Refonte graphique : un système économique

Interior
Copyright : Ben Garratt

Envisager une refonte graphique c’est aussi et surtout conceptualiser la monétisation d’un site. Bien évidemment, tout site n’aura pas ce besoin (en guise d’illustration, un portfolio servant de vitrine n’a pas nécessairement cet enjeu). Néanmoins, il est essentiel de prévoir un temps de réflexion à ce sujet lors de la mise en place d’un projet de refonte graphique.

Penser un système économique fiable

Un des points importants à ne pas négliger lors de la refonte d’un site est son aspect économique. Un site à fort trafic doit s’assurer des conséquences de la future mise en ligne d’une refonte. Il faut penser à optimiser au maximum l’accès aux services proposés qui accroissent les profits réalisés par le site ; et il faut imaginer les emplacements publicitaires de façon à ce qu’ils génèrent des revenus sûrs à la société. D’un point de vue marketing, on parle ainsi de la ligne de flottaison, qui délimite la partie visible d’un contenu avant qu’un utilisateur ne fasse défiler la page. Il est vrai que plus un écran publicitaire sera placé en haut de page, plus celui-ci sera vu et donc potentiellement rapportera de l’argent. Sur le plan ergonomique, proposer un affichage des fonctionnalités importantes du site au-dessus de cette ligne de flottaison a également son intérêt.

Ainsi, plus un site possède un trafic important, plus il sera en mesure de proposer des encarts publicitaires appropriés : permettre la disposition d’habillages publicitaires de partenaires par exemple, garantir le positionnement de bannières et de modules de promotion de qualité. Google Adsense et Ligatus sont des services publicitaires que l’on peut utiliser à ces fins, permettant à un site de réaliser des revenus en fonction des clics et de son trafic journalier.

Concevoir ces espaces publicitaires de manière concrète

À l’heure de la conception des maquettes, les pages doivent d’ores-et-déjà être imaginées de sorte à accueillir les éventuels pavés publicitaires. Comme susmentionné, on préconise généralement les hauts de page pour ces insertions car c’est l’emplacement recueillant le plus d’attention de la part des utilisateurs. Mais en contrepartie, un visiteur habitué aura vite tendance à ignorer de manière plus ou moins inconsciente la lecture des informations situées à cet endroit. C’est la raison pour laquelle certains conseillent d’ajouter des publicités en milieu de page. Cette pratique (bien qu’ayant fait ses preuves) peut avoir pour effet de déstabiliser les utilisateurs et doit être utilisée avec parcimonie. Couper la lecture d’un utilisateur dans sa recherche d’informations pour de la publicité peut aussi le conduire à ne plus revenir sur sa plateforme.

Une étude montre que les publicités sont plus pertinentes lorsqu’elles sont ciblées, c’est-à-dire en rapport avec le contenu de la page parcourue. Toute cette recherche de cohésion doit être orchestrée pour optimiser le rendement. L’article de Leslie Van Zee sur l’amélioration de l’efficacité de la publicité se révèle intéressant dans ce contexte.

Proposer une véritable identité économique

Favoriser l’identité économique d’un site renvoie au souci de l’amélioration de son trafic : s’il n’y a que peu de visiteurs uniques sur un site, le seuil de rentabilité de celui-ci est faible. Il faut donc « appâter » la clientèle en innovant et en proposant une ergonomie infaillible. Trois expressions clés apparaissent ici : la fidélisation de la clientèle, la visibilité du site sur les moteurs de recherche (aussi connue sous le nom de « référencement ») et la présence du site sur les différents réseaux sociaux. Ces trois grandes pratiques sont directement liées à la génération du trafic quotidien d’un site. Proposer une newsletter, des emplacements où l’utilisateur a la possibilité de donner son avis (commentaires d’article, forums, espaces divers de connexion), des flux RSS du site, des modules avec des articles en rapport avec celui parcouru, etc. sont des pratiques permettant de donner une meilleure image à votre contenu. L’identité de votre site sera perçue comme une valeur sûre.

Penser aux réseaux sociaux est également très important. Aujourd’hui, il ne faut pas négliger la portée de Facebook qui compte plus de 1,28 milliard d’utilisateurs actifs, de Twitter et ses 645 millions d’utilisateurs et des autres réseaux émergents : Google +, LinkedIn, Digg, StumbleUpon ou plus récemment Pinterest. Arriver à se positionner de manière fiable et correcte sur ces réseaux ne peut être que bénéfique à son site : c’est un moyen d’informer sur les actualités de ce dernier et d’améliorer la façon dont les utilisateurs perçoivent le site. Cela permet également d’accroître le nombre de visites du site et donc d’augmenter ses chances de générer des revenus. Les utilisateurs de Facebook se connectent pour savoir ce qu’il y a de tendance ou de nouveau auprès de leurs proches mais aussi parmi les pages qu’ils ont décidé « d’aimer ». Et de manière tout à fait inconsciente, presque naïve, un internaute de Facebook se rendra sur un article lié à sa marque favorite qui lui proposera
de jouer à un concours pour gagner une tablette ou de profiter d’une offre exceptionnelle l’invitant à produire un acte de consommation. Bien évidemment, les réseaux sociaux ne garantissent pas à eux seuls un nombre de visiteurs important. C’est avant tout le référencement d’un site qui fait sa notoriété.

Deux réflexions sur « Refonte graphique : un système économique »

    1. Merci Zanko ! Moi j’aime assez le référencement, mais c’est vrai que pour être très performant sur des requêtes assez prisées, il faut vraiment y consacrer du temps. Et merci pour le lien, je n’en avais même pas entendu parler (honte à moi !).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.