale

Copyright : Buchet/Chastel

Chigozie Obioma est un écrivain nigérian né en 1986 aujourd’hui basé aux États-⁠Unis. Il enseigne la littérature et l’écriture créative à l’université de Nebraska-Lincoln ; son premier roman, Les Pêcheurs (L’Olivier, 2016), finaliste du Booker Prize 2015, lui permet d’acquérir une notoriété internationale. La Prière des oiseaux est le deuxième roman de cet écrivain. Il est disponible en France dès le mois de janvier 2020 au sein de la collection « Domaine étranger » des éditions Buchet/⁠Chastel, et est traduit de l’anglais vers le français par Serge Chauvin. Cet ouvrage conte l’histoire d’un homme dont l’existence est sévèrement mise à l’épreuve par la société qui l’entoure. Chigozie Obioma choisit ici de rendre compte de l’expérience humaine d’un être démuni, d’illustrer la cosmologie igbo au moyen d’un narrateur insolite … Continuer la lecture de « La Prière des oiseaux de Chigozie Obioma, un conte symbolique sur l’inégalité sociale »