Rentrée littéraire 2021 – Albin Michel

Rentrée littéraire 2020 - Albin Michel
Copyright : Albin Michel

Les éditions Albin Michel offrent en cette rentrée littéraire 2021 un ensemble d’ouvrages dans lesquels se dégagent plusieurs thématiques. Parmi eux, huit sont d’expression française, dont deux premiers romans, ceux de Céline Laurens et Émilie Papatheodorou ; trois sont d’expression dite « étrangère ».

Une rentrée française

Matthieu Falcone, auteur d’un premier roman intitulé Un bon Samaritain (Gallimard, 2018), oppose dans Campagne des citadins aux idées arrêtées, venus participer à une fête en milieu rural, aux habitants de ces lieux. Leurs modes de vie diffèrent, leurs façons de faire sont contraires. La mésentente était prévisible ; le drame qui s’annonce est inéluctable.

Dans La Galerie des glaces, Éric Garandeau propose un entrelacs étonnant entre ésotérisme et Grande Histoire. Alexandre Obkowicz décède aux commandes de son avion. Le détective chargé de l’investigation de ce possible crime se rend au Nigeria où Alexandre allait régulièrement consulter un marabout. Il y découvre une connexion insolite entre l’histoire d’Alexandre et celle de la cour de Louis XIV

Stéphane Hoffmann nous parle d’amour dans son roman justement intitulé On ne parle plus d’amour. Louise, vingt ans, doit épouser un homme fortuné qui permettrait à sa famille de s’en sortir financièrement. Mais c’est là qu’elle rencontre Guillaume, jeune homme un brin rêveur qui pourrait bien se révéler être de passion. Leur relation fougueuse enflamme tout sur son passage.

Dans son roman intitulé L’Île du docteur Faust, Stéphanie Janicot offre un huit-clos fascinant qui traite des notions de jeunesse et de beauté. Lors d’une nuit étrange, neuf femmes se rendent sur l’île de Trinaban, une île méconnue des géographes. C’est là que réside le docteur Faust, une femme médecin assurant pouvoir leur donner une « jeunesse éternelle ».

Dans son premier roman intitulé Là où la caravane passe, Céline Laurens raconte un été pas comme les autres pour son narrateur appartenant à une famille de gitans. Comme toutes les années, ce dernier, parmi les membres de son clan, organise une procession à Lourdes, devant le mépris ou l’indifférence des habitants de la région. Mais cet été, la petite Sara est retrouvée morte.

Amélie Nothomb nous gratifie d’un trentième roman en cette rentrée littéraire : une sacré longévité pour la romancière dont le premier ouvrage intitulé Hygiène de l’assassin paraît en 1992. Dans son nouvel écrit intitulé Premier sang, l’écrivaine fait de son père, mort en début d’année 2020, un héros de roman ; lui qui, ayant travaillé en tant que négociateur en pourparler avec des preneurs d’otage au cours de sa carrière, a été un héros de l’ombre.

Dans son premier roman intitulé L’Aube américaine, Émilie Papatheodorou nous mène à New York aux côtés d’une chauffeuse de taxi qui vit avec sa grand-mère souffrant de pertes de mémoire. Theodora tente de combler les « blancs » de Giaga en lui rappelant sa jeunesse grecque ou en sublimant son destin. Bientôt l’existence d’Ethan, qui lui préfère s’oublier dans l’alcool, entre en collision avec celle des deux femmes.

Clélia Renucci compose un monde subtilement dérivé du nôtre dans La Fabrique des souvenirs. Ici les mémoires sont numérisées et vendues aux enchères. Gabriel, amateur de théâtre, a ainsi la possibilité de revivre une représentation de Phèdre s’étant tenue en 1942 à la Comédie-Française. C’est là qu’il repère une spectatrice pour laquelle il développe une passion obsessionnelle.

Campagne de Matthieu Falcone

Campagne
TitreCampagne
Auteur Matthieu Falcone
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226457783
ISBN10222645778X
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages304
Description de l’éditeur :

« Quoi que l’on fasse, de quelque partie que l’on vienne, le village se cache, ne se montre pas de loin. C’est un village tout plié sur lui-même, en boule la tête dans le cul, comme un chat endormi. Au milieu coule une rivière. C’est-à-dire qu’elle était au milieu, avant qu’il soit désaxé, le village, étendu vers le sud pour les nouvelles constructions. Ici, au village, on en trouve comme cela, qui disent à présent qu’il faut sauver la Terre. Sauver la Terre, je veux bien moi, mais qui nous sauvera, nous ? »

De jeunes citadins, pétris de certitudes, se sont installés dans un village de la France profonde afin d’y organiser une « grande fête participative ». Entre eux et les paysans, le choc est inévitable, le drame annoncé.
Roman féroce et plein d’humanité sur le nouveau monde rural que s’approprient les citadins, modifiant ses règles et bouleversant ses coutumes ancestrales, Campagne est une réflexion profonde sur le désarroi des hommes et la puissance de la nature. On retrouve le style grinçant et la langue de Matthieu Falcone, l’auteur d’Un bon Samaritain.

