Rien ne t’appartient de Nathacha Appanah, naître femme, naître entravée

Copyright : Gallimard

Nathacha Appanah reprend en son huitième roman intitulé Rien ne t’appartient de nombreuses thématiques qui lui sont chères, que l’on retrouve dans l’ensemble de son œuvre littéraire. Il est ainsi question ici de la place que l’on donne aux « fantômes », aux souvenirs du passé ; de destins éprouvés, notamment d’une jeunesse maltraitée, délaissée, oubliée ; de l’impact des catastrophes naturelles sur la population qui les subit ; et des rêves, des désirs et aspirations de l’être. Embrassant ces différents sujets en son intrigue, l’écrivaine nous mène à la découverte de la destinée d’une femme sans âge, dont la mort du mari ravive de vagues réminiscences, dont l’histoire violente révèle la cruauté d’un lieu où l’on ne peut penser dévier de l’opinion politique imposée par … Continuer la lecture de « Rien ne t’appartient de Nathacha Appanah, naître femme, naître entravée »

Les Funambules de Mohammed Aïssaoui, un équilibre difficile sur le fil ténu de la vie

Copyright : Gallimard

De nombreux écrivains puisent leur inspiration dans ce qu’ils ont connu de près. C’est le cas, parmi tant d’autres, de Mohammed Aïssaoui en cette rentrée littéraire 2020. Mohammed Aïssaoui naît et grandit en Algérie. À l’âge de « neuf ans et demi », il quitte son pays natal pour la France afin d’y rejoindre son père, accompagné de sa mère et ses sœurs. Il parle de cette expérience singulière comme d’un « choc » ayant « [fait] sauter [ses] plus beaux souvenirs : ceux de l’enfance insouciante »[1]. Il s’inspire surtout de ce vécu pour construire la psyché du personnage principal des Funambules, texte paru dans la collection « Blanche » des éditions Gallimard. Le romancier s’intéresse particulièrement céans au quotidien difficile des personnes ayant peu de revenus, des … Continuer la lecture de « Les Funambules de Mohammed Aïssaoui, un équilibre difficile sur le fil ténu de la vie »

L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, ou l’existence de l’univers remise en question

Copyright : Gallimard

Membre de l’Oulipo depuis 1992 et président de cet atelier littéraire depuis 2019, Hervé Le Tellier est un fervent défenseur des littératures dites « à contraintes ». Il en fait son art de prédilection, et nombreux de ses ouvrages publiés sont le résultat de ses expérimentations – c’est le cas, par exemple, de Joconde jusqu’à cent (Le Castor astral, 1998), La Chapelle Sextine (L’Estuaire, 2005) et Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable (Le Castor astral, 2008). Avec L’Anomalie, paru à l’occasion de la rentrée littéraire 2020 aux éditions Gallimard, Hervé Le Tellier offre une œuvre qui s’auto-référence de manière réflexive, une sorte de méta-œuvre. Son roman se décrit en effet lui-même : son titre, son épigraphe, ses observations, annoncent déjà une certaine étrangeté qui, on le … Continuer la lecture de « L’Anomalie d’Hervé Le Tellier, ou l’existence de l’univers remise en question »

Les Roses fauves de Carole Martinez, la métamorphose florale d’une femme

Copyright : Gallimard

S’inspirant d’une coutume andalouse dont lui fait part une de ses lectrices, Carole Martinez compose au cœur de son quatrième roman une multitude de récits dans lesquels il est à la fois question de filiation, d’amours contrariées et de destinées écourtées. Les Roses fauves, paru en cette rentrée littéraire 2020 au sein de la collection « Blanche » des éditions Gallimard, lui permet ainsi de poursuivre son œuvre littéraire empreinte d’une grande sensualité féminine à travers une énonciation où se mêlent réalisme et imaginaire. Carole Martinez révèle en effet ici la métamorphose à caractère floral de son héroïne principale, une femme dont l’histoire semble en cours d’écriture, une femme ballottée entre émotions nouvelles et légendes familiales. Un récit en bourgeonnement Lola Cam … Continuer la lecture de « Les Roses fauves de Carole Martinez, la métamorphose florale d’une femme »

