Les Impatientes de Djaïli Amadou Amal, quelle liberté pour les femmes du Sahel ?

Copyright : Emmanuelle Collas

Femme de lettres, militante féministe et fondatrice de l’association Femmes du Sahel, Djaïli Amadou Amal est engagée corps et âme contre les discriminations très fortes que subissent les femmes de la ceinture sahélienne, notamment les femmes du Cameroun septentrional. L’écrivaine naît précisément dans cette région de l’Extrême-Nord du Cameroun et est mariée à l’âge de dix-sept ans à un homme politique qui utilise son pouvoir pour obtenir sa main. Elle épouse ce haut fonctionnaire quinquagénaire sans son consentement, sans celui même de son père, selon le bon vouloir de ses oncles. Libérée – des années plus tard – de cette situation inqualifiable, elle choisit de prendre sa plume pour décrire les conditions de vie des femmes mariées contre leur gré, … Continuer la lecture de « Les Impatientes de Djaïli Amadou Amal, quelle liberté pour les femmes du Sahel ? »

Frère d’âme de David Diop, où la nuit, tous les sangs sont noirs

Copyright : Seuil

Dans son deuxième roman intitulé Frère d’âme, David Diop décrit à travers l’histoire de ses deux protagonistes principaux, deux tirailleurs sénégalais enrôlés au sein des troupes françaises, la brutalité de la Grande Guerre. Par leurs destinées étroitement liées, le romancier nous interroge sur la notion complexe d’humanité : qui peut se dire « humain » en temps de guerre ? Et que dire d’un homme qui, soumis au désespoir, commet l’intolérable bien qu’agissant « libre », selon sa propre volonté ? Deux frères opposés L’intrigue de Frère d’âme démarre in medias res aux côtés d’Alfa Ndiaye pleurant la mort de Mademba Diop. Les deux hommes, vingtenaires, étaient « plus que frères » puisqu’ils se sont mutuellement choisis au plus tendre de leur jeunesse. De sorte, comme tous frères, Alfa et … Continuer la lecture de « Frère d’âme de David Diop, où la nuit, tous les sangs sont noirs »

Petit pays de Gaël Faye, l’histoire du génocide rwandais sous un regard d’enfant

Copyright : Grasset

Petit pays est le premier roman du rappeur, auteur-compositeur et écrivain Gaël Faye. Il s’agit d’un ouvrage important, de par son contenu et sa portée, relatant la violence du génocide rwandais qui eut lieu en 1994. Ce roman paraît lors de la rentrée littéraire automnale de 2016 aux éditions Grasset. Il connaît dès lors un succès incommensurable, et est lauréat de nombreux prix dont le prix Goncourt des lycéens, le prix du Premier Roman, le prix du Roman des étudiants France Culture-⁠Télérama et le prix du Roman Fnac – pour ne citer qu’eux. Gaël Faye s’illustre ici pour la première fois à l’écriture d’un roman, mais ce chanteur n’en est pourtant pas à sa première composition textuelle. Avec sa plume, il … Continuer la lecture de « Petit pays de Gaël Faye, l’histoire du génocide rwandais sous un regard d’enfant »