Galerie des glaces d’Éric Garandeau

Galerie des glaces
TitreGalerie des glaces
Auteur Éric Garandeau
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226464217
ISBN102226464212
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages320
Description de l’éditeur :

Alexandre Obkowicz, PDG du plus beau fleuron de l’industrie française, meurt aux commandes de son avion. Le détective Gabriel Thaumas est chargé d’une contre-investigation. En voulait-on à son groupe, engagé dans des projets Secret Défense ? Et pourquoi tous les voyages d’Obkowicz au Nigeria ? Pour les besoins de l’enquête, le détective Thaumas se rend en Afrique et consulte le marabout de Lagos : une sorcière venue d’un passé lointain tirerait les ficelles de cette sombre histoire.

Les origines du crime, en effet, remontent au XVIIe siècle, à la cour de Louis XIV. Dans le plus grand secret, Colbert a exfiltré de Murano la famille de Gianni, fils de maîtres-verriers, afin de connaître les secrets de fabrication des miroirs, farouchement gardés par la Sérénissime. Ces miroirs feront la splendeur de la galerie des Glaces à Versailles, mais Venise va-t-elle laisser faire ?

Quand les drames du passé refont surface, le détective Thaumas comprend qu’Alexandre Obkowicz pourrait bien être la victime d’une malédiction venue des profondeurs de l’Histoire.

On ne parle plus d’amour de Stéphane Hoffmann

On ne parle plus d’amour
TitreOn ne parle plus d’amour
Auteur Stéphane Hoffmann
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226460981
ISBN102226460985
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages256
Description de l’éditeur :

« L’amour est une emprise réciproque qui fait s’envoler la liberté. Donc, n’en parlons plus. »

Louise et Guillaume ne parlent plus d’amour, ils le font.
Pourtant, Louise doit épouser dans quelques mois un homme riche qu’elle méprise, quand Guillaume tente de se relever d’un chagrin où il a cru mourir.
Leur passion bouleverse tout dans cette petite villégiature de Bretagne où s’agite une société qui ne croit qu’au champagne, aux régates, aux jardins, aux bains de mer et autres plaisirs de l’été.
Dans On ne parle plus d’amour, il n’est question que d’amour. Il blesse, distrait, porte, détruit, réconforte et s’impose à la dizaine de personnages qu’il mène dans ce roman vibrant et léger comme une flèche, et qui frappe en plein cœur.

L’Île du docteur Faust de Stéphanie Janicot

L’Île du docteur Faust
TitreL’Île du docteur Faust
Auteure Stéphanie Janicot
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226465276
ISBN102226465278
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages304
Description de l’éditeur :

« À chaque âge, rechoisir. Accepter l'étape et vivre. Ou la refuser et mourir. S'en remettre au docteur Faust était peut-être une troisième voie acceptable. »

Alors que la nuit tombe, neuf femmes attendent, dans un petit port breton, l’arrivée d’un passeur qui doit les mener sur l’île de Tirnamban.
Toutes ont accepté, moyennant finance, de rejoindre le docteur Faust contre la promesse d’une jeunesse éternelle et la réparation d’une vie à côté de laquelle elles sont passées.
Une d’entre elles, invitée pour effectuer un reportage, tentera de rester extérieure à cette expérience.
Mais Tirnamban ne figure sur aucune carte marine, et le docteur Faust est une femme.
Comme elle s’est plu à se jouer des mythes et des légendes dans ses précédents romans, Stéphanie Janicot interroge ici le fantasme de la jeunesse éternelle.

Là où la caravane passe de Céline Laurens

Là où la caravane passe
TitreLà où la caravane passe
Auteure Céline Laurens
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226460974
ISBN102226460977
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel17,90 €
Nombre de pages256
Description de l’éditeur :

« C’était la coutume, quand il y avait un étranger qui arrivait, de l’emmener voir la Grande Dora qui savait toujours ce qu’il convenait de faire après l’avoir jaugé. »

Chaque année, le 15 août, ils se réunissent pour le pèlerinage de Lourdes. Ils ? C’est une communauté d’irréductibles gitans, habitée par les légendes, le goût de l’ailleurs, l’appétit de vivre. On trouve parmi la troupe de ces funambules de l’improbable Dora la Magnifique aux pouvoirs divinatoires qui veille sur le clan avec Amos, le père Genepi et sa compagne, Theresa la Harpie, mais encore Miguel, Livio, Sara et l’Étranger qui va inscrire cet été-là à jamais dans les Mémoires.