Extérieur monde d’Olivier Rolin, un récit personnel ouvert sur le monde

Copyright : Gallimard

Extérieur monde est un ouvrage d’Olivier Rolin paru le 29 août 2019 dans la collection « Blanche » de la maison d’édition Gallimard. Ce récit singulier est sélectionné parmi les finalistes du prix Goncourt 2019. Olivier Rolin est un romancier, essayiste, journaliste et traducteur français. Il a traduit de l’espagnol vers le français Eduardo Mendoza (auteur barcelonais) et Germán Castro Caycedo (auteur colombien). Il a parcouru de nombreux pays du monde pour les besoins de son travail, mais aussi par simple désir d’« extérieur », un appel inconscient à la découverte des hommes, l’objet même de ce nouveau livre Extérieur monde. L’auteur avance dans cet ouvrage par digressions successives, c’est-à-dire en proposant un discours dans lequel il donne le sentiment de s’éloigner continûment de son sujet principal, une pratique accentuant la pluralité … Continuer la lecture de « Extérieur monde d’Olivier Rolin, un récit personnel ouvert sur le monde »

Mon frère de Daniel Pennac, un hommage de l’écrivain à son frère

Copyright : Gallimard

Daniel Pennac est un romancier, scénariste et comédien français. Il reçoit le Prix Renaudot en 2007 pour l’écriture de Chagrin d’école, un ouvrage dans lequel il offre une image singulière de l’école et apporte une réflexion sur l’enseignement moderne, ses limites et ses faiblesses. Il revient cette année sur le devant de la scène littéraire avec un ouvrage à caractère autobiographique Mon frère. Daniel Pennac était l’invité du Festival des mots libres de la ville de Courbevoie en juin dernier. À cette occasion, cet auteur était aux côtés de Laurent Natrella, comédien émérite de la Comédie-Française, pour mettre en scène le texte de son dernier livre. Ensemble, les deux hommes ont incarné les personnages de Mon frère en donnant une … Continuer la lecture de « Mon frère de Daniel Pennac, un hommage de l’écrivain à son frère »

Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre…

Copyright : Gallimard

Dans son sixième roman intitulé Tropique de la violence, paru au sein de la collection « Blanche » des éditions Gallimard, Nathacha Appanah pose un regard sur la vie insulaire, une vie de misère loin d’être facile, pourtant souvent idéalisée par les touristes. Elle choisit de juxtaposer le mot « tropique » au mot « violence » formant une association relativement inédite dans les pensées communes. Elle conte une histoire difficile, noire, sans espoir. Il n’y a ici que de la peine, mais une certaine beauté liée à ce discours tragique. Une histoire de la violence Marie a tout quitté pour suivre Chamsidine. Elle dépose ses valises à Mayotte alors amoureuse éperdue de cet homme qu’elle rencontre sur son lieu de travail. Son histoire commence comme dans … Continuer la lecture de « Tropique de la violence de Nathacha Appanah, Mayotte n’est pas un paradis sur Terre… »

Chanson douce de Leïla Slimani, un drame psychologique percutant

Copyright : Gallimard

Écrivaine et journaliste franco-marocaine née en 1981, Leïla Slimani travaille longtemps en tant que rédactrice pour l’hebdomadaire Jeune Afrique avant de quitter son poste en 2012 pour se consacrer à l’écriture littéraire. Elle est, quatre ans plus tard, la douzième femme à obtenir le prix Goncourt, récompense que les jurés lui attribuent dès le premier tour du scrutin pour son deuxième roman intitulé Chanson douce. Publié au mois d’août 2016 au sein de la collection « Blanche » des éditions Gallimard, Chanson douce ne propose d’ailleurs rien d’une lecture réconfortante telle que peut l’être une véritable « chanson douce ». Employant une prolepse[1] dès l’incipit de son ouvrage, l’écrivaine met en exergue la déchéance du monde. Un équilibre familial Paul et Myriam sont un couple … Continuer la lecture de « Chanson douce de Leïla Slimani, un drame psychologique percutant »

Dans le jardin de l’ogre de Leïla Slimani, un roman qui traite de l’addiction sexuelle

Copyright : Gallimard

Dans le jardin de l’ogre est le premier roman de Leïla Slimani. Il paraît au mois d’août 2014 au sein de la collection « Blanche » des éditions Gallimard, et traite de l’addiction sexuelle au moyen d’une anti-héroïne souffrant de nymphomanie. Leïla Slimani est une écrivaine et journaliste franco-marocaine née en 1981. Elle travaille longuement en tant que rédactrice pour le magazine hebdomadaire Jeune Afrique avant de quitter son poste pour se consacrer à l’écriture littéraire en 2012. Elle est la douzième femme à obtenir le prix Goncourt en novembre 2016, une récompense que les jurés lui attribuent dès le premier tour du scrutin pour son deuxième roman Chanson douce. Dans l’intimité d’Adèle Adèle est en « pause ». Cela fait plus d’une semaine qu’elle tient, qu’elle … Continuer la lecture de « Dans le jardin de l’ogre de Leïla Slimani, un roman qui traite de l’addiction sexuelle »