Rentrée littéraire 2020 – Calmann-Lévy

Copyright : Calmann-Lévy

Les éditions Calmann-Lévy offrent au sein de leur rentrée littéraire 2020 un ensemble cohérent de sept romans. Parmi eux, cinq sont d’expression française, deux d’expression étrangère ; quatre sont écrits par des femmes, trois par des hommes ; et trois sont les deuxièmes œuvres romanesques de leur auteur. Ces ouvrages explorent par ailleurs une pluralité de thématiques communes. Il est ainsi question d’exil et de rébellion, de quêtes de savoir et de liberté, de relations humaines et d’écriture salvatrice. Une solitude, une révolte Les textes de Boris Bergmann, de Marc Alexandre Oho Bambe et de Cécile Pivot posent un regard sur des situations d’isolement (physique, moral) ou de solitude, et la volonté des personnes qui en souffrent de s’en affranchir. Boris Bergmann propose dans Les Corps insurgés, … Continuer la lecture de « Rentrée littéraire 2020 – Calmann-Lévy »

Homegoing de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’esclavage

Copyright : Penguin Books

Écrivaine ghanéo-américaine née en 1989, Yaa Gyasi, dont la famille immigre vers les États-Unis alors qu’elle est âgée de deux ans, retourne subséquemment dans son pays natal à deux reprises : à onze ans, parmi les siens ; puis à vingt ans, suite à l’obtention d’une bourse d’écriture. Elle visite lors de ce deuxième séjour au Ghana le Fort de Cape Coast, un lieu important de la traite négrière situé sur la côte ghanéenne. C’est ce château au lourd passé qui lui insuffle l’idée d’aborder l’héritage culturel, social et ethnique de l’esclavage, à la fois au Ghana et aux États-Unis, à travers une entreprise romanesque.[1] En 2016 paraît ainsi Homegoing, un roman dans lequel Yaa Gyasi traite des répercussions de cette Histoire sur les … Continuer la lecture de « Homegoing de Yaa Gyasi, trois siècles cimentés par l’esclavage »