Céline Laurens restitue avec un bonheur d’écrire jubilatoire cet univers rebelle aux normes, qui fascine et interroge toujours. Elle lui rend son mystère, son humanité, ses amours et ses tragédies. Mêlant réalisme et onirisme, ce premier roman révèle un contre-monde où vivre à l’excès, et jusqu’au vertige, ses passions.

Premier sang d’Amélie Nothomb

Premier sang
TitrePremier sang
Auteure Amélie Nothomb
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226465382
ISBN102226465383
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel17,90 €
Nombre de pages180
Description de l’éditeur :

« Il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. »

L’Aube américaine d’Émilie Papatheodorou

L’Aube américaine
TitreL’Aube américaine
Auteure Émilie Papatheodorou
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226465283
ISBN102226465286
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel17,90 €
Nombre de pages192
Description de l’éditeur :

« De ses yeux orange, l'aube nous chassait sans ménagement. »

Dans un New York à la saveur méditerranéenne, une très vieille dame et sa petite-fille se livrent une tendre lutte. Si la mémoire de Giaga – « grand-mère » en grec – s’effiloche, Theo redouble de malice pour réveiller ce trésor familial endormi. Et tandis que la jeune femme parcourt les rues de la ville au volant de son taxi, amoureuse d’un homme qui a troqué ses souvenirs contre l’ivresse, c’est toute une mythologie qui défile : Ellis Island et ses hordes d’arrivants, la lointaine Thessalonique d’où Giaga a débarqué un jour de 1954, Coney Island, légendaire repère des déracinés, ou encore Astoria, le quartier grec du Queens.

Au fil d’une odyssée drôle et poétique, Émilie Papathedorou esquisse dans ce premier roman insolite les trajectoires fragiles d’un singulier trio aux prises avec le passé, le présent et « la promesse de l’aube ».

La Fabrique des souvenirs de Clélia Renucci

La Fabrique des souvenirs
TitreLa Fabrique des souvenirs
Auteure Clélia Renucci
Éditeur Albin Michel
Collection Romans français
ISBN139782226444769
ISBN102226444769
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel21,90 €
Nombre de pages320
Description de l’éditeur :

« C’était une partie de l’histoire du théâtre qu’il venait de sauver des limbes de l’oubli. Il ignorait qu’il s’apprêtait à bousculer l’histoire de sa vie. »

Chez Christie’s, Gabriel, un jeune amateur de théâtre, attend fébrilement de pouvoir enchérir sur un souvenir exceptionnel mis en vente ce jour-là : la première de Phèdre en 1942 à la Comédie Française. Grâce à son casque immersif et à MemoryProject, il va pouvoir revivre à plus d’un demi-siècle de distance cet instant capté par un autre. Ébloui par la prestation de Marie Bell, Gabriel est surtout fasciné par la jeune femme installée quelques rangs devant lui. Qui est cette femme ? Pour le savoir, Gabriel va se lancer dans une quête éperdue aux souvenirs, un grand jeu de piste dans le temps, pour découvrir son identité et va développer pour elle une passion dévorante. Mais cette obsession que vont tenter de tempérer ses amis n’est-elle pas une chimère ?

Original et virtuose, La Fabrique des souvenirs poursuit un fantastique voyage dans le temps et la mémoire, où l’auteure de Concours pour le Paradis célèbre, dans un subtil jeu de miroir, la passion sous toutes ses formes.

Une rentrée étrangère

Dans son roman intitulé Lorsque le dernier arbre, l’écrivain canadien Michael Christie, traduit par Sarah Gurcel, décrit la destinée des Greenwood des années 1930 aux années 2030. L’histoire de cette famille nord-américaine que l’on découvre sous quatre générations est rapprochée de celle d’un arbre qui souffre de son environnement tombant en déliquescence.

Dans son roman intitulé L’Amour par temps de crise, l’écrivaine allemande Daniela Krien, traduite par Dominique Autrand, parcourt les destins croisés de cinq femmes quadragénaires s’interrogeant sur leur vie quotidienne. Chacune a vécu la chute du mur de Berlin, chacune sait de sorte le sentiment de liberté qu’a engendré l’événement. Mais que signifie vraiment être libre quand on naît femme ?

L’écrivain irlandais Paul Lynch, traduit par Marina Boraso, s’intéresse dans Au-delà de la mer aux notions de survie et d’adaptation. Bolivar, vieux pêcheur, et Hector, jeune adolescent, prennent la mer malgré la tempête qui s’annonce. Ils dérivent ainsi au milieu de l’océan Pacifique, où ils doivent user de malice pour s’en sortir, confrontés à leur propre conscience.

Lorsque le dernier arbre de Michael Christie

Lorsque le dernier arbre
TitreLorsque le dernier arbre
Titre originalGreenwood
Auteur Michael Christie
Traductrice Sarah Gurcel
Éditeur Albin Michel
Collection Terres d'Amérique
ISBN139782226441003
ISBN10222644100X
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel22,90 €
Nombre de pages608
Description de l’éditeur :

« Le temps ne va pas dans une direction donnée. Il s’accumule, c’est tout – dans le corps, dans le monde –, comme le bois. Couche après couche. Claire, puis sombre. Chacune reposant sur la précédente, impossible sans celle d’avant. Chaque triomphe, chaque désastre inscrit pour toujours dans sa structure. »

En un siècle, entre 1930 et 2038, Michael Christie bâtit, à la manière d’un architecte, la généalogie d’une famille au destin assombri par les secrets et intimement lié à celui des forêts.

2038. Les vagues épidémiques du Grand Dépérissement ont décimé tous les arbres et transformé la planète en un désert de poussière. L’un des derniers refuges est une île boisée au large de la Colombie-Britannique, qui accueille des touristes fortunés venus admirer l’ultime forêt primaire. Jacinda y travaille comme guide, sans véritable espoir d’un avenir meilleur. Jusqu’au jour où un ami lui apprend qu’elle serait la descendante de Harris Greenwood, un magnat du bois à la réputation sulfureuse. Commence alors un récit foisonnant et protéiforme dont les ramifications insoupçonnées font écho aux événements, aux drames et aux bouleversements qui ont façonné notre monde. Que nous restera-t-il lorsque le dernier arbre aura été abattu ?

Fresque familiale, roman social et écologique, ce livre aussi impressionnant qu’original fait de son auteur l’un des écrivains canadiens les plus talentueux de sa génération.

L’Amour par temps de crise de Daniela Krien

L’Amour par temps de crise
TitreL’Amour par temps de crise
Titre originalDie Liebe im Ernstfall
Auteure Daniela Krien
Traductrice Dominique Autrand
Éditeur Albin Michel
Collection Romans étrangers
ISBN139782226449214
ISBN102226449213
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages336
Description de l’éditeur :

Elles s’appellent Paula, Judith, Brida, Malika et Jorinde. Elles veulent tout, ont obtenu beaucoup, mais continuent de s’interroger sur des questions cruciales. Les rapports de force entre les sexes, la place de l’enfant et du travail, l’héritage familial, la fragilité de l’amour. La liberté qu’elles assument et revendiquent cache une autre forme de contrainte : elle oblige à choisir.

D’une écriture élégante et précise, Daniela Krien explore les sentiments, les contradictions, les désirs de cinq femmes dont les parcours se croisent subtilement. Une justesse de ton, un regard aigu et une impressionnante finesse d’analyse font de ce roman, véritable phénomène en Allemagne, une radiographie captivante de la femme moderne dans une société en plein bouleversement.

Au-delà de la mer de Paul Lynch

Au-delà de la mer
TitreAu-delà de la mer
Titre originalBeyond the Sea
Auteur Paul Lynch
Traductrice Marina Boraso
Éditeur Albin Michel
Collection Les Grandes Traductions
ISBN139782226443144
ISBN102226443142
Date de parution18 août 2021
Prix prévisionnel19,90 €
Nombre de pages240
Description de l’éditeur :

« Muets de saisissement, Hector et lui regardent le monde se recomposer dans une magnificence de couleurs. Comme s’ils étaient les premiers à contempler des ciels pareils. Chacun commence à entrevoir la vérité de l’autre, à deviner qu’ils sont tous les deux pareillement démunis au cœur de la vérité des choses. Et qu’au sein d’une telle immensité, ce qu’un homme porte en son cœur n’a plus guère de poids. »

Malgré l’annonce d’une tempête, Bolivar, un pêcheur sud-américain, convainc le jeune Hector de prendre la mer avec lui. Tous deux se retrouvent vite à la merci des éléments, prisonniers de l’immensité de l’océan Pacifique. Unis par cette terrifiante intimité forcée et sans issue, ils se heurtent aux limites de la foi et de l’espoir, à l’essence de la vie et de la mort, à leur propre conscience.
Dans ce face-à-face d’une intensité spectaculaire, Paul Lynch explore la condition humaine avec une force digne d’Hemingway ou de Camus, et s’impose définitivement comme un virtuose des lettres irlandaises.

Une invitation au réel

La rentrée littéraire 2021 des éditions Albin Michel est ainsi d’une grande richesse littéraire. Il y est question d’univers plus ou moins proches du nôtre, de sentiments indéniablement humains tels que la passion et le désir, et d’intrigues énigmatiques et insolites.

Notons également la parution à venir au mois de septembre prochain de la réédition de Batouala de René Maran, un ouvrage qui permet à l’écrivain de remporter le prix Goncourt en 1921. Le roman sera ici préfacé par Amin Maalouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.